Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dissolution du conseil municipal de Bambey : Pape Diouf accueille la nouvelle 'sans état d’âme'

Article Lu 1438 fois


Le désormais ex-maire de Bambey, Pape Diouf, a mis en avant sa foi en Dieu par rapport à la dissolution du conseil municipal de Bambey, affirmant ne point être surpris pas cette décision qu’il accueille "sans état d’âme".



"C’est la vie qui continue comme ça. Vraiment, je n’ai pas d’état d’âme là-dessus. Tout ça, je le mets sur le compte du bon Dieu, parce qu’en passant par les populations de Bambey, c’est lui qui a voulu m’installer ici", s’est-il résigné vendredi, rappelant qu’en prenant les rênes de la municipalité en 2002, il avait remplacé une délégation spéciale.

Toutes choses qui, selon lui, montrent que cette nouvelle donne "rentre dans le cadre normal des choses’’.

Trouvé serein et tout souriant dans son bureau à l’hôtel de ville de Bambey, M. Diouf affirme être prêt à passer le relais à la délégation spéciale qui sera mise en place après avoir souligné qu’il respecte la décision dont il a pris acte.

"Donc, je prends acte et je respecte ce décret. Je me tiens à la disposition de la délégation qui sera mise en place pour passer service", a-t-il notamment indiqué aux journalistes.

Soulignant qu’il n’est arrivé à la tête du conseil municipal ni "par la force", ni "par la ruse" encore moins "par les manipulations", M. Diouf a rappelé avoir été élu démocratiquement par les populations.

"Aujourd’hui, ce qui me réconforte davantage c’est que je suis encore majoritaire dans ce conseil municipal. C’aurait été vraiment mauvais si je quittais ce conseil municipal en étant minorisé mais ce n’est pas le cas. Tous les Sénégalais savent que le blocage dont on parle n’est pas du fait du conseil ni des conseillers", s’est-il consolé, expliquant que des éléments venus de la rue avaient perturbé la première réunion du 27 avril dernier.

Selon lui, les deux autres (les 31 mars et 11avril) n’ont pas pu se tenir du fait des arrêtés d’interdiction du préfet qui avait fini d’approuver le budget le 16 courant conformément à la loi.

Pape Diouf a indiqué que son seul regret est de n’avoir pas pu terminer son mandat pour rendre compte aux populations qui l’avaient élu. Il a rendu hommage aux conseillers municipaux pour le travail abattu durant les six dernières années "dans la fraternité, dans la cordialité, dans le respect mais dans la franchise de telle sorte qu’on était confondu, on ne savait plus qui était de tel parti ou de tel autre".

Il a par ailleurs souligné son attachement à la politique, réaffirmant sa volonté de poursuivre sa carrière en étant fidèle à ses convictions et à ses idées tant que Dieu lui donnera vie et les populations leur soutien.

Source: APS

Article Lu 1438 fois

Samedi 26 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State