Référence multimedia du sénégal
.
Google

Disparition d'un colis d'une valeur de 800.000 FCFA à la SDV: Le vigile « modèle » risque deux mois ferme

Article Lu 1516 fois

2 mois ferme, et 1.000.000 francs. C'est ce qu'on respectivement demandé le procureur et l'avocat de la partie civile. A l'encontre du vigile Amadou Sagne, employé par la société Import-Export, SDV. Attrait à la barre pour avoir failli dans l'accomplissement de son travail. Car le jour de la disparition du colis en question, le mis en cause avait paraphé un document prouvant le déchargement effectif des marchandises. Mais à la stupéfaction du superviseur, il n'en fut rien. C'est ainsi que le vigile sera écroué. Le jugement sera rendu aujourd'hui, 29 octobre.



Le vigile Amadou Sagne est né en 1972 à Ngor. D'abord embauché par une autre société spécialisée dans le gardiennage, le prévenu se retrouvera ensuite à la société SDV par le canal de son principal employeur. Selon les dires de ce dernier, Amadou Sagne est à la disposition de ladite société depuis plusieurs années, assurant de façon correcte sa tâche de gardien. Ce n'est que le 22 octobre, suite à une plainte de la société que le vigile a été interpellé par la brigade de la gendarmerie du port, d'où il a été déféré au parquet. Il a comparu à la barre du tribunal départemental le 26 du mois courant pour répondre des faits qui lui sont reprochés. Amadou Sagne s'est exprimé dans des termes assez contradictoires, sans toutefois justifier les circonstances dans lesquelles le colis a disparu, alors qu'il a reconnu à l'enquête préliminaire avoir reçu les marchandises au complet. Mais il soutent avoir été surpris de voir le lendemain qu'il y avait un colis manquant. L'avocat de la partie civile, Me Moustapha Mbodji, a directement imputé la disparition du colis au vigile. Pour le conseil de la société SDV, il n'y a aucun doute, Amadou Sagne est le voleur. « A l'arrivée de marchandises, il a contrôlé tous les colis, et a ensuite signé pour préciser que le déchargement a été bien reçu, mais avant le matin, un colis a été frauduleusement soustrait sans laisser de traces, c'est le superviseur qui, reprenant les marchandises, a constaté le manquant. La valeur du colis est de 800.000 francs, et nous avons subi des préjudices, par conséquent, nous réclamons 1.000.000 de francs de dommages et intérêts, je demande d'ordonner l'exécution et de fixer la contrainte par corps au maximum », plaide-t-il. Le procureur, dans le réquisitoire, fera état de manquement dans l'accomplissement de la tâche du gardien. Car à la réception, le prévenu avait bel et bien signé, confirmant que la marchandise était arrivée à destination, propos par ailleurs confirmés par le chauffeur. « Rien ne justifie le comportement irresponsable du vigile, les faits sont établis, et pour la répression, je requiers 2 mois ferme », assène-t-il. Le conseil du prévenu, Me Babacar Diallo, dans sa plaidoirie, prendra le contre-pied aussi bien du réquisitoire du procureur que de son confrère de la partie civile. Me Diallo mettra l'accent sur le comportement exemplaire du vigile. « D'ailleurs, j'ai été constitué par la société qui l'a l'embauché pour assurer sa défense, Amadou Sagne a fait plusieurs années dans cette boîte, sans faute. C'est le directeur lui-même qui a ordonné à son chauffeur Yéro Sarr d'aller déposer le colis, et mon client a alors mentionné dans le cahier qu'il n'y avait pas d'anomalie », explique-t-il. Pour l'avocat de la défense, il y a des zones d'ombre dans cette histoire de colis. « Je demande au tribunal de bien vouloir le relaxer, il est marié et reste le seul espoir de sa famille », a plaidé Me Diallo. Le jugement est mis en délibéré pour aujourd'hui, 29 octobre.

Source: L'office

Article Lu 1516 fois

Lundi 29 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State