Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dioufy boude: Kasperczak ''Je vais parler avec Diouf ce soir et je verrai réellement quelles sont ses intentions''

Article Lu 1512 fois

Il avoue avoir juste eu écho des déclarations de Diouf dans la presse, relatives à son intention de mettre fin à sa carrière internationale à cause de l’amateurisme des responsables de la Fédération sénégalaise de football. Mais avant de tirer toute conclusion, Henri Kasperczak se donne le temps de parler à son capitaine pour se faire ‘une idée plus précise de ce qui se raconte’.



Dioufy boude: Kasperczak ''Je vais parler avec Diouf ce soir et je verrai réellement quelles sont ses intentions''
‘Je vais parler avec Diouf ce soir (Ndlr : hier, lundi) et je verrai réellement quelles sont ses intentions’, a déclaré Kasperczak qui a reconnu ‘avoir entendu dans la presse qu'il (Diouf) voulait arrêter avec la sélection’. C’est ce que rapportent nos confrères de l’Agence de presse sénégalaise qui ont joint par téléphone, depuis Saint-Etienne, le sélectionneur national de l'équipe du Sénégal de football, Henri Kasperczak. Le sélectionneur national qui dit être ‘au courant des déclarations…’, entend d'abord parler avec Diouf pour se faire ‘une idée plus précise de ce qui se raconte’. Interrogé sur la déclaration de Diouf qui informe n'avoir ‘pas encore reçu de convocation’ Kasperczak a précisé que ‘la liste des joueurs convoqués sera publiée mercredi’ et qu'il n'est pas ‘encore sûr des joueurs qui seront sur la liste parce qu'il y a des cas de blessures’.
Ainsi, à moins que les autorités de l’Etat et autres bonnes volontés ne s’activent aux côtés d’Henri Kasperczak pour le faire revenir à de meilleurs sentiments, le capitaine des ‘Lions’ du Sénégal, El Hadj Ousseynou Diouf déclare à qui veut l’entendre qu’il a tourné le dos à l’équipe nationale du Sénégal. ‘Je maintiens ma décision de me retirer de la sélection nationale. Et je compte aller jusqu'au bout de ma logique’, a notamment indiqué hier, sur les ondes de la Radio futurs médias (Rfm), le ‘bad boy’ du football sénégalais qui accuse les responsables de la Fédération sénégalaise de football de l’avoir poussé à bout pour anticiper sur sa retraite internationale. ‘J’en ai marre de tous ces ratages constatés çà et là. Si ce n’est pas un problème d’argent qui se pose, c’est celui de l’organisation. Les gens ont tendance, à la limite, à faire du n’importe quoi sur notre dos’, peste le capitaine des ‘Lions’. Suffisant alors pour que le sociétaire de Bolton (équipe de D1 anglaise) martèle qu’’il est inadmissible pour un international de rester à huit jours d’un match international sans savoir contre quelle équipe il va jouer. C’est de l’amateurisme. Et on en a marre de ce pilotage à vue des responsables de la Fédération sénégalaise de football. Nous sommes des professionnels. Il est temps que l’on nous respecte en nous traitant comme des pros’, a tonné le capitaine des ‘Lions’.

Dans la même veine, le natif de Saint-Louis rappelle que, jusque-là, les fédéraux leur doivent encore trois primes de match. ‘Il y a un problème d'organisation générale au niveau du football sénégalais. Les joueurs payent leur billet d'avion pour regagner les lieux de regroupement de l’équipe nationale sans se faire rembourser. On ne nous rembourse pas notre argent, de même que nos primes ne nous sont pas souvent versées. N’empêche, on revient toujours pour défendre les couleurs de notre pays’, note El Hadji Ousseynou Diouf. Très en colère contre l’équipe de Mbaye Ndoye (président de la Fsf), le capitaine des ‘Lions’ regrette surtout le fait qu’après la large victoire obtenue, le 8 septembre dernier, contre les ‘Etalons’ Burkina Faso (5-1), une victoire synonyme de qualification à la Can 2008, lui et ses coéquipiers n’aient reçu la moindre félicitation venant des responsables de la Fsf. ‘A part Cheikh Seck, aucun dirigeant ne s’est rapproché de l’équipe depuis lors. Trop, c'est trop’, a-t-il martelé.

M. N. SONKO
Source: APS

Article Lu 1512 fois

Mardi 9 Octobre 2007





1.Posté par wax sama xalaat le 09/10/2007 10:32
J´aimerais qu´il reste dans l´équipe. les dirigents ont fait bcp de détournement secrets des biens de la F.S.F :
J´en ai des preuves. Ils se nourissent de la fédération mais ils ne nourissent cette dernière.
Je ne suis pas un fan num 1 de Diouf mais je suis fier de son comportement.
Les dirigents croyaient que s´ils nomment Diouf le capitaine, il va etre heureux avec eux. Attention, ´´ diouf nguen ko sékhal dé´´

2.Posté par bobo le 09/10/2007 11:35
tout le monde sait que l'éqiupe nationale a besoin de diouf mais il faut que les dirigeants apprennent à etre serieux et à travailler pour le football, l'amateurisme qu'ils font montre est notoire, il faut tout simplement aller voir du coté du championnat local, il ne sont meme pas capable de tenir un championnat de petite catégorie.

3.Posté par lat le 09/10/2007 12:36
la federation est a l image du gouvernemt

4.Posté par sylla le 09/10/2007 12:37
federation de minables
gouvernement de min
ables

5.Posté par francka le 09/10/2007 21:40
moi je me demande diouf quesqui est dans liquipe du senegal s'il voulait etre roi d'equipe mais imposible si c'est pas lui il ya les autre dans l'equipe . tous les africane sont tous commeça . peut de joueurs qui ce tuent dans les jeux africaine la maniere qu'il dans jouent dans leur culb ils jouent pas laba dans leur pays . moi mon avis il n'aqu'aller je croix tous les joueur ne peut pas aller les camara mendy , etc ...

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State