Référence multimedia du sénégal
.
Google

Diffusion prochaine de ’’Une vérité qui dérange’’ dans les endroits publics

Article Lu 1472 fois


Le ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels, Djibo Leïty Kâ a annoncé mardi à l’Assemblée nationale la projection dans les endroits publics du film ‘’Une vérité qui dérange’’ de l’ancien vice-président des Etats-Unis, Al Gore.

‘’Nous réfléchissons sur la possibilité de diffuser le film dans les écoles et les endroits publics pour sensibiliser les populations sur l’importance de la protection de l’environnement’’, a indiqué Djibo Kâ au cours du vote du budget de son ministère.

‘’Une vérité qui dérange’’, un film documentaire américain traitant du changement climatique dans lequel l’ancien vice-président Al Gore tient le premier rôle a été projeté pour la première fois à Dakar en septembre dernier.

Ce documentaire de 94 minutes est basé en grande partie sur une présentation multimédia que Gore a préparée pour sa campagne de sensibilisation sur le réchauffement climatique

Le député du mouvement « Tekki » (opposition) Ndèye Fatou Touré, qui a voté pour en faveur du budget du ministère de l’Environnement, avait auparavant interpellé Djibo Kâ sur les politiques de communication environnementale du gouvernement.

Djibo Kâ a ainsi fait part de son intention d’installer dans la ville de Dakar une signalisation environnementale pour inciter les chauffeurs à polluer le moins possible.

‘’Dakar est polluée. Nous n’avons pas encore fait des études pour le prouver. Mais un simple coup d’œil sur l’atmosphère suffit pour s’en rendre compte’’, a admis le ministre de l’Environnement. Selon lui, le gouvernement a fait de la protection de l’environnement une priorité. ‘’Tous les grands projets de l’Etat, les chantiers de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamiques (Anoci), l’Autoroute à péage, ont été précédés d’une étude d’impact sur l’environnement’’.

Le budget du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels pour l’exercice 2008, voté par les députés, s’élève à 32,3 milliards de francs Cfa. Il a connu une hausse de 29,9 pour cent.

Source: APS

Article Lu 1472 fois

Jeudi 22 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State