Référence multimedia du sénégal
.
Google

Développement de leur secteur : Ces doléances des éleveurs

Article Lu 1546 fois

Satisfaite du maintien du département de l’Elevage avec à sa tête Oumou Khayri Guèye Seck dans le nouvel attelage gouvernemental, l’Association nationale des organisations d’éleveurs du Sénégal (Anoes) invite l’Etat à mieux prendre en charge ses préoccupations. Préoccupations qui tournent essentiellement autour du parcours du bétail, de la poursuite de la modernisation du secteur entre autres points.



Développement de leur secteur : Ces doléances des éleveurs
L’Association nationale des organisations d’éleveurs du Sénégal (Anoes) exige du nouveau gouvernement de Cheikh Hadjibou Soumaré l’application effective des parcours du bétail et un code pastoral.
En conférence de presse, hier, elle a signifié aux journalistes que l’adoption de telles mesures permettrait de résoudre la plupart des problèmes auxquels est confronté leur secteur. A en croire son président, Arona Gallo Dialalo Bâ, le parcours du bétail, pris en compte par le nouveau code des collectivités locales, réglerait définitivement les problèmes liés à la cohabitation entre les agriculteurs et les éleveurs.

Cependant, c’est la délimitation du parcours de bétail qui semble poser problème entre ces deux communautés. Classés biens du domaine public de l’Etat, et des collectivités locales, ces espaces sont habituellement des espaces ouverts, hétérogènes, que les animaux exploitent irrégulièrement et imparfaitement, au gré de leurs déplacements. Et à ce titre, ils bénéficient de la protection assurée par la législation relative au domaine public et leur mise en culture et la construction d’habitats à l’intérieur des parcours de bétail est interdite.

Outre ce problème, les éleveurs ont abordé, face aux journalistes, d’autres sujets de préoccupation. Satisfaits de la reconduction du docteur Oumou Khayri Guèye Seck à la tête de leur département de tutelle, ils ont interpellé le gouvernement sur la nécessité de poursuivre la modernisation de leur secteur.

Une modernisation qui passe, entre autres points, par l’érection d’usine de production d’aliments de bétail. Aussi, ont-ils appelé les pouvoirs publics à assurer la disponibilité de l’eau mais aussi à accentuer sa lutte contre le vol du bétail.

Arona Gallo Dialalo Bâ et ses camarades demandent aussi à l’Etat de reprendre les campagnes de vaccination du bétail pour le mettre à l’abri de certaines maladies.

Ibrahima DIAW
Source: Walfadji

Article Lu 1546 fois

Vendredi 29 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State