Référence multimedia du sénégal
.
Google

Deuxième affaire de la seconde session : Le ministre Madické Niang au banc des victimes

Article Lu 12719 fois

C'est aujourd'hui que sera jugé le présumé auteur de l'attaque perpétrée dans la chambre à coucher du ministre d'Etat, Me Madické Niang, le samedi 31 juillet 2004. L'accusé se trouve être son ex-gardien, Amadou Tidiane Kanté.



Deuxième affaire de la seconde session : Le ministre Madické Niang au banc des victimes
Au deuxième jour de la seconde session des assises de Dakar, la Cour va se prononcer sur le sort du nommé Amadou Tidiane Kanté, accusé de vol au préjudice de son employeur avec usage d'armes et de violences, faux et usage de faux en document administratif et destruction de biens appartenant à autrui. Les violences ayant entraîné une incapacité totale de travail de 45 jours ont été exercées sur la personne du ministre d'Etat, Me Madické Niang et de son épouse. Les faits remontent au samedi 31 juillet 2004.
L'accusation soutient que le commissariat de Dieuppeul a été saisi d'une plainte par Me Madické Niang dans laquelle il est indiqué que le gardien Amadou Tidiane Kanté a fait irruption, ce jour-là, dans la chambre à coucher du ministre d'Etat, Me Madické Niang, pour le tenir en respect avec un pistolet, en lui réclamant sa mallette d'argent, son téléphone portable et les bijoux de son épouse. Profitant d'un moment d'inattention du sieur Kanté, le ministre s'est jeté sur lui… Il s'en est suivi un corps à corps au cours duquel son épouse est venue à la rescousse, tout en criant pour ameuter les autres personnes de la maisonnée, note-t-on dans l'arrêt de renvoi. Le malfaiteur a réussi à s'échapper, laissant sur place son arme qui appartenait au vigile Boubacar Sonko de la société de gardiennage Sdn sécurité, mais il emportera avec lui le téléphone portable du ministre.

Au moment de déposer leur plainte, Me Madické Niang et son épouse, blessés, ont produit chacun un certificat médical faisant état d'une incapacité temporaire de travail de 45 jours. A la police, Amadou Kanté a déclaré avoir été attiré par la mallette de son patron qui, selon ses dires, contenait toujours de l'argent. Sachant qu'il était malade ce jour-là ainsi que son épouse, il a voulu en profiter pour commettre son acte criminel. Et pour parvenir à cette fin, il a attendu que le vigile Sonko aille prendre son bain pour subtiliser l'arme de service de ce dernier.

Amadou Kanté a reconnu, par ailleurs, que la carte d'identité qu’il détenait par devers lui était fausse ; puisqu'en réalité, il est de nationalité bissau-guinéenne. C'est pourquoi, l'accusation a retenu le faux et usage de faux. Le ministère public sera représenté à l'audience de ce mardi par l'avocat général, Cheikh Tidiane Ndour. Les accusés seront, de leur côté, défendus par Me Ibrahima Mbodj.

P. NDIAYE
Source Walfadjri

Article Lu 12719 fois

Mardi 17 Novembre 2009





1.Posté par Thiedo le 17/11/2009 15:17
Qui vole un voleur est pardonné pour 100 ans!

2.Posté par gay le 17/11/2009 15:41
j'ai lu mallette d'argent !!! on est ou là? kanté waronne na kill sa mamm , sath you bonne yi !

3.Posté par Sivera le 17/11/2009 16:20
Sama gayi, dellosi leen seen khel: un criminel est un criminel.

Défendre un criminel, pour quelque motif que ce soit, est tout simplement

inacceptable, à la limite douteux.

Ah

4.Posté par boybougraw(france le 17/11/2009 18:49
thieye yalla

5.Posté par Familles de victime du naufrage du Joola le 17/11/2009 19:29
NAUFRAGE DU JOOLA, LE NAUFRAGE DE LA HONTE
Me MADICKE NIANG, MET EN PLACE UN POOL D'AVOCATS SENEGALAIS SUR LES DENIER PUBLICS.....
Et si le naufrage du Joola m'était conté....

Y -a - il des politiques qui peuvent se regarder dans la glace sans que leur conscience ne les rappelle au devoir de mémoire ?

Pour l’affaire Segura-FMI : questionnements ??? Enjeux et Intérêts économiques, un président sénégalais prêt à tout !!!! même de jouer avec la misère.....

Une honte : NAUFRAGE DU JOOLA survenu le 26 09 2002 - près de 2000 victimes - 13 nationalités. Les familles de victimes du Joola, toutes nationalités, se disent méprisées et bafouées par les autorités sénégalaises. Elles attendent vérité et justice.

Avril 2003 : le Sénégal classe l’affaire. Le Parquet d’Évry en France ouvre une instruction en France suite aux plaintes des familles françaises qui veulent obtenir vérité et justice pour toutes les familles de victimes.

Septembre 2008 : le juge d’instruction français JW NOEL instruit à charge et à décharge l’affaire du Joola et lance 9 mandats d’arrêts internationaux contre 9 présumés responsables.

RECIPROCITE DES AUTORITES SENEGALAISES qui lance un mandat d’arrêt contre le Juge français pour forfaiture et déstabilisation de l’état. Le Juge sera muté avec « promotion ».

Mai et juin 2009 : Pression des autorités sénégalaises, mise en place d’un pool d’avocats sénégalais (par Me Madické Niang ancien avocat d'Hissène Habré et de Wade), sur les deniers publics, pour faire annuler la procédure judiciaire en France et les 9 mandats d’arrêts internationaux (2 seront annulés).

LES FAMILLES DE VICTIMES FRANCAISES CONTRE ATTAQUENT EN CASSATION.

TOUTES LES FAMILLES DE VICTIMES S’INSURGENT…..LE JOOLA NE DOIT PAS ETRE UN ENJEU POLITIQUE.

des liens pour comprendre la détermination de toutes les familles de victimes :

des images inédites : http://www.youtube.com/watch ?v=TF06z6QJOvk

Une marche franco-sénégalaise des familles au Trocadéro à Paris le 20 juin 2009 http://www.youtube.com/watch ?v=Ap9G4CiEwoY

Des témoignages qui accusent le pouvoir sénégalais :
http://sites.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php ?ev_id=977

TOUJOURS DES PROMESSES DU PRESIDENT WADE............

7 ANS APRES, RIEN N’A ETE FAIT POUR LES ORPHELINS DU NAUFRAGE DU JOOLA.....COMME UNE VOLONTE DU PRESIDENT WADE DE MEPRISER CE DRAME ET DE BAFOUER LES FAMILLES DE VICTIMES.........

LES FAMILLES DE VICTIMES RECLAMENT LE RENFLOUEMENT DU BATEAU (18 m de profondeur et 22 kms des côtes)

C’EST LAMENTABLE.... AUCUN SCRUPULES ....LE PRESIDENT WADE N’EST PAS DIGNE DE FAIRE PARTIE DES GRANDS HOMMES......

MERCI D’HONORER LA MEMOIRE DES VICTIMES MORTES DANS D’ATROCES SOUFFRANCES POUR NON ASSISTANCE A PERSONNES EN DANGER- TROP DE ZONES D'OMBRES AUTOUR DE CE DRAME.....

DIEU EST GRAND ET IL SAURA APPORTER VERITE ET JUSTICE

DES TEMOIGNAGES QUI ACCUSENT LE POUVOIR SENEGALAIS :

6.Posté par bouki le 17/11/2009 19:40
moi si je pouvais voir wade je vais le tuer je le jure

Nouveau commentaire :
Twitter

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State