Référence multimedia du sénégal
.
Google

Désir et Sexualité : Transformer l’infidelité en atout pour le Couple

Article Lu 14131 fois


Désir et Sexualité : Transformer l’infidelité en atout pour le Couple
Aux premiers temps du grand amour, on n’a que lui en tête, on ne voit même plus les autres. Et puis... Un beau jour, on se découvre sensible au charme d’un ami ou d’un collègue... Mais désir d’infidélité ne veut pas dire passage à l’acte. Et c’est à nous de faire que cette envie devienne un atout pour notre couple. Il y a, dans toute relation durable, une part de conflits et de déceptions. Quelques-uns ne la supportent pas. Amoureux de l’amour plutôt que de leur partenaire, ils enchaînent les lunes de miel pour se sentir éternellement jeunes et vivants.


"Il faut accepter de faire évoluer ses illusions", constate Annie Alibert, psychanalyste. Dans la passion, l’autre est une statue, un idéal. Mais une relation figée meurt. On n’est pas tout pour l’autre, il n’est pas tout pour nous, même si nous sommes extrêmement importants l’un à l’autre. La fusion est le piège numéro un du couple. Il se referme sur lui-même, ne laisse plus la vie entrer". Dans les couples fusionnels, la relation s’asphyxie. L’un des deux risque de se réveiller subitement, de se sentir prisonnier et de s’enflammer ailleurs.

Et notre époque multiplie les gadgets pour nous perdre. "Avec le portable, on est joignable partout", illustre Ginette Lespine, thérapeute conjugale. "On n’a plus de vie à soi, de coin à soi, de fantasme lié à l’attente ; on est en manque de manque !" Or, c’est l’absence qui attise le désir, comme l’a constaté Marianne. "Il y a des hauts et des bas dans mon couple, des périodes où il m’attire moins, d’autres où je l’adore. Il est parti en voyage trois jours, la semaine dernière. Quand il est revenu, j’étais folle de lui. L’alternance séparations-retrouvailles ravive le plaisir de se rejoindre."

Quand le Désir fait Place à l’Ennui :

Le quotidien use l’érotisme. Certain d’avoir conquis l’autre une fois pour toutes, on ne fait plus guère d’efforts. Quand les relations intimes deviennent rares et monotones, le bon sens est tenté de conclure qu’on va chercher ailleurs ce qu’on ne trouve plus à la maison. Mais, à moins d’être affamé par une longue privation, l’insatisfaction sexuelle n’est qu’une part, souvent minime, de ce qui motive le désir d’infidélité.

Même si les rapports sexuels ne sont pas particulièrement enivrants, lorsque le couple s’entend bien, il peut en parler et oeuvrer pour se rejoindre aussi sur ce point. La pauvreté des rapports sexuels est plus souvent le symptôme que la " maladie ". Elle traduit une dégradation de la vie amoureuse bien plus globale. L’ennui s’est installé, sournoisement, on ne sent plus assez apprécié(e), désiré(e).

L’Infidelite : Tres Souvent ... Une façon de se rassurer Cette panne d’élan creuse un vide intérieur qui nous rend disponible pour une rencontre. L’herbe n’est-elle pas plus verte ailleurs ? Une autre personne ne comblerait-elle pas nos attentes qui ne reçoivent plus de réponse ou n’en ont jamais reçue ?

Quand le couple engendre trop de frustrations, ce peut être aussi une sorte de revanche : puisque tu me déçois, un autre va me combler !

La même insatisfaction explique l’infidélité masculine ou féminine. Leurs réactions, pourtant, ne sont pas tout à fait identiques. La femme aime tester son pouvoir de séduction, se prouver qu’elle peut encore plaire. Comme si, pour se sentir exister, elle avait besoin du désir d’un homme. " La pulsion sexuelle est plus impérieuse chez l’homme, rappelle Jean-Jacques Moscovitz, psychanalyste.* L’homme qui ne bande plus se sent vaincu. Il a besoin de se prouver à lui-même et de prouver aux autres qu’il est puissant. De vérifier qu’il fonctionne ".

La femme passerait, semble-t-il, moins souvent à l’acte, peut-être parce qu’elle a davantage peur de faire souffrir. L’homme se laisse plus volontiers tenter. Pour peu qu’une diablesse lui mette son décolleté sous le nez... " Il a plus de facilités à changer une femme contre une autre, approuve Ginette Lespine. Car il est passé naturellement de son premier objet d’amour, sa mère, à une femme. La femme a eu plus de mal à trouver l’homme de sa vie, il lui a fallu renoncer à sa mère, mais aussi à son père. " Alors, elle est moins prête à courir le risque de perdre son compagnon.

Souvent, il faut qu’il la rende vraiment malheureuse pour qu’elle réponde à l’appel du large. Alors que lui la trompera plutôt s’il ne la rend pas heureuse. Pour un homme, rendre sa femme heureuse, c’est se rassurer sur sa propre capacité d’être pleinement un homme !

Mais il arrive aussi qu’il ait envie d’aller se faire cajoler, consoler, lorsqu’il devient père par exemple. Sa femme est tellement comblée par l’enfant qu’il se sent abandonné, transparent, moins que rien. Il est ainsi des moments " à haut risque " dans la vie du couple.

Le Dialogue : Etape Essentielle dans la Consolidation du Couple apres la Tentation

Il y a des périodes de crise où on se pose des questions sur son couple, souligne Philippe : "Qu’est-ce que je fais là ? C’est quoi le but commun maintenant ?" Si on garde ces questions pour soi, à un moment, ça s’écroule et on risque d’aller chercher les réponses ailleurs.

Alors que le fait de dialoguer suffit pour que la question devienne non avenue.

"La confiance ne repose pas sur l’absence de tentation. Si l’on ne se trompe pas faute d’être tenté ou par crainte des com-plications, bonjour la preuve d’amour ! Ne vaut-il pas mieux pouvoir dire : " La tentation, je connais, mais je te préfère ?"

Il arrive que des femmes soient de nouveau séduites par leur mari parce qu’elles ont eu peur de le perdre. Que des hommes voient leur femme d’un oeil nouveau parce qu’un autre l’a désirée.

" Une vraie relation amoureuse se construit sur le risque de la perte, confirme Jean-Jacques Moscovitz*. Si l’amour régnait en maître absolu, il nous détruirait quasi instantanément. Et si le désir s’accomplissait sans frein, il nous détruirait tout autant. Entre les deux, seul le fantasme permet un certain pacte. "

Désirer l’inconnu, ce n’est donc pas forcément dangereux. La rêverie peut alimenter la vie du couple, l’enrichir. Mais attention, si on a trop la tête ailleurs, on risque s’éloigner subrepticement de son conjoint.

Le Désir Se Cultive : ... Quelques Fois avec l’Aide de la Tentation de l’Infidélité

L’usure n’est pas inévitable. Pas question d’accepter la platitude d’une relation qui a cessé d’être source de joie. Les disputes, ce n’est pas le pire. Les choses vont vraiment mal lorsqu’on a renoncé. On s’éloigne alors l’un de l’autre à une vitesse fulgurante. Cessez de toujours tout faire ensemble : tennis, chorale, vélo...

Moins il y a de manque, moins il y a de désir . Si vous constatez que votre couple n’est plus ce qu’il était, ne vous résignez pas. Interrogez-vous sur ce qui ne va pas. Débusquez le travail de sape à l’oeuvre sous l’apparente tranquillité.

Parlez ensemble des mécontentements que vous éprouvez, au lieu d’en faire le prétexte à la recherche d’un nouveau plaisir. Efforcez-vous de comprendre l’importance exacte de la nouvelle aventure amoureuse qui vous tente, la place qu’elle tient par rapport à votre couple.

SURTOUT ... Ne cédez pas à l’impulsion sans avoir réfléchi à ses conséquences.

Article Lu 14131 fois

Lundi 3 Septembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State