Référence multimedia du sénégal
.
Google

Des Vigiles prennent 2 ans dont 1 mois ferme: Ils rançonnaient les couples surpris en train de faire l’amour

Article Lu 11079 fois


Des Vigiles prennent 2 ans dont 1 mois ferme: Ils rançonnaient les couples surpris en train de faire l’amour
Apparemment, certains couples aiment vraiment prendre leur pied dans les maisons en construction. Mor Guèye, veilleur de nuit à la cité Asecna sur la route de Yeumbeul, en a tellement vu qu’il a trouvé la malicieuse idée d’en faire un gagne-pain. En compagnie de son ami Ndiol Ngom, il a plumé plus d’un. Alors quand il a surpris le sieur Sylla en compagnie de sa dulcinée dans la maison en construction dont il a en charge la surveillance, dans une partie de jambe en l’air, il a aussitôt pensé à se faire de l’argent comme d’habitude. C’est ainsi qu’il a menacé Sylla de le dénoncer à la police. Et comme ce dernier voulait étouffer l’affaire surtout qu’il a voulu épargner à la fille cette «humiliation», il a proposé au veilleur 10.000 francs, en échange de son silence. Marché conclu. Le veilleur et son ami raccompagnent l’amant chez lui pour récupérer leur argent. Seulement, ce dernier n’avait aucune intention de tenir sa promesse. C’est ainsi qu’en cours de route, il s’est payé un sprint digne de Michael Johnson. Malheureusement, il a trouvé plus rapide que lui. En ce sens que le veilleur de nuit a réussi à le rattraper avant de le dépouiller de son portable qu’il refile à son acolyte qui l’attendait dans le bâtiment. Mais, refusant de s’avouer pas vaincu, le pauvre est allé directement déposer une plainte contre les deux larrons. Alpagués et déférés au Parquet, les deux énergumènes ont comparu à la barre des flagrants délits de Dakar pour vol en réunion.

Réfutant les accusations portées contre eux, les prévenus déclarent que c’est la victime qui leur a proposé 10.000 francs pour se tirer d’affaire. «Quand il a tenté de fuir, son portable est tombé et je l’ai ramassé puis je l’ai remis à Ndiol», soutient le vigile. Quant à Ndiol Ngom, il raconte que son ami et lui voulaient juste lui faire peur mais ils n’avaient pas l’intention de le voler. «Mor Guèye est revenu me remettre le portable. Il m’a dit qu’il l’a ramassé par terre», argue-t-il.

De l’avis du Procureur, il n’existe aucun doute concernant la culpabilité des mis en cause, du fait qu’ils ont l’habitude d’interpeller les gens qu’ils trouvaient dans les maisons en construction. «Il est constant qu’ils ont demandé 10.000 francs à leur victime et du coup l’entente frauduleuse est manifeste», avance-t-il dans ses réquisitions. Le Parquet au terme de sa plaidoirie requiert 2 ans dont 6 mois ferme.

Selon la défense, il n’existe aucune mention dans le procès-verbal permettant de parler de vol. «Il n’y a ni vol ni entente frauduleuse», s’emporte-t-elle. Et de poursuivre «Sylla a voulu monnayer sa liberté, c’est pourquoi il a proposé 10.000 francs au veilleur et rien ne prouve que son portable a été volé. Il s’y ajoute qu’au moment où le portable a été pris, Ndiol n’y était pas. Donc on ne peut pas parler de réunion». Fort de ses arguments, la défense demande au Tribunal de disqualifier les faits et de relaxer purement et simplement les prévenus, à défaut, de les relaxer au bénéfice du doute.

Finalement, le Tribunal a disqualifié les faits pour les requalifer en extorsion de fonds. Mor Guèye et Ndiol Ngom prendront 2 ans dont un mois ferme pour ce nouveau chef d’inculpation.

Source: L'as

Article Lu 11079 fois

Jeudi 9 Août 2007





1.Posté par senfout le 09/08/2007 19:32
et le sieur qui a porte plainte. Ne pouvait il pas etre condamne pour obscenite en lieu public dans un leiu public.

gars yi bo lene guene jokhe toureum book :)

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State