Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dernière minute: Le ministre du Budget limogé

Article Lu 11061 fois


Dernière minute: Le ministre du Budget limogé
Réaménagement ministériel au sein du gouvernement de Cheikh Hadjibou Soumaré. Le ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, chargé du Budget Ibrahima Sarr a été démis de ses fonctions quelques heures seulement après l’annonce d’un rapport confectionné, indexant la gestion d’une quinzaine de ministres. Ibrahima Sarr a été remplacé par un homme du sérail qui officie au Trésor depuis plus de 30 ans. Mamadou Ablaye Sow, le désormais ex-Directeur du Trésor est réputé compétent.Le remplaçant d’Ibrahima Sarr est en effet considéré comme le meilleur de sa génération. Au point que certains fonctionnaires s’étonnent qu’il soit juste resté directeur du Trésor, malgré son expérience et son professionnalisme reconnus.

Sur les circonstances de sa nomination, tout s’est passé très vite entre le conseil des ministres et l’annonce de sa nomination par la Rts.

Le chef de l’Etat a en effet adressé, ce jeudi lors du dernier conseil des ministres d’avant-vacance, des demandes d’explications à des ministres pour « dépassement budgétaire », selon des informations reprises par la radio Futurs médias (Rfm).

Tout est parti, selon nos sources, d’un rapport qui a indexé des surfacturations et des marchés de gré à gré au niveau de certains ministères du gouvernement. La période incriminée concerne surtout la gestion budgétaire 2005-2006 alors que Macky Sall était Premier ministre. Les autres années budgétaires sont aussi ciblées. Les marchés de gré à gré et les surfacturations notées expliqueraient l’importance de la dette intérieure. L’on cite dans cette affaire des fournisseurs qui ont accepté de se faire payer un an après prestations en gonflant les factures. Que cache un tel acte du président Abdoulaye Wade ?

De sources bien informées, la cour des Comptes devrait être saisie des réponses fournies par les ministres concernés par les demandes d’explications. Et si les justificatifs avancés ne sont pas pertinents au regard de la loi, le ministère public serait saisi pour des informations judiciaires.

Le mystère plane cependant entier sur les raisons de ce limogeage. Même si certaines informations encore fragmentaires font état de négligence de la part du ministre du Budget. Le Fonds monétaire international aurait porté à l’attention du Président des informations sur le laxisme dans la gestion du Budget. A suivre...

Source Nettali

Article Lu 11061 fois

Vendredi 8 Août 2008





1.Posté par bara le 08/08/2008 02:06
THIEY fou niou dieum!!!!!

2.Posté par Mamadou Diaw le 08/08/2008 03:42
ILs sont tous des voleurs

3.Posté par bopam le 08/08/2008 04:29
Bravo ,,, faut le dire ... enfin , des têtes qui tombent , maintenant place au suivi et au controle soutenus ...

4.Posté par diop le 08/08/2008 18:21
il ne suffit pas de faire payer un seul ministre...il faut les chercher tant qu'ils sont et les juger ...au lieu de demander à la population 12milliards

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State