Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dernier remaniement : le nouveau Gouvernement en sursis

Article Lu 11291 fois

XIBAR.NET (Dakar, 16 Octobre 2009) Le énième remaniement ministériel est comme le vent qui annonce la tornade, qui va emporter l’actuel Premier ministre et bien d’autres « chouchous » du président Abdoulaye Wade.



Dernier remaniement : le nouveau Gouvernement en sursis
Me Abdoulaye Wade ressemble aux reptiles. A leur différence, ses mues ne sont pas saisonnières. Ainsi, il ne va pas tarder à se débarrasser de vieilles scories. Parmi celles-ci, son ancien avocat et actuel ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang. Il n’attend que de trouver la forme et les moyens de se débarrasser de ce ministre qui cherche à lui plaire, depuis près de neuf ans. Madické s’emploie en conséquence à être dans les bonnes grâces du fils du président, Karim, qui ne lui reconnaît pas le profil de ses ambitions. Mais, le président de la République veut rempiler en 2012. Il a annoncé la confection de quatre millions de cartes de membres de son parti démocratique sénégalais. Or, Me Madické Niang est un piètre politique, qui a eu tous les « honneurs » sous le régime de l’alternance.Tombera prochainement, aussi, l’actuel Premier ministre Me Souleymane Ndéné Ndiaye, nommé à la veille du 1er mai dernier. Sa nomination est considérée comme un intérim par ses nombreux « frères » détracteurs. Il s’y ajoute que le P.m est devenu comme un cheveu dans la soupe « wadienne ». Il n’entend pas faire des courbettes au fils du président, Karim Wade. La mère de celui-ci n’entend pas le lui pardonner. Son père, également. Wade père n’a d’yeux et d’amour que pour son fils. Il veut et exige qu’on l’obéisse et le serve. Me Souleymane Ndéné sera de trop dans l’attelage que chercherait à monter Wade, qui voudrait faire revenir à ses côtés son ancien Premier ministre Idrissa Seck. Celui-ci pourrait bien monter sur le plus haut podium, après le président de la République : la vice-présidence. Une promotion qui fera plus qu’ulcérer Me Ndiaye. Il avait laissé entendre qu’il était trop grand, pour cirer les bottes de M. Seck. Wade a réuni tous les ingrédients. Me Souleymane Ndéné risque d’être son « mouton de Tabaski ». Or, la fête du sacrifice est prévue dans quarante-cinq jours. Me Souleymane sera si acculé qu’il finira par claquer et rendre le tablier. Le limogeage du ministre des affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio avait servi de contre-événement pour faire oublier les évènements dramatiques survenus en Guinée et dans lesquelles Wade a joué bien des rôles. Bien avant, Wade avait annoncé sa candidature à l’élection présidentielle, prévue en 2012, pour faire oublier le pamphlet pondu par le journaliste Abdou Latif Coulibaly contre son fils Karim Wade dans sa gestion de l’Anoci. C’est dire que le limogeage de Me Souleymane Ndéné servira de mousse pour étouffer un prochain grand scandale connu par les chancelleries. Aussi nocif que le kérosène, il alimentera les supputations de tous les Sénégalais, les prochains jours. L’ancien ministre de l’Intérieur, Cheikh Tidiane Sy, qui en sait quelque chose, a préféré partir avant l’heure. L’ancien secrétaire général de la présidence de la République et actuel ministre d’État, ministre des Forces armées, Abdoulaye Baldé pourrait accompagner Me Souleymane Ndéné Ndiaye. Désormais, après les succulents mets de l’Anoci, il vit un drame cornélien : mâter ses concitoyens ziguinchorois ou rendre service à la République. Le dénuement de la pièce qu’on lu fait jouer ne tardera pas être connu. Baldé ne sera pas le seul à tomber avec l’actuel chef du gouvernement, en sursis. Étant le maillon faible de l’Anoci, qu’on cherche à renforcer, son salut se jouera à cette unique condition ; quitte à lui trouver, après, une nouvelle planque.

La Redaction

Article Lu 11291 fois

Vendredi 16 Octobre 2009





1.Posté par sare le 17/10/2009 01:19
pourquoi sommes nous obligès à regarder abdoulaye wade jouer son cinèma? au moment où les senegalais souffrent dans l'obscuritè et les inondations......tres franchement .....

2.Posté par mandou le 17/10/2009 04:04
Le Senegal a l'heure actuelle n'a pas de gouvernement, le regime actuel s'est erigee en cooperative d'interet politique politicienne,plus precisement en G.I.P.P. " GROUPEMENT D'INTERET POLITIQUE POLITICIENNE", avec WADE comme President et Tresorier, et les autres membres de danser en chantant la gloire de leur guide WADE, pour pouvoir etre renumeres a leur tour par flatteries et corruptions, parfois voir renvoye ou demis quand ils essayent d'etre intelligents ou integres.

3.Posté par diouf le 20/10/2009 13:46

De toutes les communes de la région de Dakar , celle de Dalifort semble être la plus négligée la plus mal lôtie du fait de son responsable politique libéral incompétent,incapacitant , sans initiative ,sans projet viable pour les populations qui n'ont que leurs yeux pour pleurer leur détresse et la léhtargie dans lesquelles elles se trouvent .
En effet cette autoroute à peage qui est une chance pour le sénégal et particulièrement pour la commune de dalifort cause aujourd'hui des désagréments aux habitants . Chaque matin pour se rendre au travail les populations font plusieurs kms à pied enjambe plusieurs km pour prendre le car .
les bus n'ont plus d'arrêt à dalifort car ils utilisent la montée vers la patte-d'oie.
je lance un appel à dakar dem-dek d'aider la population car elle est très fatiguée.Il y a certes des responsable politiques libéraux prompts à mobiliser les populations en cas de besoin( meeting ,campagne électorale etc... ) .ceux-la inconscients du mal vivre quotidien des riverains se servent du parti libéral aulieu de servir au grand dam des citoyens.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State