Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dépossédé de sa mairie : Idrissa Seck retourne à Paris

Article Lu 1917 fois

Quelques heures après la dissolution de 10 collectivités dont la mairie de Thiès dont il était la premier magistrat, mais aussi deux autres dirigées respectivement par son ami Oumar Guèye à Sangalkam et son oncle Abdoulaye Dieng aux Hlm, Idrissa Seck a pris l’avion pour Paris, hier soir. Son retour à Dakar est prévu le 18 mai au plus tard, soit trois jours avant la délibération de la commission de la Haute cour de Justice statuant sur l’affaire des chantiers de Thiès.



Dépossédé de sa mairie : Idrissa Seck retourne à Paris
« Le départ d’Idrissa Seck est-il une fuite en avant, pour s’aménager un nid de repos en France, et ainsi, s’éviter un second séjour carcéral ? La décision prise par Wade de dissoudre ces différentes collectivités au moment où, pour ne pas gêner les discussions ou négociations menées, secrètement, entre lui et son fils putatif Idrissa Seck, pour la reconstitution de la grande famille libérale, n’est-il pas synonyme d’un échec de ces pourparlers secrets ? D’ailleurs, le Chef de l’Etat a-t-il attendu ce moment pour prendre une telle décision ? Pourquoi pas avant ? N’est-ce pas là, une manière d’influencer la justice (les magistrats) dans la délibération de l’affaire des Chantiers de Thiès, prévue dans quelques jours ? Ou bien, Wade serait-il convaincu qu’Idy va être blanchi, et ainsi, tente de le provoquer pour le pousser encore au combat ? » C’est à cette foultitude de questions que nos interlocuteurs, dans l’entourage d’Idrissa Seck, veulent qu’on leur apporte des réponses. En tout cas, selon ces mêmes personnes : « C’est un Idy, très serein, qui a reçu avec désintéressement la nouvelle des dissolutions des collectivités locales citées. C’est sans surprise qu’il a reçue cette nouvelle, comme s’il s’y attendait. Et pour, dit-il, ne pas gêner la justice, Idrissa Seck n’a pas voulu faire de déclaration relativement à cette nouvelle donne ». En lieu et place, c’est son porte-parole Oumar Sarr qui a soutenu que : « Houppou, dou takha goor, def loumou waroul woon def » (L’intimidation ne nous poussera jamais à la génuflexion). Concernant son retour sur Paris que des observateurs assimilent à une fuite, ses proches soutiennent que « Idy a raté son vol avant-hier, sinon, il serait parti depuis lors. Et c’est, seulement, hier qu’il a pu repartir. Il a promis d’être là, trois jours avant la délibération de la commission de la Haute Cour de Justice, prévue le 21 mai 2008. Tout le reste n’est que médisance ». Suffisant pour une autre source proche de lui d’asséner : « Wade se joue de lui, mais il n’y aura jamais de retrouvailles entre eux. Qu’il le prenne pour dit et reprenne la voix, pour le bonheur de Rewmi. Sinon, Wade le tuera politiquement. Ce qui intéresse le Pape d Sopi, c’est son fils. Et son remplacement au pouvoir par ce dernier est la seule chose qui le hante ».

Source: Feroo.com

Article Lu 1917 fois

Dimanche 4 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State