Référence multimedia du sénégal
.
Google

Déplacement de Serigne Bara au palais Les dessous d'une visite inédite

Article Lu 11555 fois

Sous le déploiement d'une foule immense, les grands apparats, les parades et les festivités gargantuesques ayant marqué la visite du Khalife général des Mourides au palais de la République, il y a eu moult aspects que les objectifs des caméras de la Télévision nationale n'ont sans doute pas relayés. Il s'agit, entre autres, des polémiques et autres conciliabules ayant précédé la visite et qui ont eu pour théâtre la ville de Touba, mais aussi la définition des modalités et du contenu des deux discours, en wolof et en français, délivrés au nom de Serigne Bara Mbacké à l'endroit du Président Wade. Retour sur les dessous d'une visite, pas comme les autres.



Déplacement de Serigne Bara au palais Les dessous d'une visite inédite
Le ministre d'Etat, ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Madické Niang, aura réussi un coup de maître, en se faisant un brillant avocat pour convaincre le Khalife général des Mourides, Serigne Bara Mbacké, à effectuer un déplacement au palais de la République pour être reçu avec faste par le Président Wade. En effet, connu pour sa proximité et ses entregents au sein de la famille mouride, Me Madické Niang, a été au cœur de l'initiative de la visite de Serigne Bara Mbacké au palais Léopold Sédar Senghor, samedi dernier. Et pourtant, ce fut point facile au regard des réticences manifestées par Touba, notamment celles des fils du Khalife général par rapport à cette visite et son opportunité. Toutefois, Serigne Bara Mbacké, qui avait déjà donné son accord pour cette visite, a tenu à honorer sa parole. Qu'à cela ne tienne, a concédé l'entourage immédiat du guide religieux, notamment ses fils qui, au cours d'une réunion de famille, rapportent des sources concordantes proches du Khalife général, ont accepté d'honorer l'agenda déjà arrêté, non sans en déterminer les conditions précises. D'abord, il s'agissait «d'encadrer la prestation du khalife général devant le président de la République», indique un de nos interlocuteurs. Le principe était non seulement de s'accorder sur deux discours, l'un en français, l'autre en wolof. Deux porte-paroles du Khalife général se chargeront de lire le discours dans la version indiquée. Ensuite, par rapport au contenu du message du Khalife général qui sera délivré à cette occasion, il a été question d'y évacuer toute posture laudative en direction du Président Wade. C'est pourquoi le message du Khalife général, Serigne Bara Mbacké, a été centré «sur la paix, l'unité des Sénégalais, le dialogue et le travail conformément à la pensée et à l'action du fondateur du mouridisme», mais aussi «sur la conjoncture économique difficile que traverse le pays». Cet «encadrement» du message du Khalife général a effarouché le Président Wade qui, selon un de nos interlocuteurs, était au courant des réticences manifestées par l'entourage de Serigne Bara, notamment de ses fils. C'est d'ailleurs ce qui explique, croit savoir cette source, la précision de Me Wade dans une partie de son speech, où il disait en réponse à ces derniers qu'ils ne savaient pas ce qui le lie à leur père.

Par ailleurs, on aura noté quelques ratés dans l'organisation, qui peuvent s'expliquer par l'ampleur de l'événement et la dimension de l'hôte de la ville de Dakar. La délégation du Khalife général des Mourides s'est rendue au palais de la République sans avoir auparavant eu la possibilité de déjeuner à la résidence Keur Serigne Touba à Colobane. La densité de la foule, la présence massive des talibés (disciples) est sans doute passée par là. Une densité humaine qui aura aussi eu raison du Khalife général des Baye Fall qui a piqué un petit malaise au palais. Tout comme d'ailleurs, Makhtar Bousso, le gardien du mausolée à Touba, qui a été victime d'un malaise à la résidence de Colobane. Autre fait anecdotique : Abdou Fatah, porte-parole officiel du Khalife général qui était la tête d'une forte délégation, a décidé de ne pas être de la cérémonie. Ne disposant que de deux cartons d'invitation, il a préféré ne pas laisser en rade ceux qui l'accompagnaient pour la circonstance.

Nos interlocuteurs font part aussi de l'audience que Serigne Bara Mbacké a accordée au président de Rewmi, Idrissa Seck, vers 22 heures, samedi, à la résidence Keur Serigne Touba. A cette occasion, le guide religieux lui a servi un message de paix en lui prodiguant la sérénité. De manière générale, l'entourage du Khalife se félicite de ce que la visite de Serigne Bara ait «poussé le Président à être ouvert, plus disponible» envers les initiateurs des Assises nationales et les acteurs politiques.

Source: le Quotidien

Article Lu 11555 fois

Mardi 22 Juillet 2008





1.Posté par weuz le 22/07/2008 21:29
wade mom, dafa di nafekk rek, pourquoi, togoul ci souf comme nou mo adawo di def? na fekk mou nou ko wesso, ak di ndioukalanté mel ni niou nek ci nginté, di yébi rek

2.Posté par ouze62 le 22/07/2008 21:34
Et si le Roi voulait négocier un ndigeule politique de la part de l'hôte pour le prince ?

3.Posté par tima le 22/07/2008 21:39
YAW weuz ce que tu es entrain de raconter ne nous interesse
tais toi si t'as pas kelek chose d'intressant a dire

4.Posté par bopam le 22/07/2008 22:33
synergie salu .... yalla na fi yégue téy and ak wéér

5.Posté par milk le 23/07/2008 00:29
Weuz ya wakh deug ;wade nafekh le

6.Posté par KIKI le 23/07/2008 11:03
PFFFFFFFFFFFFFFFF

7.Posté par seitané le 23/07/2008 11:44
---weuz--- le faite de rester par terre devant ces mara n'est forcé à personne on le fait par respect à mon avis et parcontre aussi je sui contre de ceux qui le font et ne l'ont jamais fait à leur propre pére sui désolé mais je trouve ca anormal d'aller faire ca pour quelqu'un par respect alor tu ne l'a jamai fait pour ton papa

8.Posté par cool le 23/07/2008 13:12
yaw tima une fille doit avoir du respect pour lé hommes .waay pourkoi u di "tais toi" a big weuz
heey doucement


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:30 Gambie : « La première erreur de Barrow… »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State