Référence multimedia du sénégal
.
Google

Déminage par le Maroc : Pourquoi les militaires marocains ont quitté la Casamance

Article Lu 1842 fois


Le départ des militaires marocains venus déminés la Casamance a été expliqué officiellement par le fait que leur mission était terminée. Mais à en croire Mamadou Nkrumah Sané, ce n’est pas la bonne explication. Selon lui, c’est parce que les militaires marocains ont connu de lourdes pertes humaines pendant le déminage. ‘Nos hommes ont tué dix-huit militaires marocains. C’est ce qui a précipité leur départ’, explique le représentant de l’aile extérieure qui s’autoproclame secrétaire général du Mfdc. Pourtant, souligne-t-il, une lettre recommandée avec accusé de réception avait été envoyée au roi du Maroc Mohamed VI pour lui demander de retirer ses militaires de la Casamance. Dans cette lettre, on peut lire : ‘Le peuple de Casamance a malheureusement appris que vous avez envoyez des militaires marocains comme mercenaires aux côtés de l’armée sénégalaise contre le peuple de Casamance et le Mfdc, chez nous en Casamance’. Et de rappeler au roi Mohamed VI que ‘pourtant votre père, feu Hassan II, était un grand ami du peuple de Casamance. Nous regrettons que les relations entre le peuple marocain et le peuple casamançais prennent une tournure’. Par conséquent, ‘dans une telle situation, le peuple casamançais est celui qui est agressé, donc, il ne fera que se défendre avec ses propres moyens jusqu’au dernier, sur la terre de nos ancêtres’, avertit la lettre signée par Mamadou Nkrumah Sané.
Durant le déminage, y a-t-il eu des affrontements ? ‘Bien sûr puisque je vous ai dit que 18 militaires marocains ont été tués’, répond la tête de file des faucons du Mfdc. Même si l’on ne peut pas confirmer cette information, plusieurs journaux avaient fait état de combats entre rebelles du Mfdc et les militaires marocains. Jeune Afrique s’était d’ailleurs interrogé à cette époque : ‘Le petit contingent de militaires marocains présents dans le sud du Sénégal depuis fin décembre 2006 participerait-il aux combats contre les rebelles séparatistes du Mfdc ? C’est ce que l’un des responsables de la guérilla a cru devoir affirmer, début janvier, en qualifiant de ‘mercenaires’ les quelque cent cinquante soldats des Far (Forces armées royales) déployés dans la région de Ziguinchor’. Recueillant la version marocaine, Jeune Afrique écrivait ‘En réalité, insiste-t-on à Rabat, il n’en est rien : ‘Tous ces hommes appartiennent au corps du génie et sont spécialisés dans le déminage. Le roi Mohammed VI a répondu positivement à un appel lancé en ce sens par le président Wade. Aucun Marocain ne participe aux combats.’

M. BARRY
Source: Walfadjri

Article Lu 1842 fois

Vendredi 19 Octobre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State