Référence multimedia du sénégal
.
Google

Démantèlement d'une armée à Vélingara : Un ancien militaire et deux gardes pénitentiaires arrêtés

Article Lu 1619 fois

Une bande armée qui écumait le département de Vélingara a été démantelée mercredi dernier, jour de louma à Diaobé. Les membres de cette bande composée de deux gardes pénitentiaires en service à Vélingara et d’un ancien militaire, sont tombés dans les mailles des filets des gendarmes de Kalifourou-Linkering.



(Correspondance) - Dans la nuit de mardi à mercredi dernier, aux environs de 21 h, Demba Mathias Baldé, ancien militaire et repris de justice, et deux gardes pénitentiaires en fonction à la Maison d’arrêt et de correction de Vélingara, Edouard Mendy et Waly Mbodji, fortement armés, font irruption au domicile du riche commerçant Mamoudou Camara de Sinthiang Coundara, à 25 km de la commune de Vélingara. Sous la menace de leurs armes et la pression des menottes qu’ils lui ont passées, le commerçant leur remet 900 000 F Cfa. Après avoir empoché le butin, ils lui ont enlevé les menottes.
Profitant d’un moment d’inattention des malfrats, le commerçant à réussi à s’enfuir. Ayant reconnu parmi ses agresseurs l’ancien militaire domicilié à Vélingara, Demba Mathias Baldé, il l’a dénoncé aux gendarmes en poste à Manda Douanes.

C’est ainsi qu’une enquête a été ouverte et qui a permis d’arrêter Demba Mathias Baldé, trouvé dans un bar clando au quartier Foulbé de Vélingara. Face aux gendarmes enquêteurs, il a avoué avoir participé à l’attaque contre le commerçant, mais il n’était pas seul, a-t-il prévenu. Et c’est ainsi qu’il a ‘donné’ ceux qu’il a présentés comme les cerveaux de la bande, à savoir les gardes pénitentiaires Edouard Mendy et Waly Mbodj. Au cours des perquisitions à leurs domiciles, les hommes en bleu n’y ont toutefois trouvé aucune arme. Par contre, ils ont découvert sept cornets de yamba chez Waly Mbodj. A part cela, seules les menottes et leur clés ont été retrouvées chez eux.

Mais où sont donc les armes que ces malfaiteurs utilisaient pour exécuter leurs sales besognes ? C’est la question qu’on se pose dans cette partie du Fouladou et que tentent d’élucider les enquêteurs. En outre, est-ce la même bande armée qui a été l’auteur de toutes ces attaques ? En tout cas, toutes les personnes victimes de vols, d’attaques ou de braquages dans le département ont été attaquées par des hommes en tenue treillis. Et ceux qui utilisaient ces armes de guerre lors de ces opérations commando sont de véritables professionnels. Ce qui reste cependant constant, selon une source bien informée, c’est que ces gardes pénitentiaires n’ont jamais utilisé leurs armes de service lors de ces opérations. Et c’est ce qui trouble le plus le sommeil des populations qui craignent que ces armes se trouvant toujours dans la nature, soient utilisées par d’autres complices pour installer la désolation dans les foyers. D’ailleurs, selon nos sources, d’autres complices sont activement recherchés par les hommes en bleu. De graves soupçons pèsent ainsi sur une fille et un autre ancien militaire qui fut gardien dans une Ong de la place.

Pour l’heure, les deux gardes pénitentiaires et leur complice Demba Mathias Baldé ont été placés en garde à vue à Kalifourou Linkering depuis mercredi dernier, en attendant que l’enquête soit bouclée et qu’ils soient déférés au parquet de Kolda. L’enquête suit son cours.

Cheikh DIENG
Source: Walfadji

Article Lu 1619 fois

Vendredi 20 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State