Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Déguerpissement de Marchands ambulants : Khalifa Sall et Pape Sagna Mbaye sur siège éjectable

Après les marchands ambulants et autres petits artisans (mécaniciens, tôliers, menuisiers métalliques, électriciens-auto) de Dakar, qui ont récemment été chassés des lieux qu’ils occupaient dans les rues de la capitale sénégalaise, c’était au tour de ceux du département de Pikine de connaître les affres du déguerpissement, jeudi 28 mars, rapporte le quotidien "Libération".



Déguerpissement de Marchands ambulants : Khalifa Sall et Pape Sagna Mbaye sur siège éjectable
Les membres de la Commission de Déguerpissement et de Recasement des occupants du mur de l'ex-Sias ont été accueillis, jeudi 28 mars, à coups de pierre et d'injures par des commerçants du Parc Lambaye de Pikine, indique le journal, qui fait remarquer que la tension était vive au Parc Lambaye de Pikine, où des incidents inattendus se sont produits, à la stupéfaction des membres de la Commission de déguerpissement et de reclassement des occupants du mur de l'ex Sias. C'est en effet contre toute attente que des dizaines de commerçants au Parc Lambaye, récusant toute implantation des anciens occupants dudit mur, ont accueilli les Commissions àcoups de pierres, avant de les abreuver d'injures pour manifester leur désapprobation à la décision de recasement récemment prise par la municipalité de Pikine. L'intifada déclenchée aura duré un bon quart d'heure avant que les forces de l'ordre n'interviennent pour rétablir l'ordre, lit-on dans "Libé".

Sourds à toute solution de compromis, les commerçants du Parc Lambaye, qui n'entendent pas lâcher du lest, «ont mis en avant une série d'arguments pour soutenir leur cause. D'abord, a souligné l'un de leurs responsables, le site sur lequel a été bâti ledit parc est un titre foncier appartenant à un libano-syrien ne" relevant dès lors pas de la compétence territoriale de la mairie», renseigne le journal.

Ces commerçants affirment, qu’ils ne sauraient pas accepter, en outre, la présence des anciens occupants du mur de l'ex-Sias pour la bonne et simple raison que le parc, aujourd'hui viabilisé, n'a pu être fonctionnel que grâce à leurs propres sacrifices financiers.

La confusion et le désordre qui ont régné, de l’avis de nos confrères, n'ont en définitive pas permis aux membres de la Commission de déguerpissement et de recasement ne s'acquitter convenablement de sa mission toutefois, pour l'un des responsables de la mairie ce n'est que partie remise puisque les mesures prises émanent de la volonté des populations et surtout du premier magistrat de la ville, Pape Sagna Mbaye, qui en avaitémis le vœuen 2009.

LES MAIRIES OU L’ETAT ? Quelques jours plus tôt, les mêmes scènes de désolations ont été vécues dans la capitale, avec ce nettoyage à grandes eaux que l’on attribue à la commune de Dakar, particulièrement à son maire. D’ailleurs, un source du sénégalais.net révèle que la décision, pour ce qui est de la ville de Dakar, «ne vient pas du maire Khalifa Sall, mais plutôt de la Présidence de la République d’où sont venues les instructions». Pour en convaincre, la source précise que le maire de Dakar avait pris l’engagement, auprès des marchants ambulants, «de ne parler de déguerpissement qu’après avoir aménagé l’espace pour leur recasement».

La Présidence, à travers les préfets, passent-elle par-dessus de la tête des élus locaux pour prendre des mesures impopulaires, qui pourraient coûter aux maires Khalifa Sall (Ps) et Papa Sagna Mbaye (Afp) leur fauteuil ? Histoire de faciliter l’élection d’un maire issu de l’Alliance pour la République (Apr), lors des locales de mars 2014... La question mérite d’être posée certes, mais ce sont hélas d’honnêtes citoyens qui vont payer les pots cassés de cette lutte de positionnement.

BINETA DOOKY DIOP
Lesenegalais.net

Vendredi 29 Mars 2013




1.Posté par pap le 30/03/2013 08:23
Mme BINETA DOOKY DIOP, vous avez encore le temps de vous repentir et d' investir votre énergie dans le développement du Sénégal au lieu d' essayer de manipuler les esprits et les sentiments des populations. "Lesenegalais.net" ne mérite même pas le nom qu' il porte! N' hypothéquez pas votre avenir pour une cause qui est non seulement déjà perdue, mais qui risque de vous noyer dans les conséquences qu' elle attire. Vous aurez ,au moins, à le payer de votre notoriété! Ecoutez votre conscience, si vous en avez une de saine!

2.Posté par leuk le 30/03/2013 09:33
Pourquoi ils sont sur siege ejectable alors quils travaillent bien ?
Le peuple, les 98 pour cent sont avec eux et leur soutien. bonne continuation messieurs les maires.
Leuk

3.Posté par souleymane ndiaye le 31/03/2013 13:26
TOUT A FAIT NORMAL QUE MONSIEU LE MAIRE DE DAKAR PREND SON MESURE AVEC LES MARCHER AMBULAN CA FAILT PLU DE 10 ANS BUNTU PIKINE EST DEVENU 1 MAKET COM A THIAROYE IL FAUT QUE LES MARCHER AMBULAN SAVE TALIBII DU POUR GNOM EUX DOI CHERCHE DANS LES AUTRE COIN LEGAL COM DANS LES MARCHER C SIMPLE

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés