Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Défection à la soirée afro-sénégalaise du Zénith (France) : Koutia, Dara J, Pape Thiopet, Salam Diallo menacés de plainte en France

Si Adevdio met en branle sa plainte qu’elle envisage de porter contre Daara J, Pape Thiopet, Salam Diallo et Alain Texeira, ces artistes sénégalais risquent de ne pas mettre pied en Europe. L’avocat de l’Association pour le développement du village de Dioulafoundou est en train d’étudier la procédure pour porter plainte contre eux pour «escroquerie» pour n’avoir pas honoré leur contrat signé avec Adevdio afin de se produire au zénith de Paris le 05 janvier dernier. Ce qui, entre autres causes, a occasionné une perte de 40 000 euros, soit 26 millions 238 mille 280 francs Cfa. Une soirée organisée, pourtant, pour récolter des fonds afin de financer la réparation du château d’eau de Dioulafoundou.



Défection à la soirée afro-sénégalaise du Zénith (France) : Koutia, Dara J, Pape Thiopet, Salam Diallo menacés de plainte en France
(Correspondance) - La soirée Afro-Sénégalaise organisée au mythique Zénith de Paris va rester longtemps en travers la gorge de son organisateur, Lakhamy Diébakhaté, chargé des projets de l’Association pour le développement du village de Dioulafoundou (Adevdio). La raison : la soirée s’est soldée par un échec occasionnant une perte de 40 000 euros, soit 26 millions 238 mille 280 francs Cfa. Une perte que Lakhamy Diébakhaté attribue à la défection de certains artistes et à une campagne de sabotage de sa soirée. Il dresse la liste des artistes qui ont signé un contrat avec lui, mais qui n’ont pas daigné répondre présents le 05 janvier dernier pour participer à l’animation de la soirée. Il s’agit, selon le chargé des projets de l’Adevdio, de Koutia né Samba Sine, animateur à la Radio Télévision Futurs Médias (Tfm), d’Abdou Fata Seck et de Mamadou Lamine Seck de Daara J, Salam Diallo et son manager Alain Texeira, de Pape Ndiaye Thiopet né Pape Malick Samb. Tous ont signé un contrat, accuse M. Diébakhaté, lors d’une conférence de presse tenue hier, mais qu’ils n’ont pas honoré. Par exemple le contrat de Dara J a été paraphé par Mamadou Lamine Seck. Il stipule que le cachet est de 2 500 euros, soit 1 million 639 mille 892 francs. Sur la décharge, Mamadou Lamine Seck a soussigné avoir reçu «la somme de 487 500 (750 euros) représentant les 30 % du contrat de prestation qui aura lieu le 05 janvier 2012 au Zénith de Paris». Les 20 % devait être remis sur place à Paris et l’autre moitié à la fin de la soirée.

Quant à Salam Diallo, il a reçu par le biais de son manager Alain Texeira, selon le document remis par M. Diébakhaté, «la somme de 585 000 pour un playback de l’artiste. Son cachet s’élève à 3 000 euros, soit 1 million 967 mille 871 francs». C’est le même genre de contrat que Pape Ndiaye Thiopet né Pape Malick Samb a signé. En contrepartie, il a reçu «la somme de 900 euros (585 000 francs Cfa) représentant 30 % de mon contrat du 05 janvier 2013 au Zénith de Paris, sur un cachet de 3 000 euros», soit 1 million 967 mille 871 francs. Si l’on en croit à Lakhamy Diabakhaté, Samba Sine dit Koutia a reçu une avance de 500 mille francs Cfa (762 euros environ) sur un cachet de 1 million 500 mille francs Cfa (2 286,74 euros). Lakhamy Diébakhaté précise que les 30 % versés aux artistes devaient être complétés par 20 % à l’obtention du visa. Ensuite, les 50 % restants devaient être payés à l’arrivée des artistes à Paris avant leur prestation. Tous les trois artistes ne se sont pas présentés au Zénith de Paris pour la soirée du 05 janvier 2012. Pour quelles raisons ? «Je ne sais pas. Nous n’avons pas eu de leurs nouvelles depuis qu’ils ont reçu leur reliquat de 30 %. On n’arrive pas à les joindre par téléphone pour recueillir leurs raisons», explique le chargé des projets à Adevdio. Qui précise toutefois qu’il a eu Koutia au téléphone qui lui a demandé d’aller «se plaindre partout où il veut». Ce sont presque les mêmes propos que lui ont servis également Alain Texeira, manager de Salam Diallo et Philippe Monteiro, à propos de l’absence de Salam Diallo.

Alain Texeira a fait le déplacement pour accompagner Philippe Monteiro qui a signé aussi un contrat avec Adevdio pour la même soirée du 05 janvier 2013. Les rappeurs de Daara J sont portés disparus, leur téléphone était sur répondeur, souligne M. Diébakhaté. Qui compte porter plainte contre Koutia, Daara J, Pape Thiopet, Salam Diallo et Alain Texeira en tant que manager de Salam Diallo. «Nous avons saisi un avocat qui est en train de mettre en place la procédure. Nous voulons que la plainte couvre toute l’Europe. Comme ça, ils ne peuvent pas se rendre dans aucun pays de l’Union européenne», explique-t-il. En attendant qu’une autre plainte soit déposée au Sénégal. Il y a eu aussi d’autres impairs. C’est le refus de Didier Awadi et Philippe Monteiro de monter sur scène arguant, comme stipule le contrat, qu’il faut d’abord payer le reliquat de 50 %. «Quand nos partenaires ont constaté l’absence de quatre grands artistes, ils nous ont dit qu’ils ne peuvent pas nous accompagner. Donc ils ne peuvent pas payer. Je l’ai expliqué à Didier Awadi et à Philippe Monteiro, leur suppliant de se produire d’abord et à la fin de la soirée, leur reliquat sera remis. Mais ils n’ont pas voulu comprendre», explique Lakhamy Diébakhaté. Qui remercie Mbaye Faye et Carlou D d’avoir assuré la soirée à la place des absents sans rien exiger. Lakhamy Diébakhaté a également pointé un doigt accusateur sur les sms qui ont été envoyés pour dire que la soirée était annulée, que les artistes ne viendraient pas. Tout cela, estime-t-il, a porté préjudice à la bonne réussite de la soirée. Il accuse ses concurrents sénégalais qui organisent une soirée le 23 mars prochain au Zénith. «Certains nous ont dit qu’ils préparent le 23 mars», insinue-t-il.

En tous les cas, c’est une grosse perte pour Adevdio qui a payé 20 billets d’avions pour ses artistes à raison de 10 millions 363 mille 100 francs Cfa dont 3 millions 214 mille 659 francs Cfa ont été payés. Il reste à solder 6 millions 217 mille 481 francs Cfa. A ces frais de voyage doivent s’ajouter ceux de l’hôtel. Pourtant, la soirée a été organisée, selon Lakhamy Diébakhaté, pour pouvoir financer la réparation du château du village de Dioulafoundou, dans le département de Kédougou, qui s’élève à 31 millions 429 mille 649 francs Cfa. Pourtant depuis 2007, cette association est à la recherche de cette somme. Pourquoi n’arrive-t-elle pas à réunir alors qu’elle organise souvent des soirées de collecte d’argent pour son financement ? «Comme celle-là, nos soirées font toujours faillite. Nous les avons abandonnées. Nous avons essayé de les reprendre avec cette soirée du 5 janvier 2013 au Zénith qui s’est soldée aussi par une perte de 40 000 euros», explique-t-il.

Moustapha BARRY

Daara J évoque un problème de visa et un planning chargé

Joint par téléphone, Mamadou Lamine Seck, de son nom d’artiste Ndongo D, a justifié son absence au Zénith de Paris par le fait que son collègue a rencontré des difficultés d’obtention de visa au niveau de l’ambassade de France à Dakar. «Le visa de mon collègue était expiré. Donc, il fallait le renouveler. L’ambassade de France nous avait donné rendez-vous le 14 janvier. C’est une date très éloignée par rapport à la date de l’événement qui était fixée pour le 5 janvier dernier. On a tout fait», explique-t-il. Ndongo D avance aussi que Daara J n’a aucun intérêt à ne pas honorer un contrat qu’il a déjà signé. D’ailleurs, faute de visa, Mamadou Lamine Seck indique que son groupe de rap n’a pas pu honorer d’autres engagements à Paris. Wal Fadjri a tenté de joindre les autres artistes et comédiens à savoir Koutia, Pape Thiopet, et Salam Diallo visés par cette menace de plainte, afin de recueillir leurs explications. Mais, en vain.

Walfadjri Baba MBALLO

Vendredi 11 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Juillet 2014 - 17:25 Fée pour les planches








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés