Référence multimedia du sénégal
.
Google

Défaite électorale : un projet de plus de 130 milliards enterré

Article Lu 1968 fois

Un grand projet immobilier, composé d’immeubles et de centres commerciaux pour un coût estimé à plus de 130 milliards F.CFA - et qui devait être édifié sur la corniche Ouest de Dakar, à la place du stade Assane Diouf a été la première « victime collatérale » des élections du 22 mars 2009. Ces élections se sont terminées par la perte des grandes municipalités du pays, y compris la capitale, par la coalition au pouvoir. Le projet « Kawsara », qui devait être mis en oeuvre par des Malaisiens sur financement chinois, ne verra plus le jour.



Défaite électorale : un projet de plus de 130 milliards enterré
Kawsara qui faisait l’objet de supputations et surtout de beaucoup de contestation de la part des jeunes de Rebeuss, quartier populeux coincé entre la vieille Médina et le Plateau du centre-ville, est donc passé à la trappe. Pourtant tout récemment, en février, les jeunes du quartier qui n’avaient jamais accepté qu’on édifie un immeuble sur leur unique terrain de sport avaient voulu manifester leur opposition au projet, mais on leur avait répondu par des matraques et certains avaient même été arrêtés. En fin de compte le verdict des urnes a été plus efficace que les marches de protestation et le port de brassards rouges ajoutée à l’indignation des notables de la zone. Et un tout autre verdict vient de tomber ! Dans sa toute première déclaration rendue publique après la débâcle électorale de la coalition au pouvoir aux élections locales, le président Abdoulaye Wade a annoncé sans trop d’explications que le projet d’édifier des immeubles dans cet espace est annulé et que le stade (déjà détruit) y retrouvera sa place. Restent alors les interprétations possibles : coup de colère pour se venger de populations qui ne le comprennent pas et qui préfèrent un stade à des infrastructures qui, promettait-on, allait générer des emplois ou message clair pour dire aux populations que désormais leurs choix sera celui des gouvernants ? En tout cas la célérité avec laquelle le président a réagi a laissé pantois plus d’un. Y compris au sein de la Génération du concret (mouvement du fils du président), qui pensait avoir conquis le coeur des dakarois avec ses nombreux projets d’infrastructures (routes et autres ponts) sur la même corniche. Finalement aucun de ces projets n’a pas permis d’endiguer la colère sortie droit des urnes. Comme quoi, l’adage devenu populaire depuis - « on ne mange pas les routes goudronnées » - a eu le dessus sur les routes goudronnées sensées mener « vers le sommet ».

Source : Lca / Ferloo.com

Article Lu 1968 fois

Jeudi 2 Avril 2009





1.Posté par B B le 02/04/2009 22:06
Consacre 5 minutes de ton temps a lire ce message jusqu'à la fin! Ceci est la vérité Cheikh Ahmed a envoyer cette nouvelle de Médine un vendredi Cheikh Ahmed s'est endormi alors qu'il lisait le Qur'aan. Puis il a rêvé du Prophète Muhammed (SAW), qui était debout, devant lui, disant que dans une semaine sept mille personnes mourront, mais pas un seul était un vrai musulman. Aucun n'a ce que Allah voulait. Il a également déclaré qu'aujourd'hui est un mauvais moment. Ces jours-ci les épouses ne s'occupent pas de leurs maris, les filles sortent sans être couverte, elles ne respectent pas leur parent et les autres, les riches ne s'occupent pas des pauvres, ils n'offrent pas de cadeaux ou d'argent ou ne respectent pas la zakaat. Il dit aussi au Sheikh Ahmed de faire comprendre aux gens de donner la zakaat, de faire la prière et de la continuer, de ne pas l'abandonnée. De se presser. Le jour du jugement est proche. Quand il n'y aura plus qu'une seule étoile dans le le ciel, d'emblée la voie du pardon se fermera. L'écriture du Qur'aan disparaîtra. Le soleil sera lui-même plus bas que la Terre. Le Prophète (SWS) a dit que celui qui a lu cette information à quelqu'un d'autre: "JE VAIS LE JOUR DU JUGEMENT LUI FAIRE UNE PLACE AU PARADIS ET SI QUELQU'UN NE CROIENT PAS EN LA VERITEE DE CE MESSAGE IL SERA BANNIE DU PARADIS " Si une personne pauvre donne cette nouvelle à d'autres personnes ses meilleurs voeux s'accompliront. Sheikh Ahmed a dit que si ce message n'était pas vrai, alors il mourra comme un non-musulman. Le Prophète dit: "KEEP FAST, FAIT LA PRIERE, DONNE LA ZAKAAT, SOIT BON ENVERS LES PAUVRES" Celui qui transmait ce message recevra sa récompense dans les trois jours. Une personne à transmis ce message à 40 personnes, il a gagné de l'argent, a vu du profit dans son buisness. Une personne n'a pas cru en la véritée de ce message et son fils mourru. Une personne n'arrêtait pas de dire qu'il transmetterait ce message aujourd'hui, demain, mais ne la jamais envoyer, il mourru avant. S'IL VOUS PLAÎT ne pensez pas que ce n'est pas vrai. S'IL VOUS PLAÎT transmettez ce message à autant de personnes que possible!
Repondre

2.Posté par rebeuss le 02/04/2009 22:29
Bon débarras kawsara
Y'en a assez des centre comerciaux epciries et cantines.
Nous avons besoin de projets de qualité générateurs de richesses et d'emplois.

3.Posté par mor le 02/04/2009 23:13
Il faut sauver le projet Kawsara
Cependant, le développement d’un pays est un tout. La dimension économique doit donc être intégrée dans l’analyse du dossier Stade Assane Diouf - Kawsara. En renonçant au projet, qui devait s’établir sur un site de rêve, le Sénégal perd, selon les promoteurs du projet, 125 milliards de francs Cfa d’investissements, sans compter les opportunités d’emplois directs et indirects et les nouveaux espaces de bureaux susceptibles d’être créés par le projet. Dans le contexte de la crise financière mondiale, qui a engendré une chute des flux de capitaux internationaux, ce serait plus qu’illogique de décourager les rares investisseurs étrangers qui osent encore prendre des risques et faire confiance à l’Afrique et au Sénégal. En procédant de cette manière, le Sénégal ne pourrait jamais atteindre l’émergence économique tant souhaitée.

4.Posté par mari le 02/04/2009 23:14
Un investissement de 100 milliards de FCA ne peut pas être comparable à l’existence d’un terrain vague, dans une enceinte sans entretien ni aménagement.Les jeunes n’auront pas retrouvé l’équipement perdu et la Mairie aura perdu une opportunité d’améliorer ses recettes.En attendant de savoir ce qu’il va advenir du plaidoyer de la partie chinoise, pour le maintien de Kawsara sur le site de Assane Diouf, le Président Wade aura au moins donné la preuve que ses détracteurs avaient eu tort de l’accuser (lui ou quelqu’un de son entourage) d’avoir bradé une partie du patrimoine foncier pour se mettre l’argent dans la poche.Le bon sens commande d’accepter que lorsqu’on finit de faire payer, par un homme d’affaires, des sommes normalement aussi considérables que celles qu’appelle l’acquisition d’un emplacement idéal pour un projet grandiose, le risque est énorme de vouloir y renoncer

5.Posté par mara le 02/04/2009 23:15
je suis foncièrement surpris de cette réaction
conservatrice et à la limite idiote à vouloir
conserver un stade qui n'est finalement que de nom.
Comment des gens éprient d'intelligences et de sens de
dévollopement pour ne pas dire "bon sens" peuvent'ils
ne pas être d'accord d'un projet que tant d'états
africains rêvent d'accueillir.
en effet la cote d'ivoire qui est mieux lotie que le
sénégal à tout fait pour que le projet reste chez
elle, de même que la gambie, et nous quand la chance
nous sourit on la refuse. faut pas se fier aux
déclarations malhonettes des politiques,
je ne reviendrait pas sur les opportunité économique
que le projet Kawsara présente( voir ailleurs exp:
moubarack lo).
A TOUS CEUX QUI SONT POUR LE PROJET RETROUVONS NOUS ET
FAISONS NOUS ENTENDRE.
INSCRIVEZ VOUS SUR abass07@hotmail.com,
LE SENEGAL ET L'AVENIR APPARTIENNENT A LA JEUNESSE
SOYONS LEURS GARANT.

6.Posté par mori le 02/04/2009 23:18
Je suis contre le gel du projet et le nouveau maire doit bien reflechir avant de s'opposer a la construction de la cite Kawsara.Nous avons besoin de ces investissements,nous devons savoir que l'Afrique a plus besoin de ca que d'un stade qui ne va rien nous apporter sincerement.Le president Wade devrait plutot s'atteler a dissoudre le senat qui ne nous rapporte rien ainsi que de se separer de cette horde de courtisans opportunistes qui nous coutent beaucoup et ne nous servent a rien.
Les jeunes de Reubeuss devront se rencontrer en discuter sincerement afin de ne pas faire perdre a la ville cet important projet.

7.Posté par sad le 03/04/2009 00:34
sincèrement j'ai beau etre contre wade sur certains points de sa gouvernance mais habitant moi meme dans la zone de rebeuss, je suis pour le maintien du projet kawsara car le semblant de stade assane diouf qui n'est rien d'autre qu'un repère de voyous la nuit tombée ne contribue qu'a l'insecurité du quartier de rebeuss. par contre ce que je comprends pas c'est que des gens comme lamine diack avec leur collectif fantoche de "rené sanchez" se mette a brocarder le projet alors qu'ils n'ont concretement rien fait pour le sport senegalais etant a des niveaux aussi importants que l'iaaf

8.Posté par max le 03/04/2009 01:11
il faut reflechir avant d ecrire -qui vous dit que les chinois allaient investir autant en ces temps de crise mondiale ?ou avez -vous vus les documents de la contruction de ce fameux centre commercial? est-ce que nous avons besoin de ces immeubles alors a qu a 20m y a ds gents qui ne mangent pas a leur faim..c est a cause de la boulimie fonciere que tout dakar est vendu en pretexant des emplois a la cle- le centre commercial 3c est a peine rentable -ceux qu ils venlent c est faire de dakar depuis malik sy jusqu au cap-manuel un dubai-city --si les chinois investissent il n ont qu a alle en casamence ou tamba y implanter des usines generatrice d emplois et de revenu afin de freiner l exode rurale dakar est sature et les campagnes sources d agricultures donc d imdependance alimentaire se vident-les chinois chez eux cultive la terre et ont tout sur place ce qui fait que ils n ont pas besoin d importer leur nourriture-il faut developper la culture du riz en casamance dans le ferlo et ailleuirs peut-etre esayer d ammeliorer l elevage et sauvegarder nos ressources des poissons au lieu de vendre des licences de peche a des pays qui ne respecte nt meme les temps de reproduction des especes d ou le manque de poisson qui contrubue a alimentation tres riche en vitamine-des que nos ressources maritimes vont tarrirent ces chinois avec leurs immeubles et compagnies vont partir vers d autres lieux plus propices car leur pays vu le nombre d habitants ont besoin de ressources enormes -ils gardes leur mers intactes en attandant d epuiser les ressources des autres et pouvoir vendre plus cher apres ce dont nous avons besoin --ces immeubles et burreaux c est du prestige seulement nous on a besoin de developpement reel car tous ces vendeurs a la sauvette qu ils ont fabrique a centenaire et aillieurs ne penvent pas se payer des boutiques dans ce supposè centre d affaires c est toujours les meme dignitaire qui vont se sucrer sur le dos de la population--et la provenance de cet argent soyons dignes et amoureux de notre pays car l asie c est developpè sur le nationalisme la confiance en soie et ces possibilites d ou leur place aujourd-hui parmi les grands de ce monde

9.Posté par mor le 03/04/2009 01:59
Bien dit max,cesgens e refléchissent que par leur cul.

10.Posté par mori le 03/04/2009 03:48
Mais MAx pour qu'ils investissent dans tous ces secteurs ces chinois et meme autres nationalites doivent etre 100% sur que ce sera profitable et que leur investissement va generer des profits.la recherche des profits (futurs) est le mobile de l'investissement, mais comme ton faineant de gouvernement n'a pas de liquide pour financer tous ces projets dont tu parles vaut mieux se contenter de l'aide des pays en developpement comme la Chine qui est la seule puissance a l'heure actuelle capable de financer des investissements et au meme plan de faire des donations monetaires assez importantes.Encore ce sont des prives pas un gouvernement qui veut investir au senegal , va creer des emplouis, on dirait que vous n'avez pas pitie des jeunes senegalais macons.carelleurs,plombiers,et consort qui ont besoin d'un boulot stable pendant 3 a 4ans.
le probleme de 4c est que ces foutous de francais on surfacture la construction et que les locaux ont ete cede a un prix trop cher par rapport a ce qui etait prevu.
Si jamais ce projet voit le jour tu verras que les prix seront hors concurrence.Car chinois yi nak ils sont les meilluers en construction.

11.Posté par bour le 03/04/2009 15:17
Kawsara, projet de mes bottes.Un ami m'a révélé que le président Wade est le plus diplome au monde mais que ses diplomes étaient périmes et j'osais pas le croire mais en "écoutant mes yeux"....et vivement que Petersen se désenclave si les ambulants revendiquer le terrain.Bref la vision de presi si vraiment il en regorge devait se focaliser sur l'agriculture; une Agriculture industrielle entiérement gérer par l'Etat qui emploie 500.000 jeunes salariés,logés et nourris pour une surface allant de St Louis à Zig en plus de 200.000 autres pour l'élevage (ovin-bovin-volaille,etc) afin d'éradiquer l'importation accrue du riz et de la viande au senegal...

12.Posté par diop le 03/04/2009 16:46
mais tu sais tres bien que aucun jeune ne veut retourner a la campagne pour cultiver.Tu les vois a dkr comme ambulants et quand l'etat a voulu les stopper tu as vu ce qui est arrive.ILs veulent aller comme toi a l'occident pour un avenir meilleur ne soyons pas egoistes.Y a des chomeurs et ces boulot c pour eux, et les mecaniciens,carreleurs,macons.tapissiers,menuisiers mettalliques,plombiers et consort qui vont vers 1 chantier par 3 mois et le reste ils font du xosslou.Avec ce projet ils ont un boulot stable pendant des anneees et des annees.Pensons a ceux la, tu pensent qu'ils vont aller cultiver pour nourrir ta famille.HELL NO ils vont dire

13.Posté par kawsara le 04/04/2009 03:28
PROTÉGER LES DROITS DE L'INVESTISSEUR
La plupart des traités sur l’investissement prévoient des mécanismes de règlement des différends
entre investisseurs et États qui permettent à l’investisseur étranger de demander réparation du prejudice causé par le manquement présumé de l’État d’accueil à ses obligations à l’égard des investissements. Cette nouvelle formule est de nature à decourager les investisseurs, notamment étrangers, qui disposent d’importants moyens pour réaliser leurs projets. Ils n’auront ainsi plus à payer cher le foncier industriel : ils se contenteront de s’acquitter d’une redevance locative annuelle.Si ce projet aboutissait, ce serait une première en Afrique noire. l’investissement immobilier est un investissement risqué. les autorités sénégalaises doivent aussi respecter leurs engagements». si le Sénégal mesure la portée de ce renoncement, les autorités reviendront sur leur décision. Car, ce sera non seulement une opportunité pour les jeunes de Rebeuss de trouver une activité et réduire du coup, le taux de chômage. Quant aux conséquences d’un retrait du projet, la plus regrettable serait la perte du gain économique et donc social, que l’érection d’un tel complexe aurait pu (ou pourrait) engendrer pour la collectivité.


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State