Référence multimedia du sénégal
.
Google

Déclaration du Président Abdoulaye WADE à son retour de vacances

Article Lu 13225 fois

* Monsieur le Président du Sénat, * Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale, * Monsieur le Premier Ministre, * Monsieur le Président du Conseil Economique et Social, * Madame, Messieurs les Ministres d’Etat, * Mesdames, Messieurs les Ministres, * Excellences, Autorités religieuses et coutumières, * Mesdames, Messieurs les Elus, * Mesdames, Messieurs les Journalistes, * Mesdames, Messieurs,



Déclaration du Président Abdoulaye WADE à son retour de vacances
Je voudrais avant tout rendre grâce à Dieu, Allah, qui m’a permis de partir de notre pays il y a un mois en bonne santé et d’y revenir aujourd’hui en très bonne santé.

Nous remercions Le Tout Puissant qui nous a gratifiés d’un excellent hivernage en nous envoyant du ciel l’eau bienfaisante en abondance. Toute la région a été bien arrosée et de façon régulière. L’hivernage s’est déroulé dans de bonnes conditions et, aujourd’hui, nos populations consomment les premières récoltes.

Allah dans sa générosité nous a permis de réaliser toutes les conditions depuis le départ et nous gageons même que les récoltes de cette année seront plus abondantes que celles de la GOANA I. Cela éloigne de nous, davantage encore, le spectre de la famine et nous rapproche de l’indépendance alimentaire.

Nous devons poursuivre cet effort pour que, chaque année, avec l’aide de Dieu, la récolte soit plus abondante.

Malheureusement ce grand succès a été accompagné d’inondations qui ont frappé les populations en maints endroits du pays mais surtout les banlieues des grandes villes, Dakar, Kaolack, Saint Louis etc..

Je compatis à la souffrance des populations dont les maisons ont été inondées, causant des désagréments mais aussi des dégâts.

Tout le long j’ai suivi et donné les instructions nécessaires au Gouvernement en vue de débloquer la situation chaque fois qu’il rencontrait des difficultés.

Les souffrances des victimes des inondations ont été exacerbées par des coupures de courant qui ont affecté tout le pays.

Là aussi, j’ai dû intervenir pour donner à la SENELEC les moyens de faire le maximum.

Sur ce point, je voudrais rappeler quand même que le Gouvernement de l’Alternance a fait beaucoup, même si cela n’est pas suffisant.

Du temps des français jusqu’en 2000 en passant donc par Senghor et Abdou DIOUF, la puissance installée dans notre pays était de 300 MW pour plus de cinquante ans de règne.

Depuis 2000, le Gouvernement a ajouté 230 MW en 9 ans par la construction de plusieurs centrales que j’ai inaugurées moi-même et par la réhabilitation d’un parc vétuste au moment du changement de pouvoir.

Malgré tous ces efforts la production d’énergie reste déficitaire par rapport aux besoins du pays, car ces besoins ne sont pas statiques, ils augmentent avec l’augmentation de la population.

Dans d’autres domaines nous avons mieux réussi avec des résultats exceptionnels (Education).

Je passerai sur ces autres aspects car vous les connaissez aussi bien que moi.

Je voudrais seulement, pour ce qui est de l’énergie, vous rassurer en vous disant que je ne ménagerai aucun effort pour faire face aux besoins des populations.

Je veillerai à un meilleur approvisionnement de la SENELEC et de la SAR grâce à de nouvelles importations que nous sommes en train de réaliser, mais aussi grâce à l’augmentation très importante de notre capacité de stockage grâce aux réservoirs en cours de construction.

Sur ces deux grandes questions, des inondations et de l’énergie, je félicite et remercie ceux qui ont su reconnaître qu’il s’agit de problèmes nationaux que nous devons aborder ensemble, puisque les populations concernées appartiennent à toutes les familles politiques.

J’ai surtout noté une proposition syndicale qui consiste à créer un front commun de toutes les forces de la nation, forces politiques, religieuses, sociales, pour maîtriser ces problèmes de manière définitive.

C’est pourquoi je demande à M. le Premier Ministre d’envisager la mise en place d’une entité qui pourrait être une Haute Autorité ou une Agence dans laquelle seraient représentés le Gouvernement, les partis politiques, les syndicats, les mouvements associatifs, les mouvements religieux, la société civile.

Je lui donnerai les pleins pouvoirs ainsi que les moyens à notre disposition pour aborder ensemble ces questions qui interpellent toute la nation. Car s’il est vrai que les moyens sont de toute importance, il est vrai aussi que les bonnes idées doivent être à la base de toute entreprise. C’est pourquoi toutes les propositions seront bien accueillies, le Gouvernement n’ayant pas le monopole des idées.

Au total, si l’hivernage a été un don généreux du Tout Puissant en ce sens qu’il va permettre à la majeure partie de la population de se nourrir en abondance, malheureusement il a été accompagné d’aspects négatifs que nous devons gérer ensemble. J’ai foi en la capacité de notre peuple uni pour affronter victorieusement les problèmes actuels et futurs.

Je dirai un seul mot sur la Casamance en attendant d’avoir de plus amples informations et de revenir sur cette question en Conseil des Ministres. Je déplore les violences ; je m’incline pieusement sur les dépouilles des militaires tombés sur le champ d’honneur et sur celles de toutes les victimes civiles. Je poursuivrai les efforts de paix car ils nous ont permis de faire des pas décisifs si bien que l’on avait tendance à croire que nous étions installés définitivement dans la paix n’eussent été des attaques sporadiques. Malheureusement, certaines franges en minorité entendent attirer l’attention sur elles. De toute façon je poursuivrai les efforts de paix définitive avec le MFDC.

Avant de passer à l’annonce de la très bonne nouvelle que je vous apporte, je voudrais vous dire que j’ai utilisé utilement cette période de vacances pour des activités intellectuelles.

J’ai pu ainsi avancer très largement sur le Livre que j’ai entrepris sur le panafricanisme avec d’autres compatriotes et remettre à mon Editeur les manuscrits de deux ouvrages. Le premier est celui qui porte sur la Oummah, particulièrement sur sa vocation et sur la finance islamique où l’économiste que je suis tente de jeter des ponts vers l’économie occidentale de marché et plus précisément sur la pensée keynésienne.

C’est aussi pour moi l’occasion de contribuer à la réflexion sur la science économique gravement mise en cause pour n’avoir pas été en mesure de prévoir la crise qui a affecté gravement l’économie mondiale.

Interpellé comme tous les économistes, j’ai tenu à assumer ma part de responsabilité en proposant dans ce livre une nouvelle approche de la science économique, aujourd’hui mise en cause.

J’en arrive à la bonne nouvelle.

Au moment où l’avion atterrissait tout à l’heure à Dakar, à 13h00, un Communiqué commun diffusé à Dakar et à Washington, annonçait la signature par le Sénégal et le Millenium Challenge Corporation, MCC, d’une aide de 540 millions de dollars soit 270 milliards de FCFA.

Le MCC qui opère par le MCA (Millenium Challenge Account) a travaillé avec le Sénégal depuis bientôt 4 ans pour arriver à ce résultat. Je dois donc remercier :

* En mon nom et au nom du Gouvernement et du Peuple sénégalais, le Gouvernement des Etats-Unis ainsi que le peuple américain pour cette importante assistance à notre pays.

S’il est vrai que le MCA a été lancé par le Président Bush, il est aussi vrai que s’il s’est achevé dans d’aussi bonnes conditions, c’est grâce à l’approbation et à l’engagement du Gouvernement OBAMA qui a confirmé le projet et l’a soutenu devant le Congrès.

Je voudrais donc les remercier tous très sincèrement.

Je ne saurais aller plus loin sans féliciter le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, M. Cheikh Tidiane GADIO avec qui j’ai travaillé étroitement pendant tout le temps que j’étais à l’étranger pour suivre l’évolution de notre Compact qui était soumis au Conseil d’Administration du MCC et au Congrès.

Si le projet a abouti, c’est aussi grâce au dévouement et à la compétence de M. Ibrahima DIA que je félicite pour sa haute compétence, ainsi que ceux qui l’ont assisté, le Ministre d’Etat Ministre de l’Economie et des Finances, ceux qui l’ont précédé dans la confection du projet et ses collaborateurs.

Sur le contenu, ce projet porte essentiellement sur deux volets.

Le volet routier avec les deux grands axes que sont :

* Route Nationale n° 2 de Richard Toll Dioum Matam sur 120 km y compris le Pont de N’Dioum

* Route Nationale n° 6 d’une longueur de 256 km sue l’axe de Ziguinchor à Tamba avec le Pont de Kolda

Ces grands axes seront en enrobé dense avec stabilisation des accotements et construction de marchés modernes tout au long pour moderniser les loumas.

Le programme route va bénéficier à 1 650 000 personnes, soit 138 000 ménages et évidemment il s’accompagne de la création de nombreux emplois dans l’administration et l’encadrement mais aussi dans son exécution.

Le 2ème Volet

Le projet comprend en outre des aménagements hydrauliques dans le delta du Fleuve Sénégal, dans les cuvettes de Podor plus un volet d’aménagement hydro-agricole et établissement d’un Cadastre rural.

On peut citer aussi les centres d’impulsion pour l’élevage, les services sociaux comme la Case des tout Petits, les centres d’information techniques (les e-Cases).

Le volet agricole est très important ainsi que les routes secondaires, les infrastructures dans le domaine de l’électricité.

Le projet comporte évidemment le détail des modalités de son exécution avec les obligations du Gouvernement sénégalais.

C’est pourquoi je demande au Premier Ministre de mettre immédiatement en place une Commission chargée d’étudier à fond l’accord signé entre le Gouvernement du Sénégal et le MCC et de programmer les actions qui sont du ressort du Gouvernement afin que les opérations se déroulent de manière fluide et sans heurt.

Laissez-moi vous dire que le projet Sénégal est le seul projet MCA financé en 2009 sur les quatre pays qui avaient été retenus. Au total, si les 20 pays retenus dans le projet sont tous financés avec les prévisions attachées à chacun d’eux, le Sénégal occupera la 2ème place après le Maroc.

Nous sommes fiers de ce résultat, que nous devons à l’image de notre pays, à ses qualités, à son travail et à la confiance placée en lui par nos partenaires, en l’espèce les Etats Unis.

Il reste maintenant l’exécution. Nous devons y procéder avec soin et beaucoup d’attention pour montrer que nous sommes à la hauteur et dignes de la confiance placée en nous.

Ce résultat montre, malgré les difficultés, que le Sénégal reste toujours, même avec une 2ème place après le Maroc, ce qu’il n’a jamais cessé d’être : Le Sénégal qui gagne !

Je vous remercie de votre attention.

Source Sen24heures.com

Article Lu 13225 fois

Lundi 7 Septembre 2009





1.Posté par Cheikh le 07/09/2009 20:35
Bilahi ma bagne abdoulaye wade

2.Posté par sow le 07/09/2009 20:41
promesse - encore promesse toujours promesse- parle de l anoci de tes folies au lieu de promettre encore et encore. fen rek

3.Posté par Vice Prézy le 07/09/2009 20:51
wakhougnou lolou on parle de Probleme d'inondation et d'éléctricité de carburant qui ne cesse de monter, et tu parle encore de la création d'Agence wa me pabi vraiment se n'est plus de ton age de faire du Mbeulé waye........

4.Posté par lyco le 07/09/2009 20:57
fène rèk.ay kathe rèk. beugueu gayi nè da done lidjeunti ay doule rèk bou ko kène gueume

5.Posté par diego le 07/09/2009 21:00
cher Président,
je sais que vous ne lirez pas ce commentaire mais je tiens à dire ce que je pense. je tiens à vous dire merci parce que maintenant j'ai les yeux ouverts.
je compterai sur moi même à l'avenir.
chers compatriote, le pays nous appartiens, préservons le, préservons nos infractructures, ça ne sert pas à grand chose de détruire les édifices publiques.
merci

6.Posté par poumba le 07/09/2009 21:27
cheikh
ya bagne ablaye wade
waya ablayev wade moom
yaw rek la beugg

7.Posté par doudou le 07/09/2009 21:48
ki dou nitou dara;man dè bala dèm ma dè ndakh khol bou bone ta souma wakhè douko dèg

8.Posté par momiss le 07/09/2009 21:51
way wade bouniou rey way discour discour discour

9.Posté par tara le 07/09/2009 22:18
Pabi hors sujet deugue la def.
parle nous de l'anoci et du brulot de latif.
Promesse yi dafa doy.
Ya encore des promesse non tenu.
avant de parlé de nouvelle route, réalise d'abord celle k tu avé promis à ceux de linguére -matam.
Way boul gnou poupe way!!!!

10.Posté par tara le 07/09/2009 22:21
La route de sokone kaolack a été promis depuis 2005. ainsi k kaolack étoile.
TU OSE ENCORE NS PROMETTRE DES ROUTES.
MAk momoul yényi.

11.Posté par gawlo le 07/09/2009 22:23
wouyyyyyyy wade ya son le demal macky sall dikk

12.Posté par fesnam le 07/09/2009 22:46
Ce pays est foutu avec un senile de president et un regime de magouilleurs et detourneurs de deniers publics.Les griots de son regime lui font l'eloge qu'il estun Roi ,avec une descendance de Royaute dans le sang,que le Senegal lui appartient ,qu'il sera au pouvoir tant qu'il voudra et enfin meme nommer son successeur s'il en veut et de preference apres le Roi ,c'est au tour du Prince ou de la Princesse de prendre le reigne.La quasi totalite de la population est corrompu et malhonnete,pour sortir de cette crise d'identite il nous faut un Leader Integre comme feu THOMAS SANKARA,capable de changer les mentalites et defendre des vertus pour un reel prise en charge de notre destine en tant que NATION.

13.Posté par Hervé Hubert le 07/09/2009 23:01
Aujourd'hui, j'ai noté à travers le discours du Président, l'ouverture de la campagne électorale pour la présidentielle de 2012. Des promesses encore des promesses, mais cette fois-ci le peuple ne dira plus GORGUI DOLIGNOU, mais GORGUI DOYAL NA NIOU.
Laissez mouton pissé, Tabaski viendra!!!



14.Posté par robin le 07/09/2009 23:02
wade pitié dimebaliniou rék.nga démissioné ak sa gouv pitié.on ne veu plu de té promess.

15.Posté par KALI le 07/09/2009 23:30
DOULE REK! Ce vieux a menti toute sa vie! Et il continuera de le faire.

16.Posté par TRAORE le 07/09/2009 23:40
Le probléme est qu'il ne se socie même pas des snégalais.Tout ce qui l'intéresse,c'est comment remplir sa poche
A nous d'ouvrir nos yeux,le sénégal n'a pas besoin des diplomés mais plutôt des gens sérieux qui aime le sénégal.
Abdoulaye Wade est fini,il n'a pas les pieds sur terre

17.Posté par diaw le 08/09/2009 00:24
t'as vu son âge traoré, ils est quand même trés vieux, c'est un papi comme ceux que nous avons dans nos maisons. Faut le ménager un peu

18.Posté par doul le 08/09/2009 00:42
conneries

19.Posté par Diop dolar le 08/09/2009 00:59
mam dimbalegnou.wakhal nak ci livarou Abdou latif bi tout le monde crit vraiment que Ab Latif a raison. na leer si non tu n auras pas 10%des prochaines elections ,en bon entendeur salut,b[[

20.Posté par bador le 08/09/2009 01:03
aidez moi mes chers freres de richard-toll a ndioum,c,a fait combien de km?

21.Posté par bador le 08/09/2009 01:08
pardon je voudrait dire richard-toll a matam ,la distance est de combien de kilometre?

22.Posté par gora le 08/09/2009 01:23
senegalaisyi na gnou mougne te kham ne pabi mague la dafay nakh

23.Posté par moussa ndiaye le 08/09/2009 01:31
pa bi mo ko yoor

24.Posté par sakina-dk le 08/09/2009 01:38
www.sakinadk.com

25.Posté par le panafricaniste le 08/09/2009 01:39
alpha-2.info - (contribution ) Amadou Lamine Faye. " Abdou Latif Coulibaly : La persévérance sisyphienne dans la tentative de destruction des Wade."


Depuis l’arrivée de Maître Abdoulaye Wade au pouvoir, Abdou Latif Coulibaly s’est investi dans une activité de manipulation des perceptions des Sénégalais et de vendeur d’illusions pour combattre le régime issu de l’alternance.
Il le fait avec une témérité surprenante et une persévérance sisyphienne. Il se taille un costume de héros et se permet toutes les audaces dans ce pays où la liberté d’expression est constitutionnalisée par cet homme historique Wade qu’il pourfend.





Avec ce dernier livre intitulé Comptes et mécomptes de l’ANOCI Abdou Latif Coulibaly a encore renoué avec sa pratique habituelle qui l’amène à se cacher derrière le manteau du journaliste écrivain pour dissimuler un commerce honteux consistant à livrer, au bassin électoral du défunt régime UPS/PS, une marchandise d’injures et de discrédits du Président Abdoulaye Wade commandée par des affairistes et politiciens revanchards .

Abdou Latif Coulibaly qui n’a aucune formation élémentaire en génie civil s’est aventuré à faire des comparaisons de coûts entre des ouvrages de BTP. Il a comparé des travaux sans ouvrages d’art réalisés en rase campagne à Thiés à ceux comportant des ouvrages d’art produits par l’Anoci à Dakar, en plein milieu urbain. Il ne s’est pas rendu compte qu’il est tombé dans une innocence pédantesque qui fait rire sous cape. Latif Coulibaly est tombé dans une arrogance intellectuelle sans commune mesure.

Le plus grave est qu’il a mis en cause, dans ses dénonciations calomnieuses contre Karim Wade, la moralité d’honnêtes entrepreneurs sénégalais qui ont gagné les marchés de l’Anoci ainsi que leur crédibilité professionnelle. Il sait bien que le moment venu, son livre recevra les démentis techniques et scientifiques appropriés. On ne peut pas comparer des travaux qui n’ont pas été réalisés ni de la même manière, ni avec la même consistance. C’est pour parer à ces démentis et pour façonner l’opinion publique qu’il est devant tous les micros. Il fait plutôt penser à l’illuminé, Don Quichotte, qui prenait «des moulins à vent» pour des géants.

Ce dernier livre d’Abdou Latif Coulibaly, est la parfaite illustration de ce qu’est aujourd’hui le mercenariat de la presse politico affairiste sénégalaise qui contrôle la presse privée. Une bonne partie de cette presse est sous le contrôle d’hommes d’affaires qui, loin de vouloir faire des affaires à travers un véritable journalisme d’information, cherchent plutôt à détenir un moyen puissant de pression politique sur l’Etat pour obtenir facilement des avantages économiques et préserver ses intérêts dans l’obtention de marchés .

Qu’est ce qu’un organe presse comme le quotidien le Populaire peut apporter en terme d’affaire à l’entrepreneur Bara Tall qui selon Latif supporte dans son entreprise de Btp une masse salariale mensuelle de plus d’un milliard ?

Cette intrusion de l’affairisme dans la presse privée est devenue la porte d’entrée de l’ingérence des milieux politico financiers extérieurs qui veulent perpétuer le néo colonialisme et qui, dans le contexte de la nouvelle gouvernance mondiale, cherchent à déconstruire les leaderships panafricains, comme ils ont tenté de le faire à l’époque de Nkrumah et de Cheikh Anta Diop.
Ces affairistes savent que le régime issu de l’alternance décline une politique d’investissement massif dans des secteurs prioritaires stratégiques comme l’Education et les Infrastructures conformément à la théorie wadienne de l’effet de percussion dont l’application explique les performances économiques actuelles du Sénégal attestées par des institutions comme la banque mondiale et le FMI.


Dans le contexte de la nouvelle gouvernance mondiale marquée par des tentatives de faire de l’Afrique une nouvelle zone d’opportunité pour des puissances économiques en déclin face à la montée en puissance des Etats/continent comme la Chine, l’Inde et le Brésil, des mercenaires sénégalais tapis dans des partis politiques , dans des ONG et dans la presse se mettent au service de ces puissances en mal d’espace vital pour abattre au Sénégal Maître Abdoulaye Wade considéré comme leur ennemi commun .


Les méthodes de coup d’Etat ne sont plus armées dans les pays où la démocratie est avancée comme le Sénégal. La faiblesse de la démocratie dans un pays pauvre comme le Sénégal réside dans le fait qu’il est possible d’utiliser plus facilement la guerre cognitive pour défaire des dirigeants gênants comme Abdoulaye Wade. Les ennemis d’une Afrique qui a décidé de se prendre en mains et de choisir en toute liberté ses alliés se disent qu’il leur suffit pour exercer leur travail de sape de contrôler des ONG et le quatrième pouvoir qu’est la presse pour atteindre leur objectif. Ailleurs, on a cherché à liquider Lula au Brésil avec l’arme des scandales pour lui enlever le bénéfice politique des réformes qu’il avait introduites et qui ont fait la promotion des pauvres et des noirs dans ce pays démocratique. On a tenté de faire échouer l’investiture d’Obama par les mêmes méthodes en tentant d’entacher son investiture par le scandale qui a frappé le Sénateur de Chicago.

Avec les prétendues scandales que nous présentent des mercenaires comme Abdou Latif Coulibaly, des puissances extérieures peuvent espérer faire échec à l’alternative wadienne au régime socialiste qui a affaibli leurs anciens auxiliaires de la néo colonisation. Le nouvel axe de coopération qu’Abdoulaye Wade a ouvert avec les Arabes, les Chinois et les Indiens est vu d’un mauvais œil par ceux qui pilotaient de l’extérieur les politiques néocoloniales africaines sous le défunt régime socialiste. Les idées de Wade, ses propositions et ses réalisations en faveur de son pays et de l’Afrique font de lui le leader intellectuel et politique contemporain du panafricanisme qui assume l’héritage des pères fondateurs du projet de construction des Etas Unis d’Afrique.

On peut donc comprendre pourquoi il serait dangereux pour certains théoriciens du nouvel ordre mondial qui veulent exclure l’Afrique de sa gouvernance qu’on laisse un Abdoulaye Wade consolider son leadership panafricain avec la réussite de tous ses projets structurants qui sortent de terre. On veut arriver, avec des anti- patriotes qui tentent de jouer à l’excès la fibre patriotique comme Abdou Latif Coulibaly, à tout faire pour qu’Abdoulaye Wade ne soit pas l’exemple à suivre pour les dirigeants africains. Le syndrome de la liquidation de Nkrumah menace aujourd’hui son disciple Abdoulaye Wade à travers les attaques de mercenaires comme Abdou Latif Coulibaly.


Les positions panafricanistes de Wade et son influence dans les choix stratégiques des Etats africains hypothèquent sérieusement les projets d’asservissement de l’Afrique. En se portant à la tête d’une dénonciation des APE au sommet EU/Afrique tenu à Lisbonne et en proposant en lieu et place des APD, Maître Wade s’est mis au service des peuples africains. C’est pourquoi il battra comme Lula et Obama tous ses adversaires de l’intérieur comme de l’extérieur grâce au soutien du peuple sénégalais. Le peuple sénégalais sait qu’il a réuni ici à Dakar tous les pays africains non producteurs de pétrole pour attirer leur attention sur le risque d’effondrement des économies africaines si une solution n’est pas trouvée à la hausse incontrôlée du baril de pétrole et au partage juste de la rente pétrolière. Il sait qu’il a proposé comme solution la «wade formula».

Les peuples africains savent qu’Abdoulaye Wade a été ainsi à l’avant garde de toutes les batailles en faveur du développement économique de l’Afrique et pour son unité politique en vue de créer les conditions de la réalisation des Etats unis d’Afrique. Dans toutes ces actions qui accompagnent les combats du mouvement noir mondial, des supposés patriotes comme Abdou Latif Coulibaly sont totalement absents. Au plan local, on n’a pas vu ni entendu un Abdou Latif se prononcer sur l’utilité de la création de la Case des tout petits , de l’octroi de bourses ou d’aide à tous les étudiants au Sénégal , de la création de l’autoroute à péage et de l’Aéroport de Ndiass , du plan sésame, du plan Diakhaye , de la GOANA . La liste est longue. Personne ne verra Abdou Latif approuver une idée ou un projet de Wade, même s’il est retenu comme modèle par les institutions internationales.

Abdou Latif Coulibaly est frappé de cécité. Il ne voit que ce qu’il veut voir. Il est frappé de surdité partielle quand il n’écoute que ceux qu’il veut écouter. Il est frappé de partialité car il ne dit que ce que disent les ennemis de Wade. Abdou Latif Coulibaly s’est rendu compte que l’opposition actuelle n’arrivera pas à déstabiliser Wade. Il a alors décidé d’être l’opposition, toute l’opposition. Abdou Latif a décidé d’être l’intellectuel attitré de l’opposition et des ennemis de Wade et a réuni autour de lui un cercle d’intellectuels partisans, des tueurs à gage politique qui ont pour mission aujourd’hui de terroriser toutes les voix qui s’opposent à leurs positions.


alpha-2.info


Extrait du livre (à paraitre)

Les mercenaires de la nouvelle mission civilisatrice

26.Posté par PACOJAZZ le 08/09/2009 02:24
ns en avons marre des m.e.n.s.on.g.e.s

27.Posté par PACOJAZZ le 08/09/2009 02:33
MAK DOU FEEN APRES AVOIR VOLER TOUT L'ARGENT DU PEUPLE
PASSER DE BONNES VACANCES EN SUISSE ET PARIS TU REVIENS MENTIR TON PEUPLE LES ROUTES DAKAR KAOLACK GAMBIE ET KAOLACK TAMBA
COUNDA L'ASSAINISSEMNENT DU GOLF SUD ALLANT VERS YEUMBEUL KEUR MASSAR LACROSE TIVAOUNE PEUL QUE LE GOUERNEMENT ILFAUT ASSAINIR AVT D'Y HABITER HAM4.5.6 PAS DE ROUTE GUODRONNEEE ALLANT VERS LA MER DEPUIS DES ANNEES

28.Posté par PACOJAZZ le 08/09/2009 02:39
DAKAR NE LIMITE PAS AUX ALMADIES
QU'ATTENDER DE PARCELLE DEASSAINIEE GOLF NORD SUD HAMO 4,5 ,6
KEUR MASSAR LACROSE CROISEMENT DIAMNIADIO RUFISQUE BARGNI SENDOU ALLANT VERS MBOUR
AU LIEU DE DEPENSER DES MILLIARDS POUR STATUT
C'EST UNE HONTE DAKAR EST SALLE LA POUBELLE TRAINE PARTOUT

29.Posté par GASSAMA TORONTO le 08/09/2009 02:45
LE president est bien la. Il vient balayer les mensonges et calomnies des oiseaux de mauvais augure. De retour de Paris,
PAPA PRESIDENT est bien la , en chair en os , toujours en bonne sante demarche D'un homme d'etat qui est toujours au commande comme le capitaine dans son bateau .
ce bateau qui va jamais chavire tant que il regnera
Il est 13h 31 mn. C’est un president plein d’énergie, sourire aux lèvres, accompagné de son épouse la premiere dame du senegal MAMAN VIAVIANE WADE , qui fait son entrée dans le hall de l’aéroport L.S.S, ou l’attendent plusieurs hauts cadres du PDS avec à leur tête, PREMIER MINISTRE , LES AUTORITES ETATIQUE . A la vue de leur mentor, ces derniers laissent éclater leur joie par des applaudissements bien nourris. Superbement habille d’un costume bleu ciel , chemise bleu ciel avec une cravate à rayures rouge casse, deux couleurs qui symbolisent la purete et la verite. Purete du cœur d’un homme sur qui tant de méchancetes ont ete dites ces derniers temps et verite qui vient balayer les mensonges et calomnies des oiseaux de mauvais augure. PAPA PRESIDENT serre une à une les mains de ses collaborateurs venus SES CONSEILLES lui exprimer leur attachement fidelite . Les photographes se bousculent pour immortaliser l’événement. PAPA PRESIDENT
distribue accolades et petits mots à chacun des cadres du GOUVERNEMENT avant de s’installer dans la salle VIP de l’aéroport, pour la conférence de presse.
Comme il faut s’y attendre l'actualite nationale et internationale , sur les derniere evenements .
Il a fait une tres bonne lecture sur la situation sociale en direct sur R.T.S . cette lecture a ete suivie par des millions des personnes tous son convaincu qui dit mieux .
maintenant les zouaves peuvent a jamais gratter leur tetes
Nous ne pouvons rien faire pour des gens qui sont éternellement frustrés, prenez une bouffée d'air pur.
NOUS REMERCIONS LE TOUT PUISSANT ALLAH, DU RETOUR DU PRESIDENT AU BERCAIL. CORDIALEMENT

30.Posté par fesnam le 08/09/2009 03:11
Griot fils de griot qu'est gassama toronto,chante l'eloge de ton maitre et attend en retour les.........from du denier public.

31.Posté par diop le 08/09/2009 03:13
gassama ton vieux devait revenir bien longtemps.avec tout les problemes k'il a evoquè et k'il sait .il doit demander pardon de n pas assister aux populations en difficultès .il n'etait pas hospitalisè?la vieillesse est une maladie incurable .

32.Posté par Ryogakusei le 08/09/2009 03:50
Non, le Senegal ne merite pas ca.
Le vieux sage du village, comme tous les soirs, en compagnie de ses petis enfants, autour du feu fait a partir des fagots de bois, leur conte les "Aventures d'Amadou Coumba".
Le Senegal merite mieux que Wade

33.Posté par mousse le 08/09/2009 09:30
le chef d etat................n est un menteur...................

34.Posté par picso le 08/09/2009 11:29
doull rek! promesse sur promesse sans réalisation! 2012 né pas si loin! On va tous les boter le cul .

35.Posté par lesenegal le 08/09/2009 11:47
wade la honte du senegal. wade le malheur du senegal. wade qui salie le nom du senegal. wade tu ne vaux rien

36.Posté par SAMA REEW le 08/09/2009 14:58
bonjour cher conpatriotes on est tres content de ce que maintenant tout monde est conscient des derives de wade.
aujourd'hui il est lheur de penser au moyens et conditions qui nous permettrons de chasser les responsables des soufrances que vivent les senegalais.
Je veux juste dire qu'apres les constats il faut prendre acte et de maniere responsable.De maniere responsable parce que si wade est là jusqu'à present c'est parce que les senegalais et surtout les jeunes not ete irresponsable.
pourquoi ?---
en 2007, à la fin de la campagne c'est-à-dire 2 semaines anvant les elections 4senegalais sur 5 interogés disaient qu'il ne votera pas pour wade et meme dans les images de la campagne il y'à un monment ou le ps faisait sortir plus de monde que le pds .Mais malheureusement cet etat de fait ne s'est pas traduit dans les urnes.Au contraire wade est plebicité.
pourquoi?
certains parle de fraude mais à mon avis de la maniere qu'il a gagné ce nest pas seulement par fraude car il à gagner meme des endroit ou il ne pouvait en aucun cas frauder . donc il y'à probleme.
Je pense ,en sachant que je pourais avoir fait une mauvaise lecture,que si wade à gagné c'est parce que
-la plupart des senegalais qui disait à 2jours des elections que wade devait partire ont votés pour lui,
-la plupart des senegalais n'ont pas voulu faire confience aux jeunes candidats ,
-la plus part des senegalais n'avait remarque que la crise des valeur dont tout le monde parle aujourd'hui s'etait deja installée dans le premier quinquena de wade.
wade en venant avec l'arternance je pensait que les problemes de détournement, d'immoralité, de laisser aller, d'injustice , d'impunite et de la corruption etait passe aux oubliettes et allaient ceder la place à l'ETHIQUE ,le PATRIOTISME, le respect des senegalais et de l'argent des senegalais.
Mais à ma grande surprise chers concitoyens pour simplement 5 années de pouvoir wade à completement detruit toutes les valeurs.wade à poussé à l'extreme le culte du mensonge ,de la médiocrité ,de l'injustice ,de la corruption ....... etc.mais malheureusement la plupart des senegalais se plassaient sur le plan economique pour pour dire qu'il faut lui donner du temps c-à-d encorze 5ans.et meme sur plan economique les resultats etaient médiocres.
mes cher frereset soeurs nous devont dès à présent commencer à penser aux prochaines elections et penser à etre plus responsables.
quelqu'un àdonne l'exemple de THOMAS SANKARA , exemple n'est plus noble que le siens.il faut donc faire confiencee aux je jeunes et exiger des résultats dès le premier mandat ou renverser et metre un autre qui sait qu'il va tombe s'il ne fait pas de resultat sur le plan des valeurs et sur le plan economique.
C'est seulement cela qui peut permetre de renverser la tendance.
pour ce qui est du discours de wade ,je l'évoque en dernier lieu parce que pour l'urgence il me faut plus s'atarder à ecouter des mensonges et surtout qu'on en a assez avalé depuis 2000 encore moins de perdre du temps à dire et à redire apres chaque discours wade menteur, wade menteur.
il s'aji de penser à coment faire pour arreter ce menteur si o,n ne veut pas se noyer dans cette fleuve de mensonge.
l'heur est donc aux proposition de solutions dans le respect mutuel parce qu'il ne sert à rien de participer à forum sur le net ou quelque part pour dire dire ce que toout senegalais conne deja c-à-d wade menteur mais simplement d'echanger des solutions qiui pourront soortir notre pays de cet etat.de chao.
la seul chose que jedirai sur ce discours c'est que plus de 270milliard peut etre collecte simplement si wade et son gouvernement et ses complices acceptaient d'investir l'argent bloqué dans leur comptes en europe qui n'est rien d'autre que l' argent du peuple. en plus il faut comprendre que si on base notre survie sur ces soit disant aides qui n'est rien d'autre que des insulte ,croye moi mes frére mieux vaut creuser nos tombes et attendre gentilment la mort car nous seron condamne à mourir àdans la peuvreye et le sous developpememnt.
si wade ose nous parler d'aide ce n'est plus une question de vérite ou mensonge mais d'insulte.
ce discours nest rien d'autre une insulte pour les senegalais.
donc il faut penser à COMMENT L 'ARRETER et NON A COMMENT REPLIQUE
Vos idées seront les bienvenus car il se pourait que je soit àcoté de la vérité et que vous l'ayez.
pour ceux à qui j'ai fait mal remarquer que ce nétait pas mes intentions mais simplement c'est que j'aime mon PAYS

37.Posté par wade le 08/09/2009 17:51
wade boulniou fonte defaral rewmi

38.Posté par fatima le 08/09/2009 23:17
ce né po le présiden wade avec son gouvernement ki ont di a certaines personnes dabiter dans l'eau,les gens doivent ètre sérieux mé chacun doit rester a sa place car cela habite normalement ou réside l'eau des pluies.mais le prési fait tout son possible et les gens ki sont entrin de parler ici ne peuvent pas faire mieux kon se diz la vérité une fois pour tous .mais au lieu daller travailler les gens reste chez eux .mais tu vois des gens au lieu d'étudier ki vnt faire du vagabondage et après diz kil nont pa de boulot a koz de wade.vraimen il est fatigué et s'il meurt yal na yèkh ce cera de votre faute car tout ce qui débarque au sénégal vs dites que c'est wade est son gouvernement mais soyons cérieux lopposition ne pe pas faire mieux .bn excuz pour l'écritur car jété un pe pressé et aller travailler au lieu de tout verser sur la tète de wade .sonouna nak magula

39.Posté par fall le 20/09/2009 23:17
un peu de respect ablay wade a l'age de vos kilifeu sagua ko sagua sa baye la
merci de votr comprehension

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State