Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Déclaration de Serigne Moustapha Sy au Champ des courses : «Nous sommes disposés à collaborer avec tout le monde»

(Envoyé spécial à Tivaouane) - La tente, qui doit accueillir l’hôte du jour et rappelle les salons orientaux, est parfaitement installée, le son et les lumières impeccables. Avec moins de tracasseries pour accéder à l’intérieur, l’organisation est parfaite.



Déclaration de Serigne Moustapha Sy au Champ des courses : «Nous sommes disposés à collaborer avec tout le monde»
L’attente commence à être très longue, le débat sur la venue de Serigne Cheikh est ouvert, certains pensent qu’il sera bien présent et se fondent sur le décor qui est fait pour s’en convaincre, tandis que d’autres sont dans l’inquiétude vu l’heure tardive.

On guette l’arrivée de Serigne Cheikh
Les minutes s’égrènent, les versets du Coran distillés par la sonorisation accompagnent les talibés dans leur pensée. Soudain la sirène du cortège retentit. Il est 1h 05 mn, lorsque le cortège franchit le seuil du Champ des courses de Tivaouane. Tout le monde retient son souffle, certains zélés exigent des gens qui passent devant les écrans géants qu’ils s’assoient pour voir l’arrivée de Mame Cheikh.
Les voitures s’immobilisent devant la tente. C’est Serigne Moustapha Sy qui sort, malgré cela d’autres s’attendent toujours à ce que Serigne Cheikh descende. Mais hélas pour cette édition, il faudra encore attendre, «Al Makhtoum» n’est pas présent.
Serigne Moustapha est, lui, bien présent. Son apparition devant les talibés est saluée par des applaudissements intenses.
Pas le temps de donner des explications, Serigne Moustapha se lance dans le vif du sujet, un discours en arabe qui a duré 15 minutes. C’est après cela qu’il a expliqué aux moustarchidines que celui qu’ils appellent affectueusement Mame Cheikh n’est pas là. Il déclare : «Il m’a demandé de venir vous parler.» Sans donner aucune autre information sur les raisons de son absence.
Pendant plus de quatre heures, Serigne Moustapha va revisiter la vie du Prophète Mohamed (Psl) dont on célèbre la naissance. A travers des explications trop aériennes, il a démontré pourquoi Mohamed a été choisi comme le meilleur parmi les prophètes, magnifiant les qualités de ce dernier.

Délégation du gouvernement et du Pds
La politique s’est invitée à cette cérémonie, toujours avec l’éternelle bataille qui oppose Benno bokk yaakaar et le Pds, tous venus pour avoir l’onction du nouveau khalife général des tidianes. Le Président Macky Sall a dépêché pour la circonstance les ministres, Oumar Guèye (Hydrau-lique), Marie Teuw Niane (Enseigne-ment supérieur) et Seynabou Gaye (Sénégalais de l’extérieur) entre autres, tandis que l’ancien Président sénégalais Me Wade a choisi Me Madické Niang pour conduire la délégation composée de Me El hadj Amadou Sall et de certains responsables libéraux pour porter sa parole.
A l’endroit des Libéraux qui se sont retirés vers les coups de 2h, le responsable moral des moustarchidines a remercié Me Madické Niang avant de rappeler les relations cordiales et fraternelles qui le lient à la famille de Serigne Cheikh.
La délégation du gouvernement leur emboitera le pas une heure après. Mais avant de quitter les lieux, Serigne Moustapha Sy a remercié le président de la République pour les mesures prises pour un très bon déroulement du gamou. «On m’a rapporté que vous avez tenu toutes vos promesses. Vous avez même multiplié par dix nos besoins. Soyez en remerciés. Macky Sall a affiché une volonté de collaboration, nous sommes disposés à collaborer avec tout le monde mais à la limite des intérêts du pays», a rétorqué Serigne Moustapha à la délégation gouvernementale.
Il est 4 h, les talibés s’attendent à une déclaration mais, Serigne Mous­tapha a juste remercié ceux qui ont contribué au bon déroulement du gamou et les fidèles qui ne cessent de nourrir de la passion pour eux. Mieux, il laisse même planer le doute sur la cérémonie du lendemain qu’il faisait chaque année. «On s’en limite à ce discours, aujourd’hui. Si le temps le permet, d’ici demain (ce jeudi), on va continuer», précise Serigne Moustapha Sy.
abciss@lequotidien.sn

Vendredi 25 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >







Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés