Référence multimedia du sénégal
.
Google

Décès de Penda Kébé La famille décide de porter plainte contre ses bourreaux

Article Lu 1883 fois


Décès de Penda Kébé La famille décide de porter plainte contre ses bourreaux
Après le décès de Penda Kébé, survenu dimanche dernier et qui a qui a été éclipsé par la disparition de Serigne Saliou Mbacké, les membres de sa famille décident de porter plainte contre ses bourreaux qui l’ont tabassée et poussée à s’immoler par le feu. En ce moment, le procureur d’Italie a ouvert une enquête sur les circonstances du décès. Une affaire qui est loin de connaître son épilogue.
« La famille va porter plainte contre ses bourreaux qui l’ont tabassée. Qu’ils sachent que cette affaire sera traduite en justice. Les coupables ont été identifiés». Tels sont les propos d’un des frères de la victime, en l’occurrence, Sidaty Kébé. Avec son frangin, Bocar Kébé, ils demandent au chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade de prendre officiellement langue avec Marie Mbengue par le biais de l’ambassadeur Cheikh Sadibou Fall. « Pour le repos de l’âme de Penda , il faut que les gens sachent que ce n’est pas un suicide, mais un refus de l’humiliation. Penda était une croyante ; elle portait le voile. Normalement, sa foi ne lui permettait pas de commettre un tel acte. Mais elle a été victime de son caractère intransigeant. Elle n’est pas folle comme le soutiennent d’aucuns», poursuit-il... Et, pour justifier ses propos, Bocar raconte qu’un jour, Penda était venue le voir. En route, par mégarde, sa voiture a écrasé le pied d’un enfant. Elle avait alors appelé les sapeurs-pompiers qui lui ont rétorqué qu’ils n’avaient pas d’essence. Sans se faire prier, elle s’est déplacée pour leur dire ses quatre vérités. Et au cours de la discussion avec les soldats du feu, pour marquer son indignation, elle gifla un des leurs et elle a été détenue pour outrage à un agent public. «C’est son tempérament de vouloir régler les choses dans le vif. Mais c’est une amie de Me Wade. Car elle entrait au Palais comme elle voulait et Me Wade se plaisait à lui rappeler que le Palais n’est pas un marché», raconte Bocar Kébé. Quant à sa mère, Marie Mbengue, jointe au téléphone depuis l’Italie, elle révèle que le procureur a ouvert une enquête sur les circonstances de la mort. Dans quelques jours, le corps de sa fille sera rapatrié à Dakar où elle sera enterrée aux côtés de sa grand-mère Rama Diaw à Kébémer. Elle révèle que Penda a laissé derrière elle cinq enfants. L’aînée s’appelle Marie Sohkhna, elle est à l’université de Toulouse, une autre vit avec elle à Dakar, et se nomme Fatou, elle a 13 ans. Khady, Daby, Babacar et Mbayang sont à Brescia, ce sont les plus petits. Le problème, selon certaines personnes, c’est le différend qui oppose Wade à Marie Mbengue. Des sources sûres nous révèlent que Wade ne veut plus rien savoir de Marie Mbengue, car cette dernière ne cesse de l’insulter. Une raison suffisante qui le pousse à ne pas vouloir entrer en contact avec la mère de son amie et fille Penda Kébé.

Source: L'observateur

Article Lu 1883 fois

Jeudi 3 Janvier 2008





1.Posté par ndiog le 03/01/2008 16:57
Faut pas rêver nak.

2.Posté par teuss10 le 04/01/2008 14:30
Vous n'avez pas honte de continuer à faire du boucan sur PENDA KEBE.Nous avions eu honte de rèpondre à certaines questions,ICI, sur les motifs de son acte insencè. Voir Wade seulement?CIAO...

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State