Référence multimedia du sénégal
.
Google

Débat autour de la suppression du poste de N2 au PDS: La base approuve

Article Lu 1446 fois

Les débats autour de la question de suppression du poste de No2 au parti démocratique sénégalais (Pds) continue de faire rage dans les différentes fédérations libérales de Kaolack. Après Kaolack, c’est autour de la fédération départementale libérale de Kaffrine d’approuver cette proposition. Les militants libéraux de Kaffine, fortement mobilisés hier dans la salle Pape Mactar Sall ont donné feu vert à leur secrétaire général national de libérer Macky Sall et dissoudre ce poste qui a toujours existé au (Pds).



Débat autour de la suppression du poste de N2 au PDS: La base approuve
Réunie hier dimanche 11 Novembre dans la salle de délibération du Cdeps de Kaffrine, en présence de toutes les sections, la fédération départementale de Kaffrine a donné son accord sur le principe de supprimer le poste de second homme fort du Pds, une volonté qui a animé certains responsables des hautes instances libérales depuis maintenant plusieurs semaines.

Elle est même allée plus loin en donnant au secrétaire général national Maître Abdoulaye Wade l’autorisation de ne plus attendre pour mettre fin à ces genres de responsabilités qui ne donne aucune chance à la formation libérale de vivre un climat apaisé. En place et lieu, la fédération de Kaffrine propose une seconde alternative relative à la mise en place d’un nombre réduit de collaborateurs pour l’exécution des tâches stratégiques et qui seront alignés en ordre égale sans aucune discrimination et sans aucune forme hiérarchique.

Cela, selon l’avis de certains parmi les responsables, permettra aux différentes instances de mieux véhiculer la philosophie du secrétaire général national, mais surtout constitue un nouveau principe qui sera également un moyen sûr de pouvoir mieux coordonner les actions qui doivent se dérouler sur le terrain. C’est en effet une question qui a été posée sur recommandation du président Wade dans le sens de prendre en considération les préoccupations des uns et des autres même parmi les militants habitant les zones les plus reculées du territoire national. Ainsi durant tout le week-end dernier la majorité des instances fédérales libérale de la région de Kaolack a été convoquée pour une lecture complète sur cette affaire.

Derrière celle de Kaffrine, la fédération de Kaolack a elle aussi voté pour le départ du secrétaire général national Adjoint Macky Sall et en même temps misé pour la suppression pure et simple de ce poste politique ayant toujours existé au Pds. Cependant à Kaffrine, les débats ont sauté au-delà de cette question et avaient, entre autres, tourné selon l’ordre du jour proposé, sur les multiples inflations notées ça et là sur les produits de premières nécessité, la cherté du coût de la vie, et la situation dans le monde rural.

Aussi, le ministre directeur de cabinet politique du président de la république et ses "frères", responsables locaux se sont prononcés sur la question liée aux 10 milliards de nos francs prévus pour la relance économique et sociale du département de Kaffrine. Concernant le premier point, l’ensemble des participants à cette rencontre a dans une résolution reconnu les difficultés qui traversent les populations d monde rural et la situation catastrophique facilement repérée dans la production de cette année où l’on a déjà fini de reconnaître 70% de pertes dans les décomptes.

Les militants libéraux à cet effet incitent les responsables du gouvernement à favoriser davantage la mobilisation des fonds de solidarité et réclament pour autant des ponctions pour tous les fonctionnaires dont le salaire dépasse un million de francs. Les interventions d’urgence ont également été demandées pour venir en rescousse aux populations des zones les plus touchées.

Au sujet des 10 milliards de francs destinés à la relance économique et sociale de Kaffrine, les militants libéraux exigent du président de la république le vote de ce projet de loi avant le mois de décembre, car ils ont relativement exprimé leur volonté de faire de la mise en disposition de cette manne financière un programme de régionalisation de Kaffrine.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1446 fois

Lundi 12 Novembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State