Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dates exactes du sommet de L'oci: « le Sommet se tiendra les 13 et 14 mars 2008 à Dakar » selon Me Wade

Article Lu 1379 fois

Le 11e Sommet de l’Organisation de la conférence islamique (Oci) sera organisé du 13 au 14 mars 2008 au Sénégal. Selon Me Abdoulaye Wade, tout sera fin prêt pour offrir aux dirigeants de la Oummah islamique les meilleures conditions d’accueil et de séjour et dans la pure tradition de la « Téranga » sénégalaise.



Dates exactes du sommet de L'oci: « le Sommet se tiendra les 13 et 14 mars 2008 à Dakar » selon Me Wade
Les suspicions et autres spéculations sur l’organisation de la conférence islamique sont finies. Le 11ème Sommet aura bel et bien lieu à Dakar les 13 et 14 mars 2008. ’’Tout sera fin prêt et, il n’y aura aucun problème’’. La révélation a été faite hier par le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, qui présidait, au Méridien Président, la réunion des ministres des Affaires étrangères du Groupe africain de l’Oci. Selon le président de la République, toutes les conditions seront réunies pour réussir ce sommet. « Nous sommes dans la bonne voie et les choses s’annoncent bien. Nous comptons particulièrement sur notre capacité de mobilisation en vue de la présence massive des rois, ainsi que des chefs d’Etat et de gouvernement. Car, encore une fois, à travers le Sénégal, c’est l’Afrique qui reçoit la Oummah islamique », a notamment indiqué Me Wade. Il a surtout annoncé l’aide de sa majesté le roi d’Arabie saoudite, Gardien des deux Saintes mosquées qui, à travers une lettre qu’il lui a adressée, a confirmé sa décision de répondre favorablement à l’invitation du Sénégal et de participer personnellement au sommet.

C’est en prélude donc à cette rencontre, qui est celle des Africains et que le Sénégal a accepté d’organiser en toute responsabilité, que la réunion du Groupe africain a été convoquée « pour trouver un consensus autour des questions essentielles ».

Cela permettra, selon Me Abdoulaye Wade, de progresser rapidement vers le sommet. Aussi, comme l’a souligné le président de la République, cette réunion va faire le point sur le chemin parcouru jusque là, depuis le sommet extraordinaire de La Mecque et préparer les débats du 11e sommet. Cela est d’autant plus utile et important qu’il permettra de franchir des étapes dans la recherche de solutions aux problèmes qui seront soumis aux dirigeants de la Oummah.

« Il nous faut ce consensus sur la réforme », soutient Me Wade, qui a réitéré au Secrétaire général de l’Organisation, tout le soutien dans les efforts de réformes.

Démarche de sagesse

Le président de la République perçoit ces présentes assises comme une condition indispensable pour parachever l’œuvre salutaire de l’Oci, qui ne devrait pas se résumer en une simple formalité. Cette concertation constitue, à ses yeux, une démarche de sagesse, qui devra permettre d’aborder les questions de fond pour tenter de dégager un point de vue commun.

Toutefois, pour les questions autour desquelles il ne peut pas y avoir de consensus, comme c’est le cas des droits de l’Homme, Me Wade souligne que la discussion sera poursuivie ailleurs. A son avis, les droits de l’Homme constituent « un sujet très complexe’’.

D’autres points touchant les réformes majeures dans les choix et les orientations de l’organisation seront également abordés. « Je pense que nous ne saurions raisonnablement nous réunir pour ne discuter que des institutions qui ne sont que le cadre de notre action. C’est pourquoi, je souhaite que nous abordions ici les questions de fond pour tenter de dégager un point de vue commun », a notamment souhaité le chef de l’Etat.

Dans la mesure où, admet-il, toute réforme est difficile et entraîne des changements d’habitudes, d’idées et de nouvelles orientations. « Cette réforme, qui induit le changement véritable, apparaît souvent comme un choc d’idées, d’options et parfois d’ambitions. Et notre organisation n’échappe pas à la règle. Mais, c’est la loi inévitable du changement », estime également le chef de l’Etat.

Ce dernier a profité surtout de cette assemblée pour réaffirmer sa perception de la pauvreté et la mendicité. Le meilleur moyen de lutter contre l’ignorance et la pauvret, c’est le Fonds de solidarité numérique que le chef de l’Etat a définit comme le principal instrument de lutte contre la pauvreté par l’éducation et la formation. Afin de relever les défis des ressources humaines de la Oummah à l’heure de la Mondialisation.

Partenariat privilégié

D’autres points ont été aussi abordés par le président de la République, notamment les nouvelles technologies, le Fonds de 10 milliards de dollars pour la lutte contre la pauvreté prescrit lors du sommet de La Mecque, l’investissement intra-communautaire qui doit être un levier de croissance et de développement. Mais aussi la finance intra-communautaire qui devra encourager dans l’espace de la Oummah des modes de financement novateurs, en faisant appel aux ressources publiques, mais également aux énormes potentialités du secteur privé jusque-là sous-utilisées.

Me Wade l’a encore redit : « avec son énorme potentiel humain et ses immenses richesses naturelles, le continent africain ne doit plus être dans un état de nécessité permanente, toujours enfermé dans le cercle vicieux de l’aide, de l’assistance et de l’endettement ».

La Oummah doit rester certes, un espace de solidarité, d’identité spirituelle, culturelle et civilisation, mais aussi un cadre de partenariat privilégié de complémentarité et d‘échanges économiques et commerciaux.

Le représentant du Secrétaire général de l’Oci, celui du Président en exercice de l’organisation, tout comme le doyen du corps diplomatique, ont tous salué la sérénité avec laquelle le Sénégal prépare ce sommet.

Le ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a, pour sa part, souligné l’importance de cette journée de réflexion qui traduit parfaitement l’intérêt que le Sénégal accorde à l’Oci, cet important outil de promotion des idéaux de l’Islam.

Les infrastructures routières livrées le 15 janvier

La prochaine organisation de l’Oci au Sénégal a nécessité la mise en place de l’Anoci (Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique) qui a engagé la réalisation de nouvelles infrastructures routières et hôtelières. Et aujourd’hui, selon le directeur exécutif de l’Anoci, Abdoulaye Baldé, qui a présenté un exposé sur l’état d’avancement des préparatifs, particulièrement les infrastructures routières, les chantiers sont exécutées à 80 %. ’’Et la livraison se fera le 15 janvier 2008’’, a-t-il indiqué. Dans ces chantiers, plusieurs ouvrages sont prévus, affirme M. Baldé, qui a cité les tunnels, notamment celui de Soumbédioune long de 500 m, les échangeurs, et les routes. Il est prévu aussi la réalisation de 4 hôtels 5 étoiles.

Seulement, tient-il à préciser, « seuls les 3 seront prêts pour le sommet ». Et parallèlement aux infrastructures hôtelières, le Méridien Président est en train de subir une réfection. Ce qui va porter le nombre des suites à 50, la capacité des lits à 9.000 et surtout la capacité du Palais des congrès du Méridien qui va accueillir le sommet va passer de 650 à 1.000 places.

L’aspect sécurité ne sera pas du tout en reste. Puisque le Sénégal a déjà, selon M. Baldé, l’expérience des grandes manifestations. ’’On aura simplement besoin de renforcer un peu les capacités’’. A cet effet, le Sénégal bénéficie de l’appui d’autres pays, comme les Etats-Unis, qui ont récemment organisé une formation sur l’aspect sécurité à l’intention des nations devant accueillir de futures grandes manifestation : l’Afrique du Sud pour la Coupe du monde et le Sénégal pour l’Oci.

Ainsi, le dispositif sera renforcé, avec une utilisation d’outils technologiques de dernière génération.

Les journalistes, qui vont couvrir le sommet, seront également logés dans un même hôtel avec un centre de presse entièrement équipé


ADAMA MBODJ
Source: Le Soleil

Article Lu 1379 fois

Samedi 8 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State