Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dansokho héros d’un jour à Sandaga

Article Lu 1693 fois

La ville de Dakar est désengorgée, les jeunes commerçants et vendeurs à la sauvette broient du noir. Ils sont dépités et sont prêts à le manifester sous toutes les formes. Le secrétaire général du Parti de l’Indépendance et du Travail (Pit), Amath Dansokho est accueilli en héros à Sandaga et la périphérie. Le leader de l’opposition cloue au pilori le régime et son chef, Abdoulaye Wade.



Dansokho héros d’un jour à Sandaga
Les petits commerçants victimes des opérations de désencombrement ruminent mal leur colère. Ils se sont jetés sur le véhicule du leader du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) membre de l’opposition dès qu’ils l’ont vu dans la circulation. « On a vu, on est en train de vivre tout ce que vous nous disiez sur Wade. On regrette beaucoup », ont lancé les vendeurs à la sauvette et propriétaires de cantines, d’étals et de tables qui étaient sur les trottoirs du centre ville de Dakar. La 4 X 4 beige du Secrétaire général du Pit qui membre du Front « Siggil » Sénégal ne peut pas faire 500 mètres sans être immobilisée par une meute de jeunes qui ne sait pas où donner de la tête. « On est fatigué, angoissé, perdu parce que nous n’avons que ça pour nourrir nos familles », se sont-ils lamentés.

D’autres ont poussé le bouchon plus loin en appelant au soulèvement. « On en a assez, on attend que vous fassiez une réaction pour vous suivre. On est prêt à tout », ont-il lancé tout en remerciant Amath Dansokho pour le soutien qu’il leur a témoigné en passant les voir. Le membre de la conférence des leaders du Front « Siggil » Sénégal les donne rendez-vous très bientôt. « Il faut vous mobiliser, vous tenir prêts parce qu’on va marcher dans les prochains jours ». Le secrétaire général du Pit a rappelé que « son parti les a tous invités au « Fippu », (à la résistance en français) ». Amath Dansokho a indiqué « qu’il faut l’arrêter, il faut qu’il y’ait des forces sociales considérables pour l’arrêter. Si les Sénégalais se donnent la main, tous ensemble, les syndicats, les partis politiques de l’opposition véritable, la société civile, il est possible de l’arrêter. Ce pays ne lui appartient pas. Même les forces de l’ordre souffrent de cette situation ».

Le premier leader politique a effectué une tournée au niveau des points de désencombrement est d’avis que « le président de la République a réussi à rassembler toute la nation dans ses composantes essentielles contre sa politique. Tout le monde est contre. Maintenant, c’est une machine emballée, c’est une politique de chaos. Il fait cela contre les petits commerçants, les marchands ambulants et déclenche un autre front à l’Asecna ». Le leader du Pit de situer les racines du mal en indiquant qu’Abdoulaye Wade est responsable de l’encombrement. « S’il avait étudié l’économie un temps soit peu, il aurait su que la situation qu’il avait créée dans les campagnes n’allait produire que des résultats pareils. C’est un crime contre la nation. C’est simplement le crime qu’il a fait dans les campagnes qu’on est en train de payer à Dakar », a-t-il déclaré. Amath Dansokho est convaincu que « les gosses ne sont pas bandits ni des voyous, ils veulent travailler. C’est leur gagne-pain, leur moyen de vie qui les ont poussés à s’agglutiner à Dakar. C’est la même logique qui a provoqué l’émigration clandestine ».

Le membre de la conférence des leaders du Front « Siggil » Sénégal a, par ailleurs tenté de donner une explication aux problèmes actuels du pays. Selon lui, « les sommes qui ont été transférées à l’étranger, ce sont elles qui sont en train d’être rapatriées ici, d’être blanchies. C’est mon hypothèse. Le port a été acheté avec notre argent, la troisième licence globale aussi. Ce sont des opérations de rapatriement de fonds, de blanchiment d’argent. Il faut que les gens se tiennent debout et se battent pour que cela cesse ».

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1693 fois

Vendredi 16 Novembre 2007





1.Posté par DIAW le 18/11/2007 12:07
bonjour

C'est juste pour appeler à plus d'attention aux éditeurs d'article quant aux fautes commises comme sur l'article concernant Dansokho.
Merci.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State