Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dakar Dem Dikk : Chistian Salvy sous la menace d’un déballage

Article Lu 1262 fois

Condamné récemment à 3 mois avec sursis et à payer 200 millions de francs de dommages et intérêts à ses travailleurs, le patron de la société de transport Dakar dem dikk, Christian Salvy, a interjeté appel. De quoi mettre les travailleurs de la boîte dans tous leurs états, qui menacent de brandir ‘d’autres dossiers’ sur sa gestion ‘nébuleuse’ de la boîte.



Dakar Dem Dikk : Chistian Salvy sous la menace d’un déballage
Les agents de la société de transport public Dakar Dem Dikk menacent de faire d’autres révélations si leur patron persiste dans sa volonté de faire appel de sa condamnation par le tribunal correctionnel de Dakar. Il s’agira selon l’Union démocratique des travailleurs de Dakar dem dikk (Udt. 3d), syndicat le plus représentatif de la société, de déposer sur la table du juge le dossier lié à la coopérative de consommation que Salvy a affirmé avoir subventionnée à hauteur de 28 millions. Argent que le gérant de la coopérative avoue n’avoir jamais reçu, informent les syndicalistes.
Autre affaire dont la gestion demeure ‘nébuleuse’, c’est celle du Groupement d’intérêt économique (Gie) des travailleurs de la société. Lequel Gie dispose pourtant, notent les travailleurs, de tous les éléments constitutifs d’une structure du genre, à l’exception d’un compte bancaire. Dès lors, la question de savoir où se trouve l’argent généré par le Gie taraude les esprits des agents de 3D. Pour corser leur système d’attaque, les agents de la société de transport comptent mettre sur la place publique le refus de versement à l’Ipres par la direction générale, de l’argent de plusieurs retraités. Le secrétaire général de l’Udt 3d, Mamadou Goudiaby, dira que l’avocat constitué par son syndicat fera ‘un appel incident’ suite à la riposte de Salvy. ‘Ce qui nous permettra de requérir 800 millions de dommages et intérêts et d’introduire deux autres documents de taille dont l’état sur les compensations à hauteur de 7 milliards pour la gestion de l’entreprise’, a lancé M. Goudiaby. Ce dernier d’ajouter, comme pour rassurer ses camarades, que cet appel interjeté par Salvy n’aura pas d’effet suspensif sur l’exécution provisoire qui concerne les 200 millions de dommages et intérêts fixés par le tribunal avec contrainte par corps au maximum.

L’Udt. 3d est revenue sur l’impact des préjudices qu’il juge dangereux, causés par la gestion ‘tatillonne’ de la direction générale. Lesquels préjudices ‘portent atteinte à la pérennité de l’entreprise par des pertes financières, ternissent l’image de celle-ci, hypothèquent l’investissement et découragent les repreneurs stratégiques dans le cadre de la recapitalisation’. Un bilan ‘de ces millions de préjudices’ sera fait ultérieurement en même temps que la gestion de 2006 qui est ‘un échec’ par rapport au budget prévisionnel de cette année de la direction générale, a ajouté Mamadou Goudiaby.

Les membres de l’Udt. 3d comptent, par conséquent, interpeller les autorités du pays, notamment, le ministre des Transports, Farba Senghor, pour une normalisation du cadre juridique de la société par la recapitalisation, la concrétisation des termes du cadre institutionnel ayant pour fondement la convention de concession où l’Etat s’engage à payer des compensations financières qui sont différentes des subventions parce que calculées selon des formules préétablies. ‘Elles n’ont jamais été totalement versées’, informe le délégué du personnel Ismaila Diop. Les travailleurs attendent aussi des autorités la restructuration effective de l’entreprise et la conclusion d’accord sur les négociations des salaires entamées depuis 2005. Cela, note Goudiaby, malgré les instructions fermes du chef de l’Etat à l’ancien ministre par rapport à leur suivi et à des accords seuls garants d’une paix sociale durable à Dakar Dem Dikk.

Par conséquent, l’Udt.3d informe attendre l’installation du ministre des Transports pour relancer le dossier relatif à l’augmentation des salaires. Et si le ministre leur réserve une fin de non-recevoir, ‘une grève sera entamée’.

Amadou NDIAYE
Source: Walfadji

Article Lu 1262 fois

Vendredi 20 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State