Référence multimedia du sénégal
.
Google

Dadis et se proches tiennent Wade en otage : des messages téléphoniques confondraient le président sénégalais

Article Lu 16097 fois

XIBAR.NET (Dakar, 14 Décembre 2009) - Le président, arrivé par putsch à la tête de la République de Guinée, Moussa Dadis Camara, est certes alité, du fait d’une balle reçue en pleine figure, suite au guet-apens que lui avait tendu son aide camp. Mais, n’empêche, il ne tient pas à couler sans emporter un président africain, qui l’appelle fréquemment et dont il a enregistré tous les messages. Son dessin peint, absolument, les traits du président sénégalais, Abdoulaye Wade.



Dadis et se proches tiennent Wade en otage : des messages téléphoniques confondraient le président sénégalais
Quel malin ou mauvais génie a poussé un des présidents « les plus démocratiquement élu », l’homme fort du Sénégal, Abdoulaye Wade, à roucouler avec la junte guinéenne, surgie avec le décès de l’ancien président de ce pays, Lansana Konté. Toujours est-il que son successeur, en dépit de se tirer d’un coma suite à une dose de balles armées au niveau du visage, tient à partager ses secrets avec le reste du monde. Dadis Camara, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a pris le soin d’enregistrer tous les messages que lui a envoyés un chef d’État de la sous-région.

Depuis, tous les esprits voguent vers le président sénégalais. Parce qu’Abdoulaye Wade a été le premier à légitimer le putsch de Dadis Camara. Maître dans l’art d’endormir, Wade laissera entendre que Dadis avait ramassé un pouvoir qui était »dans la rue ». Il s’emploiera, par la suite à ranger « en lieu sûr » les milliers de dollars que ce dernier avait trouvés dans les bâtiments du défunt président Lansana Konté. Les richesses et les bassesses sont les derniers souvenirs des mourants. Depuis cette révélation de l’éphémère chef guinéen, tous les regards sont braqués sur le chef de l’État sénégalais,Abdoulaye Wade. Parce qu’il aurait entre les mains les « trésors découverts dans le palais de Lansana Konté par Dadis Camara », qu’il disait être son « fils ». Il s’y ajoute qu’après avoir soutenu la candidature de Dadis, le président Wade, rabroué par les Américains, avait rasé les murs dans ses relations avec Dadis. Ils n’échangeaient plus que des messages, par « précaution ».

Mais, c’était sans considérer l’instinct de conservation : Dadis ne veut pas mourir de sa plus belle mort, sans emporter son « père » Wade. Il l’a conseillé à mauvais escient, plus qu’aucun autre chef d’État. Mais, les nouvelles techniques d’information et de communication vont les confronter et les emporter. Wade fut un soldat anonyme, Dadis est devenu le chef de la junte militaire. « Q’importe », s’est résolu le « capitaine » guinéen, qui se donne bonne conscience : le président sénégalais, Abdoulaye Wade, a plus de quatre-vingt-cinq ans.

La Redaction

Article Lu 16097 fois

Lundi 14 Décembre 2009





1.Posté par boy melakh le 14/12/2009 05:36
damay lathie waye laye ndiombar dou dindi lokhome thi bounou kouye dem

2.Posté par kamora le 14/12/2009 05:38
franchement, on ne peut s'empecher de parler de votre nullité. Ou sont les messages eschaangés ?

3.Posté par Docteur FAlilou SENGHOR le 14/12/2009 08:13


C' est un secret de polichinelle.

Je parle mallette acheminé de Conakry dont une a probablement été remise à un certain Ségura.

Que Wade et l'un de ses fils ( Robert KArim ) rendent au peuple de Guinée son argent, après avoir spolié la patrie du Sénégal.

4.Posté par verité rien que la verité le 14/12/2009 10:07
Piiiiiiiifffffffff XIBAR.NET VOUS ETES VRAIMENT RIDICULE AVEC DE TELS MENONGES.
JE LE DIS ET JE LE REPETE: INFORMEZ AU LIEU DE DESINFORMEZ SINON VOUS COUREZ A VOTRE PERTE

5.Posté par siga le 14/12/2009 10:29
werite arretez vos salades et laisser xibar tranquil jai deja lu cet info dans un journal anglais et xibar a bien fait de le reprendre pour les senegalais ce nest pas en traitant xibar de menteur que vous arriverai a defendre wade si vous etes arriver grace au menaces et a largent de museler une bonne partie de la presse senegalaise ce nest pas encore le cas de xibar et je leur demande de refuser le contact avec wade et ses hommes pour la verite et le pays il faut continuer pour que wade sache quil ne peut tenir tout le monde merci

6.Posté par werer le 14/12/2009 10:31
je vois pourquoi ce vieux mecreant de wade souhaite la mort de dadis camara

7.Posté par quoir le 14/12/2009 10:36
avec wadw maintetant rien ne nous surprendra il devient fou devant largent quil distibu partout croyant etre utile hors ce nest pas en volant et le donner a ses amis quil va developer notre pays mais lavenir proche et lafriqure le jugeront

8.Posté par right le 14/12/2009 11:59
oui siga tu as raison les wadistes doivent laisser xibar faire son travail il informe des vérités indéniables il faut que le peuple sénégalais en général sache qui est ce bandit de wade
Pourtant Idrissa Seck nous l'avait dit clairement ils sont pareils
Ce sont des bandits à la tete du pays
Prions avec coeurs et ames pour que ces imbéciles là foutent la paix au sunugal

9.Posté par le justicier le 14/12/2009 13:34
Cette histoire a y penser ne m'etonnerait pa vu le refus categorique de Dadis de se faire transporter par l'avion et les medecins de Wade. Ne craignait il pas a cause de ses secrets kon l'acheve ? Wade est certainement capable de tout pr se proteger!!! J'espere kon sera eclairci sur cette affaire

10.Posté par heuskey le 14/12/2009 14:44
Le vrai débat aujourd'hui c'est l'Affaire d'escroquerie du mari d'Aïssatou Diop Fal. Escroqurie à tous les niveau, voiture, double ménage, maname takkou souf, si ce n'est un mariage temporaire. L'huile pimentéé de la sauce fade d'Aïsatou Diop Fall est à lire ci-après

«Mon mari est ma Vie. Mon oxygéne. Un Saint. Il n’a ni tué, ni volé…»

Quelques jours après l’affaire opposant son époux El hadj Alioune Barr à son autre épouse Bernardette Christine Cons étalée sur la place publique, notre consoeur Aïssatou Diop Fall dont le nom est revenu plusieurs fois dans les médias a pris sa plume pour donner sa part de vérité et apporter son soutien à son époux. Lire sa déclaration.
«Dieu m’a fait deux grands cadeaux dans ma courte existence : être payée en vivant ma passion, le journalisme et avoir rencontré l’homme de ma vie El Hadj Alioune Barr. Pour Le remercier, je n’ai trouvé qu’une chose : vivre dans l’honnêteté, la sincérité, la loyauté et l’amour de mon prochain. Somme toute, des vertus chéres au Prophéte Mohamet PSL.
Dans sa vie, El hadj Alioune Barr a commis un seul crime : celui d’avoir épousé une seconde femme pour enfin fonder une famille étant entendu que sa premiére épouse Christine Bernardette Cons une française qui ayant déjà eu deux enfants d’un premier mariage ne peut plus en avoir.
Dans sa vie, El hadj Alioune Barr a eu une seule «malchance», épouser Aissatou Diop Fall, une femme publique. Depuis le retour de mon mari au bercail en 2006, lui et sa première femme Bernardette Christine Cons ont des problémes liés à la jalousie maladive de la française.
J’ai rencontré Barr en 2008 et nous nous nous sommes mariés en 2009, et cela a mis le feu aux poudres de leurs relations déjà dégradées.
Donc, c’est une banale scène de ménage, une affaire strictement privée qui a atteri au tribunal.
Dans le but de nuire et de détruire, mon nom est hurlé à tous les vents pour ajouter du piment à une sauce fade. Et pourtant, il n’avait rien à y faire. Mon mari est ma Vie. Mon oxygène. Un Saint. Il n’a ni tué, ni volé, encore moins, escroqué qui que ce soit. Il est juste tombé amoureux. Si c’est un crime, nous serons deux à aller en prison. Notre amour est un don de Dieu et rien ni personne, même pas les articles de presse au vitriol, ne pourront le ternir.
Je remercie du fond du coeur les nombreux sénégalais et sénégalaises de tout bord qui me soutiennent dans cette dure épreuve. Ceux qui m’apportent aide et assistance en toute bonne foi, car «alhamdoulilah», je n’ai pas que des ennemis. Quant à ceux qui souhaitent à El hadj Alioune Barr et Aissatou Diop Fall de brûler en enfer, qu’ils nous souhaitent d’y aller ensemble, le même jour et la même seconde. Mon mari et moi souhaitons partager le même tombeau. Je respecte la justice de mon pays, mais je défendrai mon mari avant la justice. Cette épreuve, à coup sûr, sera le ciment de mon couple. Alhamdoulilah».
Madame BARR, Aïssatou Diop FALL, journaliste

11.Posté par diop le 14/12/2009 15:36
quel president laisse des messages? ;a boite vocale de Dadis doit etre pleine. Xibar, vous meritez bien votre nom.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State