Référence multimedia du sénégal
.
Google

DRAPEAU DE L’ANOCI: Victoire “aux points“ de Toubabou Dior n°2

Article Lu 1512 fois

Les amateurs de lutte venus assister au drapeau de l’Anoci mis en jeu hier, dimanche, par la promotrice Ndèye Ndiaye Tyson, sont sortis du stadium Iba Mar Diop avec une pointe de dépit à l’annonce du verdict de l’arbitre accordant la victoire de Toubabou Dior n°2. Le nouveau pensionnaire s’est imposé sur décision arbitrale devant « Ambulance » de l’écurie Mor Fadam après un combat à la fois long, âpre et sans éclats.



L’affiche ayant opposé “Ambulance“ de l’écurie Mor Fadam et Toubabou Dior n°2 de l’écurie Guinaw Rail n’a pas tenu toutes ses promesses hier, dimanche au stadium Iba Mar Diop. Le public qui s’est déplacé pour assister au drapeau dédié à l’Agence nationale pour la conférence islamique et organisée par la promotrice Ndèye Ndiaye Tyson ont attendu plus de trente bonne minutes pour voir la victoire choisir le camp de Toubabou Dior n°2.

Le nouveau pensionnaire de l’écurie Guinaw Rail a Toutefois remporté le combat sur décision arbitrale. C’était à l’issue d’un combat âpre et très équilibré. Au coup d’envoi donné à 19 h, les deux adversaires qui présentaient visiblement les mêmes caractéristiques au point de vue de la morphologie, ont d’emblée privilégié la bagarre. Après plus de trois minutes d’observation, c’est Toubabou Dior n°2 qui est à l’origine de la première action franche.

Au terme d’une grosse bagarre, le pensionnaire de Guinaw Rail qui a réussi à se saisir de la jambe de son adversaire, tente une projection. Mais il voit son action se terminer derrière les sacs. Le poulain de l’écurie Mor Fadam, pourtant l’initiative de nombres d’attaques, va toutefois tenter en vain de pénétrer la garde de son longiligne vis-à-vis. Il sera même désavantagé puisqu’il va récolter quatre avertissements de la part de l’arbitre. Là où son adversaire en comptabilisait trois. Suffisant pour pencher la balance du côté du pensionnaire de Guinaw Rail, Toubabou Dior.

Après avoir quitté l’écurie Médina de son homonyme, ce dernier signe ainsi son premier succès sous les couleurs de l’écurie Guinaw Rail. Ecurie où il s’impose comme le leader naturel. Lors des combats préliminaires, “Lanceur“ de l’écurie Bargny a dominé Boy Niaga de l’Ecurie Lac Rose. Au même moment, Mbiss de l’Ecole de lutte Balla Gaye prenait le meilleur sur Issa Thioub de l’écurie Bathie Seras. Pour le combat spécial, Amath de l’écurie Trésor a dicté sa loi à “Lourd“ de l’écurie Lansar.

Source: Sud Quotidien

Article Lu 1512 fois

Lundi 3 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State