Référence multimedia du sénégal
.
Google

DRAME A SAINT-LOUIS : Quatre décès suspects dans une même famille à Gokhou-Mbathie

Article Lu 1902 fois

C’est encore l’émoi et la consternation dans la Langue de Barbarie où on a enregistré ce week-end quatre décès suspects survenus entre samedi et dimanche dans une même famille domiciliée à Gokhou-Mbathie, plus précisément, à Boppou quartier. Les autorités administratives, sanitaires et les gendarmes sont en train de tout mettre en œuvre pour déterminer les causes de ces décès.



DRAME A SAINT-LOUIS : Quatre décès suspects dans une même famille à Gokhou-Mbathie
Quatre individus membres d’une même famille sont décédés dans une intervalle de 24 heures ce week-end à Saint-Louis. La première personne qui a rendu l’âme samedi dernier répond du nom de Amsatou Diagne, une vieille dame âgée de 75 ans qui s’activait énergiquement dans la transformation des produits halieutiques. Elle avait un malaise, une céphalée et des maux de tête au moment où elle se rendait à la plage pour préparer du poisson fumé (« kéthiakh »), nous apprend-on. Quelques instants après, elle est décédée chez elle entre 17 et 18 heures.

A 21 heures, dans cette même famille, un nourrisson de sept mois a vomi à plusieurs reprises avant de rendre l’âme. Le lendemain, deux autres membres de cette même famille, notamment, Coumba Kandji, 53 ans, qui souffrait d’une hypertension connue, et sa fille Mame Amy Diop âgée de 33 ans, décèdent vers 10 heures du matin. Les corps sans vie des deux dernières victimes ont été déposés par les sapeurs pompiers à la morgue de l’hôpital régional de Saint-Louis pris d’assaut par les parents, amis et voisins. Ces derniers réclamaient les corps aux fins de l’inhumation.

Médoune Diop, mari de Coumba Kandji, très affecté par cet acharnement du sort, interrogé à la morgue, explique que les deux dernières victimes avaient déjà bénéficié de quelques soins à l’infirmerie du centre de garnison militaire, avant de rendre l’âme au moment de leur évacuation vers l’hôpital régional. Revenant sur les faits, M. Diop a soutenu avec la dernière énergie qu’il ne s’agit en aucun cas d’une intoxication alimentaire. « Sinon, j’aurais été au nombre des victimes car, nous avons partagé tous les repas, ce jour fatidique ». Il a par ailleurs vu, à travers cette série de décès, une manifestation de la volonté divine. Les autorités médicales, de leur côté, ont tenu à rassurer les populations, attirant leur attention qu’il ne s’agit pas de maladie mystérieuse ou d’épidémie. Le décès d’une des victimes qui soufrait d’une hypertension connue semble prouver qu’il n’y a pas de liens entre les causes de ces décès. Cependant, une enquête a été déclenchée pour déterminer avec plus de précision les causes réelles de ces quatre décès qui ont plongé toute la capitale du Nord dans la tristesse.


S.F. LO ET MBAGNICK K. DIAGNE
Source: Le Soleil

Article Lu 1902 fois

Lundi 18 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State