Référence multimedia du sénégal
.
Google

DRAME A BOUNE: Le partage du butin entre malfaiteurs vire au meurtre

Article Lu 11553 fois

La fête de l'Aïd El Fitr déjà morose dans la banlieue, du fait des inondations et des coupures intempestives d'électricité, a été gâchée à Boune (localité proche de Yeumbeul et située dans la banlieue de Dakar) par la découverte du cadavre d'un malfaiteur dans la forêt des anacardiers.



DRAME A BOUNE: Le partage du butin entre malfaiteurs vire au meurtre
Selon les renseignements recueillis sur place et confirmés par une source proche de la gendarmerie, c'est dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 septembre qu'une violente bagarre a éclaté entre des membres d'un gang qui procédaient au partage d'un butin issu d'un vol. Habitués à voir des malfaiteurs régler leurs comptes à l'arme blanche, les habitants des quartiers qui jouxtent la forêt des anacardiers se sont gardés d'intervenir. Cependant, tard dans la nuit aux environs de deux heures, au plus fort de la bagarre, un long cri déchira le silence. L'un des malfaiteurs, grièvement blessé, est sur le point de succomber à ses blessures. Son corps est alors traîné jusque dans la forêt des anacardiers avant d'y être abandonné. Les autres membres du gang, dont certains ont subi de graves blessures, investissent, à leur tour, des structures sanitaires de la banlieue pour se faire soigner.

Tôt dans la matinée du dimanche, au moment où des fidèles musulmans étaient à la recherche d'espace pour sacrifier à la traditionnelle prière de Korité, le corps du malfaiteur tué est découvert, gisant dans la forêt des anacardiers. Alertée, la gendarmerie de Keur Massar se transporte sur les lieux, aux fins des constats d'usage, avant de solliciter les sapeurs-pompiers pour l'enlèvement du corps suivi de son dépôt à la morgue de l'hôpital Aristide Le Dantec. Toujours dans la journée du dimanche 20 courant, les gendarmes de Keur Massar, mis au courant de la tentative des malfaiteurs de soigner les membres du gang blessés au cours de la bagarre, ont placé sous surveillance certains postes de santé de la banlieue. Les blessés seront traînés successivement aux postes de santé de Mbao, Boune puis Pikine, avant que l'un deux ne soit arrêté par la gendarmerie de Keur Massar. Dans cette même brigade, pour éviter de gêner l'enquête, le nom du malfaiteur interpellé est gardé secret. Mieux, tous les membres du gang étant identifiés, des assurances ont été données, quant à leur arrestation imminente.

ALASSANE HANNE,
Source L'Observateur

Article Lu 11553 fois

Mardi 22 Septembre 2009





1.Posté par Mor Talla D. le 23/09/2009 01:39
Eskeu dou gnome gnoma agresséwone , dorma dor you métti, nangou sama velo de marque SI

2.Posté par dykha le 23/09/2009 14:08
mor talla arrete de reve stp

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State