Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ DOSSIER IMAGES ] 59% des Dakarois ne savent pas comment prier…

Article Lu 14226 fois

Le Ramadan approche, et comme à l'accoutumée, Dakar va être plongée dans sa frénésie des perles de chapelet qui tintent au rythme des versets de Coran récités, et des voiles sur les têtes des femmes pour marquer leur attachement à leur religion. C'est fou ce que nous sommes pieux durant cette période où l'islam est vedette. Tout est prétexte à dis­cuter de la foi musulmane, les prêcheurs, via les médias et au­tres, font faire une petite révision aux fidèles sur les règles éthiques ou pratiques à respec­ter pour être un bon « Jaamu Yalla ». Dans cette optique, nous avons interrogé les Dakarois sur les actes obligatoires de l'ablu­tion (Farata jaap) qui précède toute prière. Regardons cela de plus près avec les résultats du sondage réalisé par l'Agence Dakaroise d'études stratégiques et de recherches (ADESR) sur un échantillon de 710 individus âgés de 15 ans et plus résidant dans la région de Dakar. L'étude révèle que la région de Dakar est com­posée de 91,5%, de musulmans, Surprenant mais vrai, la majeure partie des personnes interpellées à ce sujet est incapable de les citer et ignore même la nature de certains de ces actes obliga­toires. Sur l'ensemble des musulmans interrogés, seulement 41,49% ont su répondre correctement à la question posée («Quel est le nombre des actes obligatoires de l'ablution, faratay njaap? ).Ce qui fait que près de 59% ignorent le nombre de ces actes. Dans le groupe de ceux qui n'ont pas pris à défaut, il y a d'une part, ce qui pensent que ces actes sont au nombre de 7 (16,52%), et d'autre part ce qui pensent que c'est 8 (24,96%). Pour 23,89% des musulmans, c'est encore plus inquiétant puisqu'ils sont dans le flou total, ils ont avoué leur ignorance par un « Je ne sais pas » tout simple­ment. Inquiétant ? Nos guides re­ligieux sont plus à même de juger de cela. Poussons un peu plus loin l'investigation et voyons si tous les actes obligatoires sont bien connus des Dakarois. Nous allons commencer par les citer, de cette manière, vous saurez dans quel pourcentage vous vous situez.



[ DOSSIER IMAGES ] 59% des Dakarois ne savent pas comment prier…
Les actes obligatoires de l'ablution sont au nombre de huit : l'in­tention, laver le visage, laver les bras jusqu'aux coudes, se frôler la tête, laver les pieds jusqu'aux chevilles, respecter l'ordre prescrit des actes, faire ces actes rapidement et sans interruption, bien se frotter. Ces actes ont été répertoriés par des érudits qui se sont basés sur le Coran et la Sunna, ils ont expressément insisté sur la différenciation des actes obligatoires des ablutions. L'islamologue Abdoul Aziz Kébé nous l'a réitéré. Car il est parfois de rigueur de cumuler certains actes dans certaines énonciations. Mais, il est courant d'en répertorier 7 et cela peut être accepté pour les spé­cialistes car, c'est dans les limites des actes tolérés. Sur les 95,34% des Musulmans se déclarant capables de citer les actes obligatoires de l'ablution, la plu­part connaissent leurs classiques en ce qui concerne les ablutions sauf pour ces trois obligations : respecter l'ordre prescrit (59,20%), faire ces actes rapidement et sans interruption ( 51,60%), et bien se frotter (43,85%). Ce qui veut dire donc qu'on peut trouver le bon nombre et ne pas savoir exacte­ment les différents actes.

[ DOSSIER IMAGES ] 59% des Dakarois ne savent pas comment prier…
À ce propos, la communauté mu­sulmane dakaroise connaît-elle les piliers de sa religion, est-elle entiè­rement composée de musulmans pratiquants qui maîtrisent leurs versets du Coran ? Des musul­mans qui n'ont pas appris le Coran. La leçon semble être sue en ce qui concerne les piliers de l'Islam puisque 76,26% des musulmans Dakarois interrogés ont affirmé en connaître le nombre exact, c'est-à-dire cinq. Toutefois, sur les 23,74% restant, 11,02% d'entre eux n'ont pas pu citer plus de quatre piliers de l'islam, et l'on découvre que 10,72% des Da­karois ne savent pas quoi répondre quand on leur demande com­bien de piliers compte leur religion. Quand il s'agit de citer les cinq piliers de l'islam, 84,40% des musulmans sondés s'avancent. Donc, parmi les musulmans se déclarant capables de citer les piliers de l'Islam, l'accomplissement de la prière est cité à une fréquence de 99,12%, puis le jeûne du mois de ramadan (97,78%), ensuite 94,91 % des Dakarois ont cité le payement de la Zakat ou aumône et le Pèlerinage à la Mecque pour 93,15%. Selon ces chiffres, la prière est un acte incontournable pour un musulman selon la majorité des ré­ponses obtenues. L'on est en droit de se faire la réflexion suivante: et la profession de foi (Chaada) dans tout cela ? On l'attendait en tête de liste, mais les Dakarois l'ont reléguée au cinquième niveau (82,82%) alors que c'est le premier des piliers.

[ DOSSIER IMAGES ] 59% des Dakarois ne savent pas comment prier…
Les textes coraniques ne semblent pas être si maîtrisés que cela par les pratiquants, d'autant plus que l'en­quête révèle que seulement 30,79% de ceux qui ont appris le Coran déclarent connaître plus de vingt-cinq sourates. 13,20% d'entre elles se limitent à cinq sourates et pas plus. Mais ceux-là ont le mérité de savoir réciter quelque chose. Ce n'est pas le cas des 11 % de musulmans qui n'ont même pas appris le Coran.

[ DOSSIER IMAGES ] 59% des Dakarois ne savent pas comment prier…
En somme, le Dakarois musulman connaît passablement ses fiches sur les cinq piliers de l'islam, il a encore plus de mal avec les actes obligatoires de l'ablution, quant aux sourates, c'est encore pire. C'est peut-être au niveau de la manière et du lieu d'apprentissage que le bât blesse. Mais là encore, on se rend compte que les Daara (école coranique) ont perdu de leur affluence à Dakar même si 63,23% des musulmans questionnés ont déclaré avoir appris le Coran en ces lieux. C'est tout à fait le contraire pour d'autres (27,36%) qui ont été initiés à leur religion à domicile sous la tutelle d'un oustaz (maître coranique). Le taux est faible pour ceux qui se sont familiarisés avec le Coran dans les écoles franco-arabes (8,57%), et les autodidactes en la matière sont rares (3,24%).

[ DOSSIER IMAGES ] 59% des Dakarois ne savent pas comment prier…
Dans un pays comme le nôtre qui s'enorgueillit de son histoire religieuse et d'abriter tant d'érudits et de guides spirituels musulmans les bases de l'Islam devraient êtres mieux maî­trisées par les fidèles. L'éducation islamique est de mise dans certaines communautés, malgré tout, nombre de Dakarois devraient revoir leur copie. Leçons non sues ...

Fiche Technique

Cible: Population âgées de 15 ans et plus résidant dans la région •

Taille de l'échantillon: 710 individus représentatifs de la population •

Localité: Région de Dakar (Dakar, Pikine/Guédiawaye, RufisquelBargny) •

Recueil des informations : Interviews en face à face •

Période de l'enquête : du 15 au 16 Août 2008 •

Méthode d'échantillonnage : Méthode des quotas 4ritères : sexe, âge) •

Conception du masque de saisie: CSPRO •

Traitements statistiques des données: SPSS


Fatma DANSOKO

Source: Dakarlife

Article Lu 14226 fois

Jeudi 18 Septembre 2008





1.Posté par bara mbacké le 18/09/2008 02:49
pourkoi juste les dakarois et les autres regions aussi ils savent prier en tout cas dieu seul peut juger

2.Posté par wakh deug le 18/09/2008 03:02
yain doul raik fain raik tai meuna yak derou diouliti

3.Posté par Salam le 18/09/2008 06:52
Lesvgens mettent en Avant l'argent et Dieu Apres comment peuvent t'il connaitre leur religion

Que Dieu nou Nieurum Amine

4.Posté par Diop le 18/09/2008 07:11
ALLAH rek mo kham li nekk si khol yi.C pa a nous de juger.faisons attention a s k nou allon dire

5.Posté par MAMADOU le 18/09/2008 08:41
Diuolite da fay mandou ,tay wax lou ko wor.Un homme de Dieu ne doit pas se baser sur les pourcentages ,qui est l'art de mentir par les chiffres

6.Posté par baye fall le 18/09/2008 09:02
VOUS PARLEZ TOUJOURS DES BAYE FALL ALORS QUE VOUS NE SAVEZ PAS PRIE'.

7.Posté par kunta le 18/09/2008 11:00
Mais les gars attendez!! dés lors que l'on parle de chiffres vous vous mettez à gueuler. Cette journaliste n'a fait que transcrire des résultats, elle n'a pas porté un jugement à ce que je sache , elle a seulement fait des constats.
Africains dafa méti quoi!
Yaw Mamadou comment fait-on alors pour savoir le nombre d'habitants au Sénégal? le nbre de medecins/hbt? le revenu annuel/hbt? le PNB? le PIB?
Si ce n'est par des enquêtes socio démographiques et économiques.
Soyez pas plus royalistes que le roi. Elle n'a fait que constatait aprés nak chacun fait ce qu'il. Fais ce que doit et advienne que pourra.
Ne mélangeons pas les genres, elle ne porte pas de jugements et 710 personnes ne représentent pas l'ensemble de la population seulement un échantillon.
Et arrêtez vos reflexions à 2 balles!

8.Posté par pith le 18/09/2008 11:14
Comment vous pourrez partir d'un échantillon de 71O personnes sur environ 12.illions d'habitants pour tout le sénégal et presque 2. millions pour uniquement Dakar et vous osez dire que 59% des Dakar ne savent pas prier.
Faites attention les gars, il ne faut faire croire au monde entier que ce qu'il pense du sénégal n'hésiste pas. Mesurez cequvous dites et faites beaucoup de prudence.
Un savant disait: "quand tu cherchesun intellectuel ou un savant en matière de religion ou en français quand tu ne le trouves pa au sénégal tu sortiras de l'Afrique.

9.Posté par un discipline le 18/09/2008 11:57
en fait les baye fall on parlle pas des baye fall. ne son pas des musilma ce lui ki ne prie pas tes pas un musilma

10.Posté par dié le 18/09/2008 13:55
les parents doivent accomplir leurs devoirs. C'est à dire faire le nécessaire pour que les enfants apprennent le coran ainsi que faire les abblutions et la prière dès le bas age. On m'a fait apprendre le coran ainsi que les abblutions. Mais je me suis débrouillé seul pour faire la prière. Chaque famille avec ses particularités.

11.Posté par selim le 18/09/2008 13:54
Ce qui me géne le plus , ce sont les questions posées, je vous jure cette histoire de faraty jaap me laisse perplexe. si on m'avait posé la question j'aurais répondu : je ne sais pas. Alors que ce sont des choses que j'ai apprises depuis le bas âge et que je fais machinalement sans trop savoir qu'on les appelle faratay jaap. Il y a une grande différence entre : ne pas connaître une chose et ne pas connaître la véritable appelation de cette chose.
Il se pourrait que beaucoup de personnes parmi ces 59% soient dans ce cas. Si on tient compte de ce facteur non négligeable, on peut logiquement dire que ces chiffres sont tronqués!!!

12.Posté par thiat le 18/09/2008 14:05
arrété de parler et pensé ki somm ns, pourkoi on é la, pourkoi té en bonne en santé alor k y'a un autre ki soufr a coté vrémén pensé bien surtou demain est tro proch la mor aussi vous savez moi tou c k l'on m di je réagit pa no j m donn la peine d'analisé le pourkoi et d'etr positive ,toi ki critik selui qui a fé cett documentaire donc j t propose une chose on l'oubli ok olor di moi vrémen tu n te sen pa concerné vous savez soyons de vrai musulman apprenons le coran et suivons les conseils du prophétes psl on s'aime nous musulman DIEU EST GRAND

13.Posté par taphakounta le 18/09/2008 14:11
c'est honteux dakar rewoume bakar koufa dé bala nioula soule sa keur di sakhar

14.Posté par MIMI le 18/09/2008 14:56
EN TOUT CAS THIOULITE= THIOULY .CEUX KI NE SAVENT PAS PRIER N'ONT K'A ALLER L'APPRENDRE MIEUX VAUT TARD K JAMAIS.EN PLUS TANT K'ON EST VIVANT IL N'EST PAS ENCORE TARD DE CONNAITRE SA RELION.
SALAM

15.Posté par selim le 18/09/2008 15:15
être un bon musulman c'est aussi dire la vérité . Ecrire un article c'est bien, tirer la sonnette d'alarme sur une tendance dangeureuse, c'est mieux encore, mais vouloir induire les honnêtes citoyens en erreur , nous disons non 1000 fois.

16.Posté par adja le 18/09/2008 16:48
pour un sujet aussi sensible un echantillon de minimun 1000 devrait etre utilise!

17.Posté par Sokna le 18/09/2008 17:19
DE NOS JOURS UN BON MUSULMAN C'EST QU'IL NE SOIT PAS HYPOCRITES MAIS MALHEUREUSEMENT NOUS SOMMES ENTOURÉS D'HYPOCRISES DE MENSONGES D'ESCRICS ET DE VICES DONC OU EST LE BON MUSULMAN.........SEUL ALLAH A LE DROIT DE JUGER ........

18.Posté par rouhou le 18/09/2008 19:23
le probleme ki se posent c'est k senegal dafa beuri naafekh. avant de dire comment prier disons plutot ndakh ceux ki le disent kham negnou yalla ba paré. n'as t il pas dis kham leen ma njeuk door may jaamou ??? mais il a dit aussi, WAYLOUN LIL MOU SALINA (safara nieel na jouli kate bi).
NEGNOU FEXE KHAM YALLA MOO GEUNEU WOOR.

19.Posté par moustarchidine wal moustarchidate le 18/09/2008 20:21
c' est ce que moustapha sy avait voulut mais le gouvernement du ps si etait oppose.Si tu va chez les moustarchidine meme les moin de 5 ans savent comment fair leur ablution

20.Posté par VICTOIRE le 18/09/2008 20:42
ON NOUS PARLE DES MUSULMANS QUI NE SAVENT PAS COMMENT PRIER C EST UNE HONTE
LE OU LA JOURNALISTE A RAISON DE FAIRE CE SONDAGE
SANS LES OBSERVATIONS ON NE SE RECTIFIE PAS
IL NEST JAMAIS TROP TARD POUR APPRENDRE DONC MON FRERE SI TU
CROIS VRAIMENT VAS APPRENDRE COMMENT PRIER ET COMMENT ADORER TON CREATEUR TOUS LES FONDATEURS DES TARIQHA ONT APPRIS AVANT DE DEVENIR CE QU ILS SONT

21.Posté par Abou le 18/09/2008 21:18
un livre qui apprend la priére du Messager d'Allaah alyhi salaam du début à la fin comme si vous la(la priére) voyiez et le livre (sifatous salaah de cheikh albany) est enseigné en wolof par Ousmane guiladio Ka : vous pouvez le retrouver dans ce site : http://www.xamsadine.net/Xamsadine/?id=lessons&rec=SifatSalat
et aussi en français un livre de Cheikh Boun Baaz rahimahoullaah : http://www.fbs.free.fr/livres/1551.pdf

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State