Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



DONS - Lutte contre le trafic de drogue et la criminalité : La police sénégalaise outillée pour faire face

Des véhicules break, 1.000 tests de détection de cocaïne, 10 gilets pare-balles, 1.000 paires de menottes jetables, 2 appareils photo professionnels, 2 paires de jumelles de vision diurne, font partie du don que la France a remis à la police nationale, pour une lutte plus accrue contre le trafic de drogue et la criminalité dans ce pays.



DONS - Lutte contre le trafic de drogue et la criminalité : La police sénégalaise outillée pour faire face
L’ambassadeur de France au Séné­gal, Nicolas Normand, a remis vendredi au directeur général de la police sénégalaise un important lot de matériels destinés à la lutte contre la drogue et la criminalité, a constaté l’Agence de presse sénégalaise (Aps).
«Les polices sénégalaise et française ont une coopération ancienne qui se traduit par des dons de matériels et des formations», a souligné le diplomate français, en remettant ce don, lors d’une cérémonie organisée à l’Ecole nationale de police.
Il comprend deux véhicules break plus 2.000 litres de carburant, 1.000 tests de détection de cocaïne, 10 gilets pare-balles, 1.000 paires de menottes jetables, 2 appareils photo professionnels, 2 paires de jumelles de vision diurne.
Deux paires de jumelles de vision nocturne, 6 ordinateurs Pc, 1 photocopieuse, des matériels bureautiques et informatiques (scanners, imprimantes laser, broyeuses) font également partie de cet appui français à la police sénégalaise.
Avant la remise du don, des diplômes ont été remis à 18 jeunes policiers qui ont participé à un stage d’interpellation de filiation, sur la base de techniques les plus modernes.
Les stagiaires ont effectué une démonstration pour persuader l’assistance de leurs nouvelles capacités à travers une simulation d’interpellation de voyous opérant à partir d’un véhicule pris en filature et bloqué entre deux autres voitures de police.
Les voyous trouvés dans la voiture ont été arrêtés à partir de ces techniques garantissant une protection suffisante des policiers et de la population en même temps qu’elles s’avèrent efficaces pour arrêter les malfaiteurs.
«Il est important de faire des dons de matériels, en plus des formations», a commenté l’ambassadeur de France au Sénégal.
Le directeur général adjoint de la Police nationale, Abdoulaye Niang, a pour sa part magnifié ce geste de la partie française. Il a dit que cet appui n’est qu’un maillon d’une longue série de dons destinés aux différentes sections de la police sénégalaise.
Selon M. Niang, la police du Sénégal évolue et s’adapte en fonction des défis auxquels elle se trouve confrontée. «Ce don entre parfaitement dans la collaboration entretenue entre les deux pays et permettra d’accroître les capacités opérationnelles de nos agents sur le terrain. Ce soutien aidera non seulement à lutter contre le trafic de drogue mais à combattre la criminalité de façon générale, à évoluer plus rapidement sur le terrain et à accroître les résultats de la police», a-t-il ajouté.

Le Quotidien

Samedi 17 Novembre 2012



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés