Référence multimedia du sénégal
.
Google

DJIBO KA SUR LE PLAN D’URGENCE DES TRAVAUX DE RUFISQUE : « Nous sommes à 50% de notre objectif »

Article Lu 1407 fois

Djibo Kâ s’est rendu ce samedi à Rufisque pour visiter les travaux de reconstruction de la digue du littoral et du cimetière de Thiawlène.



DJIBO KA SUR LE PLAN D’URGENCE DES TRAVAUX DE RUFISQUE : « Nous sommes à 50% de notre objectif »
En visitant samedi, les chantiers de la reconstruction de la digue du littoral et du cimetière de Thiawlène qui avaient été tout récemment, la cible d’une mer en furie, le ministre l’Environnement , de la Protection de la nature, des Bassins de rétention et des Lacs de artificiels, Djibo Leïty Kâ s’est dit satisfait de l’avancement des travaux entamés le 30 juillet dernier conformément au plan d’urgence dont le coût est évalué à 350 millions de Fcfa.

A Thiawlène où il était accompagné des autorités municipales avec à leur tête, l’édile de la ville, M. Ndiawar Touré, l’adjoint au préfet de

Rufisque, Makhtar Mbengue ainsi que des services compétents chargés des travaux, M. Kâ a instruit le Lt colonel Athie, chargé de la coordination des travaux et, par ailleurs, commandant le génie militaire de veiller au rythme de travail qu’il juge jusque que là, satisfaisant afin que « le pari soit gagné et que les engagements soient tenus ». Et ce, pour le respect des délais.

Outre le Lt colonel Athie dont les services sont maître d’œuvre des travaux et travaillent en synergie avec d’autres services annexes, Djibo Kâ a également eu une séance de briefing avec le Pr. Goumba Lô, spécialiste de l’érosion côtière et directeur du Cerec pour s’enquérir des questions techniques émanant de ses services.

« Nous n’avons pas de problèmes de financement. C’était le nœud gordien qu’on a réglé. Nous sommes à 50% de notre objectif. Le gouvernement tient ses engagements », a fait remarquer Djibo Kâ qui a, par ailleurs, rassuré que la mosquée de Diokoul sise à quelques encablures de la mer, fera l’objet d’une protection au même titre que le mur qui est en cours d’érection ainsi que l’usine Bata du côté de Thiawlène.

Pour ce qui est de cette ancienne fabrique, Djibo Ka a révélé que le financement se fera sur les fonds propres de l’usine et les travaux seront exécutés par les services de l’Etat conformément à la demande des responsables de l’usine.

Enfin Djibo Kâ a mis à profit cette visite de chantiers pour rappeler les conditions dans lesquelles sera exécuté le plan global de la lutte contre l’érosion côtière qui s’étendra de st Louis à Ziguinchor et qui verra bientôt son exécution. « Les techniciens du gouvernement, les services de l’environnement, le Cerec, le génie militaire qui sont en train de travailler dans une synergie que je salue, nous présenteront un document que, je vais faire valider par le gouvernement. Et comme je l’ai dit, je le porterai en bandoulière et le faire réaliser par des moyens adéquats », a souligné Djibo Kâ.


JOSEPH SYLVA
Source: Le Soleil

Article Lu 1407 fois

Lundi 13 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State