Référence multimedia du sénégal
.
Google

DIX MILLIARDS DE DOLLARS POUR LES CAISSES DE LA UMMAH Le roi Abdallah laisse la collecte à Me Wade

Article Lu 1459 fois


Dix milliards de dollars. C’est la somme que le président de la République, Me Abdoulaye Wade, compte collecter durant son magistère à la tête de la 11 ème session de l’Organisation de la conférence islamique (Oci). Une quête décrétée depuis 2005 en terre saoudienne par le roi Abdallah d’Arabie saoudite en personne, pour les besoins du fonds de solidarité économique, pour lutter contre la pauvreté dans le monde entier. Une des priorités du Président Wade pour son mandat.
Le sommet de l’Organisation de la conférence islamique (Oci) qui a pris fin hier au Méridien Président, a été «historique», selon le président de la République, Me Abdoulaye Wade. Et en guise d’exemple, il cite le renouvellement de la Charte de l’Oci. Ce qui a été possible, dit-il, grâce «à l’engagement de tous les pays membres». Mais le fait le plus marquant pour le chef de l’Etat, reste la médiation réussie pour la signature d’accords de paix entre les Présidents tchadien et soudanais. «J’ai dit que la signature des accords entre le Tchad et le Soudan a été un miracle. Car, au moment où on s’apprêtait à Dakar, à signer les accords, des informations reçues du Tchad faisaient croire que des rebelles préparaient une nouvelle offensive pour prendre le pouvoir. Mais grâce à Dieu, tout a été résolu». Partant de cela, le Président Wade a saisi cette tribune devant les dirigeants des pays producteurs de pétrole, pour les appeler à investir en Afrique. «Il n’y a plus de risques politiques dans les investissements en Afrique. Raison pour laquelle, j’appelle les pays pétroliers à débarquer en Afrique», lance Me Wade. Et de poursuivre : «La Ummah islamique doit se transformer en une communauté économique. Ce, pour faire disparaître la pauvreté dans certains pays. Sur ce chapitre, Me Wade rappelle que des réunions de pays non producteurs de pétrole ont eu lieu à Dakar et à Casablanca. D’ailleurs, dit-il, «le Président français, Nicolas Sarkozy, lui avait même proposé d’étudier un prélèvement de taxe sur les cours du pétrole, pour renforcer les caisses des pays non producteurs de pétrole. Et au-delà de l’aide sans contre partie, Me Wade appelle ses pairs à la collecte des 10 milliards de dollars pour les caisses du fonds de solidarité économique, créé depuis 2005 en Arabie saoudite». Une manne sur laquelle il compte pour la lutte contre la pauvreté. Surtout que, fait-il savoir, le volet économique fait partie de ses priorités pour son nouveau mandat. Concernant les caricatures du prophète Mohamed (Psl), le Président Wade préfère ne pas polémiquer avec les auteurs de ces actes blasphématoires. «Nous devons faire de la Ummah un espace de paix et de dialogue. C’est pour cela que j’ai préféré ne pas répondre à ceux qui nous insultent. Des personnes qui nous attaquent, rien que pour devenir célèbres. Il ne faut pas leur en donner l’occasion».

Source: L'observateur

Article Lu 1459 fois

Samedi 15 Mars 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State