Référence multimedia du sénégal
.
Google

DIVORCER DANS LA SERENITE: Quelles sont les formules du divorce ? Comment s’y préparer ? Les conséquences ? Où trouver de l’aide ? Zoom...

Article Lu 16133 fois

Malgré l’augmentation constante du nombre de mariages, de plus en plus de couples divorcent. Pour certains, les choses se passent en douceur, mais force est de constater que dans la plupart des cas, le divorce se fait dans un conflit duquel les femmes sortent rarement indemnes. Quelles sont les formules du divorce ? Comment s’y préparer ? Où trouver de l’aide ? Zoom...



DIVORCER DANS LA SERENITE: Quelles sont les formules du divorce ? Comment s’y préparer ? Les conséquences ? Où trouver de l’aide ? Zoom...
Divorce et conséquences

Quand on voit la façon dont les couples se déchirent après de longues années de vie commune, des enfants, des projets, on peine parfois à croire qu’ils ont un jour pu s’aimer. Disputes, conflits et parfois même violence physique deviennent le quotidien du couple en crise. Les femmes en particulier, sont celles qui font le plus souvent les frais du divorce, car, bien souvent, ce sont elles qui renoncent à la vie professionnelle pour gérer le foyer familial. Privées de ressources lorsque le couple se disloque, on les retrouve donc en majorité dans les associations comme les Restos du Cœur où elles essayent tant bien que mal de joindre les deux bouts.

D’où la nécessité de savoir garder son sang-froid lorsque le mariage commence à battre de l’aile, afin de prendre ensemble et dans le calme, des décisions qui seront favorables à tous.


Choisir la bonne formule

Depuis janvier 2005, les lois sur le divorce ont été revues en France. On distingue donc :

- Le divorce par consentement mutuel : optez pour ce dernier si vous êtes tous les deux d’accord pour mettre un terme à votre union. Dans ce cas et avec l’aide d’un avocat, il vous suffira de vous entendre sur les différentes modalités (garde d’enfants, pension alimentaire, partage des biens ...). En principe, 3 mois suffisent pour que tout soit réglé. Vous passez devant un juge qui validera l’accord signé face à l’avocat.

- Le divorce pour faute : il s’impose notamment en cas de violence ou d’adultère et d’après la nouvelle loi, il peut autant bénéficier à la "victime" qu’au "fautif", car la prestation compensatoire sera versée en fonction des revenus (au conjoint qui dispose du plus faible revenu) et non en fonction de la faute.

- Le divorce par altération du lien conjugal : il s’applique lorsque l’un des deux époux a quitté le domicile conjugal depuis plus de deux ans.

- Le divorce accepté : c’est un divorce par consentement mutuel où certains points de désaccord subsistent. Dans ce cas, c’est le juge aux affaires familiales qui prend des mesures pour régler lesdits désaccords.

Certains couples font par ailleurs le choix de ne pas officialiser leur union, souvent par principe ou pour suivre une certaine mode. Sachez que dans les unions libres, les femmes ne sont pas protégées. Si vous avez eu des enfants, en cas de séparation, la garde sera confiée au parent qui aura les moyens de les élever, contrairement au divorce où, dans 85% des cas, la garde est confiée à la mère, quelques soient ses revenus. Par ailleurs, vous ne pourrez prétendre à rien qui soit au nom de votre conjoint, y compris le bail. Vous pouvez donc vous retrouver SDF du jour au lendemain, si le bail est au nom de monsieur.


Bien préparer son divorce

Pour limiter la casse lorsque vous entamez une procédure, voici quelques conseils utiles :

- Prenez les devants : au moment du mariage, pensez à signer un contrat de mariage avec votre futur conjoint. Si aucun contrat n’est signé, vous serez soumis au régime de la communauté réduite aux acquêts, c-à-d que seuls les biens que vous avez acquis pendant la durée de votre mariage seront soumis au partage en cas de divorce, sauf les héritages.

- Mûrissez votre décision : si vous décidez d’entamer une procédure, pensez bien à peser le pour et le contre et à prendre tous les éléments en considération : garde des enfants, aide financière, logement...etc.

- Préparez votre dossier : une fois votre décision prise, rencontrez une assistante sociale ou un avocat pour demander conseil. Faites figurer dans votre dossier tous les documents importants (livret de famille, acte de mariage, déclarations de revenus...etc). En cas de violences conjugales, vous devez également aller porter plainte ou déposer une main courante au commissariat, et/ou demander l’intervention ‘un juge pour obliger votre conjoint violent à quitter le domicile conjugal.

- Prévoyez un budget : un divorce coûte de l’argent. Comptez environ 1 500€ pour un divorce par consentement mutuel, 3 000€ pour un divorce pour faute. En cas de faibles revenus, vous pouvez bénéficier d’une aide juridictionnelle. Renseignez-vous auprès du tribunal de grande instance de votre département.

Source: Afroplurielles

Article Lu 16133 fois

Mardi 8 Avril 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:48 Top 10 des cadeaux à offrir à votre homme

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State