Référence multimedia du sénégal
.
Google

DISSOLUTION DU BUREAU DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : Le processus enclenché ce matin

Article Lu 1828 fois

C’est certainement ce matin que le processus de dissolution du bureau de l’Assemblée nationale sera enclenché. En effet, selon les termes du communiqué du ministère de l’Information (que nous publions intégralement ci-dessous), « l’Assemblée nationale peut toutefois mettre fin aux fonctions du président ou d’un membre du Bureau par l’adoption d’une résolution à la majorité absolue. Un minimum de trente huit (38) députés doit cependant présenter cette résolution ». C’est sur cette base que s’est sans doute fondé, samedi, Doudou Wade, président du Groupe parlementaire libéral et démocratique qui était invité du journal télévisé de la télévision nationale, pour annoncer le déclenchement du processus



DISSOLUTION DU BUREAU DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : Le processus enclenché ce matin
LA LOI 2008-68 MODIFIANT LE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L’ASSEMBLEE NATIONALE PROMULGUÉE

Le président de la République vient de promulguer la loi n° 2008-68 modifiant l’article 15, alinéa 1er de la loi 2002-20 du 15 mai 2002 portant Règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

En effet, l’Assemblée nationale, en sa séance du samedi 11 octobre 2008, et le Sénat en sa séance du dimanche 12 octobre, avaient adopté la loi 2008-68.

Le Conseil constitutionnel, saisi par le président de la République, a déclaré cette loi conforme à la Constitution du Sénégal en sa séance du 30 octobre dernier.

Ainsi, le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale du Sénégal est modifié comme suit, aux termes de l’article 1er du Décret de promulgation : « Le président de l’Assemblée nationale et les autres membres du Bureau sont élus pour une durée d’un an ».

La nouvelle loi précise plus loin que les membres du Bureau sont rééligibles et que les mandats du président de l’Assemblée nationale ainsi que celui des autres membres du Bureau sont renouvelés à la première séance de la session ordinaire.

L’Assemblée nationale peut toutefois mettre fin aux fonctions du président ou d’un membre du Bureau par l’adoption d’une résolution à la majorité absolue. Un minimum de trente huit (38) députés doit cependant présenter cette résolution.

Source: Le Soleil

Article Lu 1828 fois

Lundi 3 Novembre 2008





1.Posté par big le 03/11/2008 12:27
svp parlez- nous de la situation de FARBA SENGHOR c' est mieu...........-

2.Posté par boy tamba AKA critiqa le 03/11/2008 13:15
on s'en ballafre le visage.....may leene niou thiep

3.Posté par bara le 03/11/2008 14:23
ce qui se passe à l'assemblé nationale n'interesse personne! ces députés ne sont la que pour gérer leurs intérets!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State