Référence multimedia du sénégal
.
Google

DISPUTE DANS UNE SOIREE DANSANTE: Il donne un coup de poing mortel à son 'ami'

Article Lu 1525 fois

La soirée dansante organisée ce week-end au camp GMI de Thiès a mal tourné. Alors que les mélomanes venaient de terminer de danser au rythme de la musique afro-cubaine, un drame est intervenu. Moustapha Dioum venait de donner un coup mortel à la personne avec laquelle il partageait la table de consommation.



Les faits se sont déroulés dans la nuit du 29 au 30 juin au camp GMi de Thiès . Le drame est venu de la table de consommation que partageaient la victime, El Hadji Malick Diop, Moustapha Dioum, celui qui a donné le coup mortel, Ibrahima Konté et Bour Niang. Ils étaient tous autour d'une table où l'eau de feu coulait à flot. Selon Moustapha Dioum, il discutait tranquillement avec Ibrahima Konté, connu pour ses largesses légendaires qui consistent à payer à boire à tout le monde. Selon lui, El Hdaji Malick Diop semblait être intrigué par la discussion, alors que lui voulait rendre la monnaie à Konté, en lui payant à boire. C'est dans ce contexte, dit-il, que la victime passait tout le temps à le provoquer par des insanités. Il déclare même être sorti avec lui hors du local pour le ramener à la raison, afin qu'il cesse les attaques gratuites qu'il dirigeait contre lui. Les témoins interrogés par la police ont confirmé la déclaration du mis en cause. Selon même Paul Mingou, gardien de la paix stagiaire, gérant du local, à 4 heures du matin, Moustapha Dioum et la victime se sont présentés au comptoir. Selon lui, la victime paraissait manifestement ivre, et Moustapha Dioum a sorti un billet de 5000 Fcfa pour acheter 10 bouteilles de bière flag qu'ils ont transportés ensemble vers leur table. Ce n'est que 5 minutes plus tard, dit-il, que les cris ont fusé, car la victime était étendue alors que les autres tentaient vainement de le soulever. Pour le mis en cause, la victime s'est acharné sur lui, et l'a même injurié. Il a refusé de répondre aux provocations, mais il a continué de plus belle. Excédé par cette attitude et tombé dans une rage alors qu'il n'en pouvait plus de supporter les assauts de la victime, il déclare s'être subitement éjecté de sa chaise pour lui administrer un coup de poing qu'il n'a pas eu le temps d'esquiver. Tombé évanoui, il a été transporté à l'hôpital par le mis en cause, et c'est le lendemain qu'il succombera à ses blessures. Le certificat médical parle de traumatisme crânien qui serait lié à la chute après le coup reçu, et de plaie traumatique de la lèvre qui a reçu le coup de poing. Cependant, une autopsie du corps sera faite pour déterminer avec exactitude les causes de la mort de El Hadji Malick Diop, qui est archiviste au port autonome de Dakar. En attendant, Moustapha Dioum a été déféré au parquet, et les parents de la victime ont porté plainte contre lui.

Kader KANE
Source: L'office

Article Lu 1525 fois

Mardi 3 Juillet 2007





1.Posté par Cheikh le 03/07/2007 18:06
Oh my!!!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State