Référence multimedia du sénégal
.
Google

DIOURBEL L’ex-député socialiste Fatoumata Kane ébouillante son fils

Article Lu 1754 fois


Le drame s’est produit dans la nuit du dimanche au lundi au quartier grand Diourbel. La dame Fatoumata Kane ne pouvant plus supporter les agissements de son fils Amadou Mar Tall qu’elle accuse d’être un disciple de Bacchus, lui a versé de l’eau bouillante. La victime, âgée de 40 ans, est hospitalisée à l’hôpital Heinrich Lübke de Diourbel.
Entre Amadou Mar Tall dit Ngam et sa mère Fatoumata Kane – ex-député socialiste - la fibre maternelle s’est cassée depuis longtemps. L’amour maternel n’existe plus entre ce fils incompris et sa mère. En effet, depuis toujours, les relations entre le fils et la mère sont conflictuelles. Et l’irréparable s’est produit dans la nuit du dimanche au lundi vers 2 h du matin. Après une énième dispute qui s’est produite dans l’après-midi du dimanche, Ngam Tall, la nuit tombée, s’est endormi dans la chambre qu’il partage avec un de ses frères. C’est le moment choisi par sa mère pour lui verser de l’eau chaude. C’est un homme, tout le dos brûlé, qu’on a trouvé alité au bloc des urgences de l’hôpital régional de Diourbel. D’après les témoignages d’un proche de la famille, il y a toujours eu des heurts entre Amadou et sa mère. L’ex-député socialiste ne pouvait plus supporter son fils qu’elle accuse d’être un ivrogne. Ce que rejette un ami de la victime. D’après ce dernier, depuis qu’il connaît Amadou Tall, il ne l’a jamais vu boire ni n’a senti sur lui l’odeur de l’alcool. Une fois, témoigne-t-il, la mère d’Amadou lui a demandé de ne plus fréquenter Ngam Tall parce que ce dernier ne la respecte pas, en plus c’est un ivrogne. Mais l’ami, qui est Koldois d’origine et carreleur de son état, ne pouvait ne pas lui ouvrir ses portes. Car Ngam, mal aimé dans sa famille, cherchait refuge chez lui pour discuter et boire du thé. Ce qui fait dire au jeune Koldois qu’entre Amadou et sa mère Fatoumata Kane, la source de leur différend est à chercher ailleurs : ce ne sont pas de simples querelles parentales. Pour le moment la victime, très touchée, est alitée à l’hôpital Heinrich Lübke de Diourbel. Quant à la dame Fatoumata Kane qui n’a pas été arrêtée, elle a refusé de faire tout commentaire lorsque nous nous sommes rapprochés d’elle pour recueillir sa version des faits. Elle nous a demandé d’aller interroger le voisinage pour en savoir plus sur ses relations avec son fils Amadou Mar Tall dit Ngam.

Source: L'observateur

Article Lu 1754 fois

Mardi 22 Janvier 2008


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State