Référence multimedia du sénégal
.
Google

DINER DE TAMKHARITE : Le couscous maintient son dictat

Article Lu 12041 fois

Au Sénégal, la fête de Tamkharite est synonyme de bombance le soir, lors du dîner à base de couscous. Dans presque tous les ménages musulmans, le couscous s’impose. Ce qui fait l’affaire des vendeuses de cette denrée alimentaire.



Bien faire manger la famille est une des « dix recommandations » pendant la Tamkharite. C’est la raison pour laquelle, les anciens avaient jeté leur dévolu sur le couscous. Car ses capacités de gaver la personne sont évidentes. Un tour effectué chez les vendeuses de couscous nous a permis de constater que cette denrée alimentaire à base de céréale locale (mil ou sorgho) demeure la plus prisée pour le dîner de Tamkharite. Ce choix porté exclusivement sur le couscous local est une aubaine pour les personnes qui en vendent. Elles sont littéralement assaillies par la clientèle. Téning Diop, vendeuse de couscous, le confirme d’ailleurs. « La vente de couscous se passe bien en cette veille de Tamkharite. D’ailleurs j’ai enregistré beaucoup de commandes et je me demande si je pourrai les satisfaire toutes », confie-t-elle. Téning Diop et les autres vendeuses de couscous, tirent leur position de force à pareille occasion surtout sur les petits secrets dans la préparation du couscous qui ne sont pas maîtrisés par toutes les dames. Surtout dans les centres urbains. De la farine de mil obtenu au moulin du coin aux derniers gestes à faire pour obtenir un succulent couscous, c’est tout un art culinaire à la vapeur. « De nos jours, la plupart des femmes ne savent pas transformer le mil en couscous. C’est pourquoi elle se rabattent sur nous, de sorte que nous nous retrouvons, Dieu merci, avec des revenus substantiels », se réjouit la vendeuse de couscous Téning Diop. Cette dame ne se prévaut pas seulement des secrets culinaires pour expliquer son importante clientèle. « C’est parce que mon couscous est bien propre et j’honore toujours mes engagements », dit-elle. Elle a deux sortes de clients. Il y a des clients qui « m’apporte leur mil dont je me charge de la transformation. Pour cette prestation, je perçois une rétribution de 3000 francs Cfa pour dix kilogramme de mil ». S’agissant de l’autre catégorie de clients, "je leur vend simplement du couscous prêt à l’emploi mais à 500 francs Cfa le kilogramme ».

Fatou Ndiaye, se consacre à la vente de couscous depuis une quinzaine d’années. « J’en ai vu de toutes les situations. Mais à chaque fête de Tamkharite, je fais de bonnes affaires, Dieu merci », confie-t-elle. La brave dame s’approvisionne en mil à Niakhar, (département de Fatick). Ce qui suppose des frais additionnels assez consistants. Malgré tout, elle affirme s’en tirer avec bonheur grâce à une clientèle fidélisée. « Je me préoccupe de la qualité du produit que j’offre aux clients », dit-elle. Au niveau des ménages, l’exemple de la famille Badji de l’Unité 06 des Parcelles Assainies édifie sur les raison du choix du couscous au soir de la Tamkharite. Sur place Néné Sané, la maitresse de maison, s’active à réunir tous les ingrédients à mettre dans la sauce du couscous. « Depuis une semaine, je ne m’occupe, dit-t-elle, que de ce couscous. Pour ce faire, j’ai passé ma commande chez ma vendeuse habituelle de couscous. De plus, mon époux a déjà cotisé à la mosquée pour la viande tout comme il a acheté trois poulets ». Ce soir, les familles se retrouvent au tour du plat de couscous pour peser lourd au passage d’Abdou Diambar.

Tata SANE
Source Le Soleil


Article Lu 12041 fois

Mercredi 7 Janvier 2009





1.Posté par BABACAR le 07/01/2009 06:49
WATCH PEACE TV LIVE FROM THE NET VERY HELPFULL FOR OUR UMMA
PEACE....

http://www.peacetv.tv/watchpeacetv.php?mode=UK512

http://www.peacetv.tv/watchpeacetv.php?mode=US256

2.Posté par Mamadou le 07/01/2009 09:10
Tamkharit : Deuil de la famille de Notre Cher Prophète (Paix et Salut sur Lui et sur Sa Sainte Famille)
La plupart des savants musulmans oublient souvent, quand ils parlent des événements qui se sont déroulés le jour d'Achoura, de mentionner la tragédie de Karbala. Alors que les historiens ont rapporté que c'est pendant cette journée du 10 Mouharam (Jour de Tamkharit) de l'an 61 de l'hégire qu'Imam Housseyn (petit-fils du prophète) fut égorgé ainsi que la plupart des membres de la famille du prophète Mouhamed (Paix et Salut sur lui et sur sa famille).
Du moment où l'histoire est toujours écrite par les vainqueurs, les Omeyyades ont pris les devants pour masquer les crimes odieux perpétrés à l'encontre de la famille du Prophète. C'est ainsi qu'ils ont recruté des savants pour leur confectionner de faux hadiths qu'ils ont répandu dans les livres islamiques. Ces faux hadiths attribués au Saint Prophète de l'Islam avaient pour objectif de glorifier ce jour, afin que les musulmans innocents partagent avec eux leur joie consécutive à la victoire qu'ils ont eue sur la famille du prophète.
Beaucoup de controverses
Parmi toutes les fêtes islamiques, seule la Tamkharit est restée confuse quant à sa signification et son origine si l'on analyse les différentes versions y ayant trait.
Certains diront que c'est le Jour de l'An des musulmans. Ce qui est manifestement injustifié car le jour de Tamkharit est le 10e jour du mois de Mouharam (1er mois du calendrier musulman) et le Jour de l'An se fête le premier jour et non au dixième.
D'autres soutiendront que c'est un jour béni que Dieu a fait bénéficié à chacun de ses prophètes avant Mouhamed (Paix et Salut sur lui et sur Sa Sainte Famille). Chacun de ces prophètes a eu une faveur particulière de la part du Seigneur, qui peut justifier la grandeur de ce jour. Là, un musulman a le droit de se demander quelle faveur Dieu a-t-Il accordée à Notre Vénéré Prophète Mouhamed (PSLF), Maître de tous les prophètes antérieurs. Dans cette logique bien précise, chacun s'attendrait à un privilège réservé Au Meilleur des créatures de loin plus grandiose que ceux accordés aux autres prophètes.
Qu'a eu Notre Prophète dans ce jour si ce n'est l'extermination de Son Petit-fils et la plupart des membres de sa Sainte Famille.
Les dirigeants musulmans de l'époque en l'occurrence les Omeyyades, qui avaient perpétré cet acte ignoble, ont tout fait pour que les musulmans considèrent ce jour comme un jour de fête suite à leur victoire sur la famille du prophète.
C'est pourquoi beaucoup de musulmans sont perplexes quant à l'origine du jeûne de ce jour. Certains te disent que le prophète l'a hérité des juifs, d'autres diront que c'était une pratique antéislamique des arabes mecquois. Ce qui est sûr et certain est que c'est ce jour-là que les Omeyyades ont massacré Housseyn et la plupart de ceux qui étaient avec lui à Karbala. Et pour rendre grâce à Dieu qui leur a donné une victoire en ce jour sur leurs ennemis, ils (les Omeyyades) ont institué ce jeûne, des festivités pareilles au « Tadjabone sénégalais » et des festins.
Etre avec Housseyn ou être avec les Omeyyades ?
Ainsi ce jour est et demeurera un jour de tristesse, de pleurs et de deuil pour notre très cher prophète Seydouna Mouhamed (Paix et Salut sur lui et sur sa sainte famille) et tous ceux qui ont compris le sens du Sacrifice de Hosseyn (PSLF) et un jour de bonheur et de fête pour les partisans des Ommeyades exterminateurs de la famille du prophète.
Qu'Allah nous fasse parmi les partisans de La Vérité.

LE « Achoura »TAMXARIT N'EST PAS UNE FETE MAIS PLUTOT UN DEUIL

3.Posté par SYLLA le 07/01/2009 14:41
diktat et non dictat!

4.Posté par Sadikh le 07/01/2009 18:50
Merci SYLLA

5.Posté par dokhondem le 09/01/2009 10:29
KHOLAL MA PETIT CON YI NANE DANIOUYE CORRIGE WATTE ESSAYAIENT DE CAPTER LE MESSAGE VEHICULE.

6.Posté par dokhondem le 09/01/2009 10:36
MAMADOU MERCI BEAUCOUP POUR C INFORMATION NDAKH NIOU BARI KHAME WOUNIOU KO NI C TRISTE ALORS QUE C LA REALITE PUR

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State