Référence multimedia du sénégal
.
Google

DIFFICULTES DU REGROUPEMENT FAMILIAL: Quand les Modou-Modou se jettent dans les bras des «Fatou-Fatou»

Article Lu 13298 fois

Quand il s’est agi d’aller chercher fortune en Italie, rien n’a pu arrêter les « Modou Modou ». Ni la distance entre Dakar et Milan ni les tracasseries administratives et policières. Pourtant, ils semblent de plus en plus baisser les bras devant les difficultés de toutes sortes qu’on leur crée quand il est question d’amener au pays de Dante leurs femmes épousées en grande pompe au Sénégal avec leurs enfants. La situation est telle que plusieurs émigrés rencontrés en Italie par l’envoyée spéciale de l’Aps ne caressent plus l’idée de convoler avec une compatriote restée au Sénégal. A quoi bon si on ne peut pas avoir à ses côtés l’élue de son cœur ?



Au demeurant, les belles Sénégalaises ont toujours la cote auprès de leurs frères émigrés mais ces derniers s’avèrent impuissants à contourner les nombreux obstacles qui se dressent sur le chemin des candidats au regroupement familial. Qui plus est, beaucoup d’émigrés vivent en situation irrégulière en Italie... La nature ayant horreur du vide et comme il faut vivre, les « Modou Modou » ont de plus en plus tendance à adopter en la circonstance la solution consistant à prendre femme parmi les « Fatou Fatou » (Sénégalaises émigrées) d’Italie, voire de France ou d’Espagne. Alpha, un jeune Sénégalais installé en Italie depuis quatre ans, déclare qu’il ne va pas tomber dans la même erreur commise par ses aînés. Ces derniers, raconte-t-il, restent des années sans revoir leurs épouses et leurs enfants restés au Sénégal. « Ils ne communiquent avec eux que par téléphone et ça, ce n’est pas une vie ou du moins celle que j’entends mener », dit-il. « Tous n’ont pas la chance d’avoir des papiers en règle qui leur permettent de circuler librement dès les premières années de leur arrivée ici et ils se retrouvent dans l’impossibilité de sortir de l’Italie, au risque de ne plus y entrer. Alors, la plupart se remarient ici à l’insu parfois de leur première femme et de leurs parents », ajoute le jeune homme.

Ils sont nombreux à agir comme Alpha, renforcés dans leur comportement par la présence de plus en plus massive des Sénégalaises en Europe. « Au départ, il y avait plus d’hommes que de femmes qui partaient à l’aventure ; mais aujourd’hui, il y a une forte présence féminine et souvent des jeunes filles qui soit pour étudier soit pour travailler se retrouvent ici seules, souvent comme nous », souligne Insa, marié au Sénégal et père de trois enfants. N’ayant pas revu sa famille depuis près de cinq ans -la durée de son séjour en Italie- il n’écarte pas l’idée de se remarier avec une fille qui habite la même ville que lui. Le jeune homme s’empresse d’expliquer que s’il contracte sur place un mariage, c’est pour ne pas être tenté de commettre le péché de la chair. La même explication est fournie par des « Modou Modou » devenus brusquement polygames. « Il vaut mieux, soulignent-il, prendre femmes parmi nos compatriotes que de se livrer à l’adultère ou de courir de gauche à droite derrière les filles blanches ».

Du côté des « Fatou Fatou », on apprécie ce revirement des « Modou Modou » qui leur prêtent maintenant plus d’attention en les regardant comme des épouses potentielles. Pour Fatou Kiné, établie à Brescia, cela ne fait que renforcer la communauté sénégalaise vivant en Europe.

« Que les filles et les garçons qui travaillent et vivent ici se marient entre eux va résoudre beaucoup de problèmes comme la solitude et le stress. Et l’autre avantage, c’est que cela revient moins cher au couple », dit-elle.

Vu les nombreuses charges liées à l’entretien d’une famille restée au pays et amplifiées par la cherté de la vie au Sénégal, beaucoup de « Modou Modou » d’Italie n’hésitent plus à convoler avec leur voisine de « Fatou Fatou ». Dans ce cas, non seulement les dépenses sont moindres mais au revoir les tracasseries liées au regroupement familial et bonjour le bonheur d’avoir à portée de main épouses et enfants.

Source: APS

Article Lu 13298 fois

Mercredi 14 Novembre 2007





1.Posté par samba-samba le 14/11/2007 04:54
Tte facon moi je ne prefere pas ces Fatou-Fatou pour 10 raisons
1 - La plus part d'entre elles sont vieilles filles car ayant depasse la trentaine
2- Elles sont tres materialistes
3- Elle sont des complexees qui veulent imiter les toubabes
4- Certaines ont eu tellement de copins dans leurs curcis que je ne veux etre avec elle demain et croiser des collegues modou-modou qui, je suis sur, l'ont deja flirtee
5 La majeure partie d'entre elles n'ont pas de papiers, et qd j'y ajoute mon manque de papiers ce sera deux recherches de papiers donc deux problemes a regler, ..
6- Elles ne sont pas "DOODJ" et "MOKKA POTHIE" commes les jeunes filles fraiches restees au Galsene
7- Elles parlent trop et prends soin de toi peu
8- En general elles ne t'aiment pas a 100%, tout ce qu'elles veulent c'est d'entendre Alkhayry avant la menopause
9- Elle ont la paresse de cuisiner car etant tjrs a la recherche de fric
10- Elles ne veulent pas faire bcp d'enfants

2.Posté par makheury le 14/11/2007 06:41
you right samba-samba deug gou woor nga wakh

3.Posté par mo le 14/11/2007 07:33
deug rek nga wakh frere

4.Posté par didi le 14/11/2007 16:37
10 bonnes raisons de ne pas en prendre une o senegal
1.t pas sur de la revoir avant 5-10 ans
2.tu vas depenser des millions pour e marrer
3.tas pas u vraiment le temps de bien la connaitre vu le peu de temps ke tas passe avec elle
4.tu vas etre obliger de lui envoyer des sous tous les mois e la plupart vont chiller avec tes sous avec un gars du kognedonc tu e retrouves cocu en moins de deux
5.elles sont super materialiste reste juste un mois sans rien lui envoyer tu verras ke les papa cheri vont juste disparaitre do to degg loula nekh
6.elles nont aucune education demm ngeintee rekk ak marage le ngou fi nekke
7.la plupart ne sont plus vierges depuis legui senegal les filles geumm khaliss rekk motakh ngoyye yakk sene virginite
8.elles sont nuls o lit elle vont te la jouer etoile de mer la routine va vite sinstaller
9.si t les amene en europe elle vont juste te laisser et aller voir ailleurs et oui de vrai arrivistes
10.koi de tel que ta femme a cote de toi ki taime et te cajole

5.Posté par LAYE le 14/11/2007 21:11
Samba-Samba t'as vecu cette experience/...Tu metrises bien cette donnee...Pauvres "Modou-Modou"...Mais ya aussi des Dames issues de tres bonnes familles malgre ya des "Bitches". Il faudrait bien scruters before. Elles ne sont que materialistes. Un fois qu'elles quittent le Senegal; deux ans apres elles vont demander le divorce et penser a elles memes et leurs familles respectives....Souvent elles se trouvent avec des Americains pour l'obtentions de leurs papiers. Comment une Musulmane se marie avec un Juif, Chretiens,Atheist pour regulariser leur situations...

6.Posté par nadia le 14/11/2007 22:44
LES MODOUS SONT FATIGUèS ET JE TROUVE NORMAL QU'ILS AILLENT "L'ANIMA GEMELLA" POUR MIEUX CONFRONTER LA DURE LABEURE

7.Posté par Moi le 15/11/2007 16:15
Hé laye k'as-tu contre les juifs, chrétiens et athés. Parle du sujet au lieu de passer à coté de la plaque. Té vrément dégueulasse pour ton genre.

Cé trop dure la situation que vit ces modou modou. Si toutefois vous pensez que la meilleure solution est de prendre femme là-bas, cé tant mieux

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State