Référence multimedia du sénégal
.
Google

DIDIER AWADI «Un lion ne doit pas être un mannequin» «Ils mettent moins de temps à s’occuper de leur physique que de leur esthétique»

Article Lu 11119 fois

Reconnu et respecté pour son engagement, DJ Awadi se dit déçu comme tous les Sénégalais, de la dernière prestation de l’équipe nationale face à l’Angola. Il ne désespère pas cependant. Même s’il pense que la bande à Diouf n’a pas la carrure des Lions Indomptables du Cameroun. Qui, selon lui, mettent de l’abnégation, du sérieux, au lieu de se prendre pour des stars ou des mannequins. «Ils mettent moins de temps à s’occuper de leur physique, de leur esthétique», lâche-t-il, comme pour jeter une pierre dans le jardin «des Lions de la… véranda».



DIDIER AWADI «Un lion ne doit pas être un mannequin» «Ils mettent moins de temps à s’occuper de leur physique que de leur esthétique»
Après la large défaite de l’équipe nationale du Sénégal, DJ Awadi est très déçu. «Comme tous les Sénégalais, ça me fait mal. J’ai eu une grande déception», affirme ce fan des Lions, qui ne manque jamais d’encourager l’équipe nationale lors de ses différentes sorties. Si le patron de “Studio Sankara”, ne veut pas blâmer nos Lions de la «Véranda», comme il les appelle, il cache mal son penchant pour l’équipe du Cameroun. «C’est un plaisir de regarder les Camerounais jouer. Ils mettent plus d’abnégation et de sérieux et sont conscients de l’attente de leur peuple», argue-t-il. En outre, «ils mettent moins de temps à s’occuper de leur esthétique, de leur physique, contrairement à nos joueurs, qui sont encore des stars dans leurs têtes, se prennent pour des mannequins, en passant leur vie à se tresser, à se teindre les cheveux ou à faire des piercing», dit-il. Très amer, Awadi d’ajouter que «c’est comme s’ils allaient en boîte ou à un défilé». Sur le départ de Kasperczak, Awadi lâche d’un coup, que «cela nous apprendra». Pour le rappeur, «Il faut cesser de prendre des coachs ailleurs», déplore-t-il, en suggérant aux dirigeants d’avoir le courage de recruter un entraîneur national et de lui payer autant qu’aux autres. Dans tous les cas, il reste convaincu que les chances de sortir en quarts de finale sont maigres. Il croit tout de même au miracle. Sans se prendre pour un technicien, le rappeur ne veut plus faire de pronostics : «Je ne fais que constater et puis, je suis nul en maths».

Source: L'observateur

Article Lu 11119 fois

Mercredi 30 Janvier 2008





1.Posté par Pirate le 30/01/2008 15:23
Ce type est le pire donneur de leçon du Sénégal. Il a soutenu Wade au moins jusqu'en 2005 et il entre dans son jeu de manipulation avec les APE aujourd'hui. Il a des idées complètement nulles et une sale mentalité xénophobe qui n'amène rien de constructif. Il n'a aucune expertise dans aucun domaine et est dirigé par ses préjugés. Derrière son image d'artiste, il cache un extrémisme et une haine que les fascistes allemands en 1940 n'auraient pas renié.

2.Posté par bathie le 30/01/2008 15:44
que tu le veuille ou non Pirate AWADI est une reference dans notre pays et ailleus.Il a parfaitement raison et de plus comme tous les senegalais il a son mot a dire.

3.Posté par recidive le 30/01/2008 16:29
awadi silence;;;

4.Posté par kheuch le 30/01/2008 17:29
ça me fait mal qu'il les traite de lions de la véranda car quoi qu'on n'en dise ils sont des lions de la teranga. n'est ce pas le maroc, qui nous a battu 3 à 0, que tout le monde croyait qu'il passe le premier tour sans probleme vient d'etre eliminer au phase de poule. Alors Cessons de les critiquer et soyons sportifs.

5.Posté par naseydou le 30/01/2008 19:42
ce qui est dèplorable chez nous sènègalais,c'est la manie que l'on a de toujours vouloir idolatrer quelqu'un du seul fait qu'on l'aime sans tenir compte des èventuels dèfauts ou incompètences de celui-ci.Didier Awadi,avec qui j'ai eu le plaisir d'echanger lors du Rio Loco à toulouse est de ceux qui font la fiertè du Sènègal alors sa dèception de meme que celle de millions de supporters des lions de la vèranda est plus que logique."naffeek du lu gor"et c'est malheureusement ce qui dèfinit le sénégalais de nos jours.

6.Posté par Lamine le 30/01/2008 20:00
L’équipe mixte des Lions de la Véranda : Antoinette Sylva, Arame Bèye, Nafi Diatta, Marème Ndao, Mantoulaye Diop, Khardiata Niang, Oumy Ndoye, Adjaratou Sokhna Diouf. Il y a d'autres qu'on a du mal à voir à cause des coupures de courant : Sonko, Sougou, Diomansy, Mendy, Diawara, Coundoul (des garçons, je crois), Diagne Faye (sûrement un homme), Bayal Sall (un vrai garçon), Waïgo, Guèye, Ndiaye (sexes inconnus). Forces de cette fameuse sélection : éloquence verbale, vins à gogo, élégance fashion, fidélité maraboutique. Futur : promise à un bel avenir.
Salam.

7.Posté par patriote le 30/01/2008 23:56
pirate,fiche nous la paix! t'as bien fait de te dévoiler en prenant "pirate" com pseudo car en réalité tu n'est kun pirate ki veut infiltrer notre système pour défendre les foutus intérets de ton pays!mais laisse nous en paix,ne t'ingère pas dans nos affaires!
lamine,mention spéciale,t'as tous dit sur ces faux lions de la véranda,bravo!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State