Référence multimedia du sénégal
.
Google

DIALOGUE POLITIQUE: L’Afp 'proscrit' tout tête-à-tête avec Wade

Article Lu 1336 fois

Les derniers espoirs – pour les plus optimistes – d’une possible rencontre entre l’opposition et le chef de l’Etat s’évanouissent. L’adoption par l’Assemblée nationale de la loi sur le report des élections locales au 22 mars 2009, et initialement prévues le 18 mai 2008 est passée par là. L’opposition dont l’Afp n’ont pas du tout goûté au forcing libéral.



DIALOGUE POLITIQUE: L’Afp 'proscrit' tout tête-à-tête avec Wade
Pour l’Alliance des forces de progrès (Afp), il n’est plus question d’un tête-à-tête avec le président Wade. C’est à « proscrire », martèlent Moustapha Niasse et ses camarades dans le communiqué issu de leur bureau politique réuni ce mardi. Pour eux, « le vrai dialogue » ne peut se dérouler que dans le cadre des Assises nationales, ajoutant que cela concerne « tous les secteurs de la vie nationale, dont aucun n’a échappé aux méfaits foncièrement nocifs de la mal gouvernance des pseudo-libéraux ». L’Afp poursuit sa diatribe en décrivant une « situation nationale plombée par un style de gouvernance où le mensonge d’Etat au service d’un groupe privé, la tortuosité et le cynisme sont aux premières loges ».

Les « progressistes » pensent que les « populations qui ont déjà payé un lourd tribut consécutif à tous ces agissements, viennent de découvrir que l’irresponsabilité de ceux qui nous gouvernent ne peut être freinée qu’avec la construction d’un rapport de forces favorable au mouvement historique que le peuple du 19 mars avait enclenché avec détermination ». Ils estiment que le report des élections locales a été « programmé de longue date, ajoutant que cela obéit à plusieurs considérations, dont la moindre n’est pas la normalisation du PDS, pour le mettre au service du projet monarchique qui obsède ceux qui ont tant de comptes à rendre au peuple sénégalais ».

L’Afp ajoute au nombre que la décision de l’opposition significative de participer à ces élections, dans le cadre de la large coalition « And Siggil Senegaal », n’est pas non plus étrangère à cette « énième forfaiture », brocardant au passage « l’indigence des arguments qui convoquent le nouveau découpage territorial ».

Niasse et ses camarades ont en outre engagé les comités électoraux de leur formation politique à maintenir la dynamique de la mobilisation, dans le cadre de la coalition « And Siggil Senegaal ».

Par ailleurs, le Bureau politique de l’AFP estime que les mesures prises dans le cadre du Sommet de l’Oci dont la fermeture des établissements scolaires et universitaires du Sénégal pendant une semaine ainsi que la journée du 13 mars décrétée fériée, illustrent la volonté du régime de « plonger obstinément dans la démesure, en faisant fi de l’intérêt général ».

Source: Nettali

Article Lu 1336 fois

Mercredi 12 Mars 2008


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 13:42 « Khalifa Sall n’est plus dans le Ps »

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State