Référence multimedia du sénégal
.
Google

DIALOGUE POLITIQUE: Bennoo attend toujours la lettre de Me Wade

Article Lu 1567 fois

La coalition Bennoo Siggil Senegal n'a pas encore reçu une lettre du président Abdoulaye Wade l'invitant à un dialogue. En effet, interpellé hier à ce propos, Massène Niang, porte-parole d’Alternanace 2007 (Ca2007) indique que la ques­tion n’avait pas été évoquée lors de la rencontre terme avant-hier par cette coalition présidée Moustapha Niasse, secretaire général de l'Alliance des forces de progrès (Afp). Mieux, précise Massène Niang, « nous n’avons pas reçu une lettre de me Abdoulaye Wade. Et on n’en a pas parlé en réunion, de même qu’au sein de la coalition Bennoo Siggil Sénégaal. » Selon Massène Niang, c’est à travers la presse qu'ils ont appris la nouvelle. Ainsi, se gardant de se prononcer sur cette « lettre rumeur », Niasse et Cie attendent de voir le document.



DIALOGUE POLITIQUE: Bennoo attend toujours la lettre de Me Wade
Revenant sur la candidature déclarée de Wade et la rumeur sur la suppression du second tour, le porte-parole de la Ca2007 appelle Bennoo Siggil Senegaal à ne tomber dans le piège du pouvoir qui fait «de la diversion ». «Nous devons affûter nos stratégies et mener le combat contre le pouvoir libéral. Car Me Wade continue à nous divertir il fait toujours dans l’informel », a prévenu Massène Niang. Avant d'avertir : «Nous n’allons pas lâcher nos préoccupations. »

Depuis 1a sortie du livre du jour­naliste Abdou Latif Coulibaly, selon Massène Niang, Me Wade fait dans la diversion pour détourner le peu­ple des certains sujets. « Il a déclaré sa candidature pour calmer des responsables de son parti et les empêcher d’annoncer leurs candidatures. Il tente d'éviter à son parti l'hécatombe », dit-il.

Ousseynou BALDE
Source Walf Grand Place


Article Lu 1567 fois

Dimanche 11 Octobre 2009





1.Posté par front de libèration le 11/10/2009 07:25
il ne faut pas perdre du temps bientot un mouvement populaire va vous chasser aussi les leaders de benno que du règime en plaçe .Le sort du peuple senegalais meurtri ne peut pu etre question de dialogue entre quatre murs pour des assoiffès de pouvoir.Le peuple sènègalais ne se retrouve plus en vous ,nous allons reconquerir la souverainetè confisquèe par les partis politiques qui une fois ayant conqueri le pouvoir ne s'occupent que leurs interets de groupe leur clientelisme et utilise le budget de l'etat en partie pour financer leurs poches et leurs activites et par les surfacturations enrichissent leurs complices.cela a ètè valable aussi avec le règime du parti socialiste qu'avec wade toutes les activitès du ps ou du pds sont finances sur la caisse noire du president ,une chambre qui se situe dans le bureau du directeur de cabinet de wade une chambre toujours pleine en liquiditè par exemple pour aller en mission tout responsable politique va prendre ses frais de mission à la presidence de la republique et non de la caisse du pds c,ce que le ps faiaait au detriment des urgences pour le peuple.
les leaders politiques du senegal ont aucune option de couleur ils sont toujous prets à faire des coalitions des deal entre eux pour preserver leurs interets de groupes.Il est impardonnable de dialoguer avec le diable alors chaque jour que wade reste au pouvoir est un recul de notre peuple sur le chemin du developpement et un enfoncement de nos institutions dans la monarchisation de notre systeme politique .il s'agit d'un suicide politique que de dialoguer avec wade qui pour eviter d'aller en prison pour faire plaisir à son èpouse de 'occuper notre palais n'a qu'une option de laisser le pouvoir à son fils ,une seule alternative karim successeur ou aller en prison .je vous dèfie aucun dialogue n'aura lieu avec wade car dialoguer pour wade c'est d'endormir l'opposition à qoi sert une lettre pour aller au palais .
Le front de liberation nationale fait confiance encore l'option politique pour chasser wade sans user des forces que dispose l'aile militaire .
liberersenegal.skyrock.com

2.Posté par fadiagne Xouloum le 11/10/2009 16:21
Savez-vous que Xibar.net fait de la censure? La lettre de sylla parue il y a quelques jours a disparu du site, pourquoi? Alors qu'il posait un problème fondamental dans le débat politique au Sénégal. Voici la lettre et je demande à XIBAR.NET de ne pas le censurer.
J’en prends acte en tant que démocrate et républicain respectueux des dispositions de la Constitution et des lois qui garantissent, entre autres, la liberté d’association. L’histoire du Sénégal est jalonnée d’exemples qui témoignent parfaitement des options salutaires de grands chefs religieux. Ils ont semé la graine de la tolérance et nous ont légué une société stable et pacifique.

Ainsi, Monsieur Léopold Sédar SENGHOR, de confession chrétienne, a pu, pendant vingt (20) longues années, présider aux destinées d’un pays peuplé par une grande majorité de Musulmans. Monsieur Abdou DIOUF, quant à lui, a pu bénéficier du soutien du Chef d’une communauté religieuse à laquelle il n’a jamais appartenu.

Aujourd’hui, le Sénégal est devenu un pays fragile. La cohésion nationale et le tissu social y sont menacés par des comportements électoralistes tout à fait condamnables.

Les tentatives d’enrôlement de vénérables guides religieux dans la sombre toile des tenants actuels du pouvoir constituent l’illustration la plus achevée de ces dérives regrettables. Il suffit d’être attentif pour s’apercevoir des frustrations à peine contenues de certains de nos compatriotes de toutes confessions et confréries qui se sentent lésés par ces initiatives malheureuses.

Ce raidissement de nos consciences, de plus en plus manifeste, interpelle notre sens moral et commande un sursaut pour sécuriser les liens sociaux. Qu’on me comprenne bien !

Je ne prône aucune renonciation aux droits consacrés par l’esprit et la lettre de nos textes fondamentaux, aucune restriction à l’exercice des libertés religieuses, philosophiques, d’opinion voire d’association. Je tiens moi-même à vivre pleinement selon mes convictions pour autant qu’elles ne piétinent pas celles, respectables, des autres. J’affirme que ces différences, réelles, sont une richesse pour notre pays.

Usant d’un droit reconnu à tout citoyen sénégalais et exercé dans certaines conditions, vous avez créé un parti politique, le P.V.D.

Permettez-moi cependant, Monsieur le Président Fondateur, d’attirer votre attention sur le fait suivant : un chef religieux, au Sénégal, n’est pas un citoyen comme un autre. Par conséquent il ne saurait être perçu par des « militants-disciples » comme un leader politique ordinaire ; le terrain politique est glissant, friable, malléable et il est préférable pour un leader religieux de rester au dessus de la mêlée.

J’ai conscience de votre popularité, je connais votre énorme capacité de persuasion auprès d’une certaine frange de la jeunesse sénégalaise. Faites en bénéficier le Sénégal pour ainsi, contribuer fortement, selon votre style, à rassurer nos concitoyens inquiets.

Le Sénégal a besoin de soupapes de sécurité, de régulateurs sociaux pour traverser les périodes difficiles qui s’annoncent, soyez une de ces balises. Il faut dissiper les nuages qui s’amoncellent au dessus de nos têtes et inquiètent tous les observateurs vigilants.

Pour que vive la Vérité et Le Développement du Sénégal dans la Démocratie et la Justice Sociale. Veuillez recevoir, Monsieur le Président Fondateur, l’expression de mes sentiments patriotiques.

Talla SYLLA Président de l’Alliance JËF JËL

Pub Dieng Company
URL : http://www.leral.net/TALLA-SYLLA-A-...

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State