Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEVANT LES SÉNATEURS : Gadio annonce la réforme de l’organisation du pèlerinage à La Mecque

Article Lu 1762 fois

Une évaluation du pèlerinage à La Mecque sera menée. Elle est une étape importante qui mène vers la réforme de cette activité, a annoncé hier devant les sénateurs, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio.



DEVANT LES SÉNATEURS : Gadio annonce la réforme de l’organisation du pèlerinage à La Mecque
Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a annoncé hier, à son passage au Sénat, la réforme prochaine de l’organisation du pèlerinage à La Mecque. Cheikh Tidiane Gadio a promis une évaluation pour faire le bilan et tirer les conclusions nécessaires. Déjà, les commissaires généraux au pèlerinage ne sont plus nommés par décret. Ce qui permet d’éviter, en partie, quelques problèmes dans l’organisation, a dit Gadio.

Les chefs de délégations, ayant plus de pouvoir, peuvent faire rapatrier les commissaires fautifs. D’ailleurs, à propos du chef de délégation, des sénateurs comme Fadel Guèye, estiment qu’il doit, outre ses connaissances cultuelles, avoir le sens de l’organisation. D’autres, comme Marième Wade ont tout simplement demandé le retour d’Air Sénégal International, compte tenu des dysfonctionnements qui, selon le ministre d’Etat, ont « posé plus de peur que de mal ».

Les sénateurs ont aussi parlé de la diversité des centres de décision du pèlerinage. Cela rend compliquée la situation des responsabilités. Pour Cheikh Tidiane Gadio, il sera très difficile pour son département « de réaliser l’unicité des centres de décision ». Il souligne que l’organisation du pèlerinage à La Mecque implique plusieurs ministères, mais la responsabilité principale revient à son département. Malgré les difficultés, une étude réalisée en toute autonomie par le Royaume d’Arabie saoudite, le Sénégal est le premier pays africain et le troisième dans le monde dans l’organisation du pèlerinage à La Mecque.

Sur un autre plan, Cheikh Tidiane Gadio a révélé hier que le Sénégal entretient actuellement 63 représentations diplomatiques dans le monde. Le régime socialiste en avait 29 à son départ du pouvoir. « Le Sénégal a 47 ambassades, 11 consulats généraux, 3 trois représentants permanents et 2 bureaux consulaires », a déclaré Gadio. Selon lui, « il y avait uniquement deux femmes ambassadeur. Il s’agit de Mmes Absa Claude Diallo et Maïmouna Diop. La nomination des femmes à la tête des représentations diplomatiques sénégalaises à l’extérieur était victime de stéréotypes sexistes. Mais actuellement, nous avons privilégié l’approche Genre et sommes parvenus à réaliser un progrès avec la nomination de huit femmes chef de mission ». De plus, a dit Gadio, plusieurs dames brevetées de l’Ecole nationale d’administration arrivent en masse et deviennent des conseillers ou des chanceliers aux Affaires étrangères. Cela va considérablement inverser la tendance.

Lors du passage de son patron au Sénat, le budget du département des Affaires étrangères a été adopté à 45,6 milliards de Fcfa contre 41,2 milliards, soit une hausse de 10,63%. A l’unanimité, les sénateurs ont confirmé le vote de l’Assemblée nationale.

Source: Le Soleil

Article Lu 1762 fois

Mercredi 3 Décembre 2008




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State