Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEUXIEME MARCHE DE PROTESTION DE LA PRESSE CONTRE L’IMPUNITE: Tout est fin prêt pour la démonstration de force

Article Lu 1890 fois

Le Comité pour la défense et la protection des journalistes (Cdpj) se prépare activement à battre le macadam ce samedi 23 août 2008. L’information a été rendue publique hier jeudi lors d’un point de presse tenu dans les locaux du journal l’Observateur du Groupe Futurs Médias.



DEUXIEME MARCHE DE PROTESTION DE LA PRESSE CONTRE L’IMPUNITE: Tout est fin prêt pour la démonstration de force
La marche, la deuxième manifestation du genre, fait suite à l’agression des journalistes Boubacar Kambel Dieng et Karamokho Thioune, le jour du match qui opposait Sénégal au Libéria. Les journalistes Sénégalais sont décidés à faire face au monstre qui menace leur vie et leurs moyens de survie. Ils sont également déterminés à combattre l’impunité au Sénégal dont ils rappellent, qui n’est la maison paternelle de personne. C’est du moins, la substance des propos tenus, lors du point de presse,du Comité de défense et de protection des journalistes (CDPJ) tenu hier jeudi 21 août, dans les locaux du journal l’Observateur. Cette rencontre avait surtout pour objectif de faire le point des préparatifs de la marche prévue le samedi 23 août sur toute l’étendue du Sénégal exceptée la région de Kaolack, à cause du deuil qui frappe la communauté Niasséne de Médina Baye, suite au décès de l’Imam Hassan Cissé, ainsi que la région de Matam où en lieu et place un sit-in est prévu.

Selon les membres du comité, toutes les dispositions pratiques sont prises pour le bon déroulement de la manifestation. Ibrahim khalilou Ndiaye le porte-parole du comité a déclaré que « l’information du report de la marche qui était prévue hier jeudi 21 à cause de sa coïncidence avec la célébration du huitième jours du décès de l’Imam Hassan Cissé a été déposée à temps sur la table du préfet de Dakar. Pour la marche de demain samedi, les organisations de Défense des droits de l’Homme et des syndicats ont été déjà donné leur accord de participation. A l’en croire, rien ne doit empêcher le déroulement de cette marche. Avant de rappeler que « la marche est un droit inscrit dans la constitution. » Il précise en outre que « cette marche est pacifique et citoyenne.

Nous ne nous en prenons pas à la police en tant que institution, nous condamnons le comportement de certains policiers ». C’est sur cette base d’ailleurs qu’il lance un appel au préfet de Dakar pour que des forces de sécurité soient mises à leur disposition pour encadrer la marche. Pour sa part, Daouda Diouf de la commission d’organisation du Comité de défense et de protection des journalistes explique : « ce combat que nous menons n’est plus un combat pour Kambel ou pour Kara mais c’est un combat contre l’impunité. C’est pourquoi nous invitons tous les Sénégalais épris de justice à venir participer. »

De son avis Abdel Kader Soumaré représentant des syndicats membres du front unitaire rassure que : « nous mobiliserons tous les travailleurs pour qu’ils viennent appuyer les journalistes dans leur combat pour la justice. » Par ailleurs, les membres du comité ont laissé entendre que « la marche sera mieux organisée que la dernière fois », car disent -ils « les interviews seront organisées au début et à la fin de la marche. » Un comité de sécurité a été mis sur pied pour défendre l’intégrité physique des journalistes le jour de la marche ont-ils laissé entendre.

Rappelons que la marche de samedi a pour itinéraire la place de l’Obélisque, le boulevard du Centenaire et le triangle Sud de la Rts, est la deuxième du genre après celle organisée le samedi 28 juin dernier. Cette manifestation comme celle de demain fait suite à la protestation de la corporation des journalistes contre l’agression policière subie par Boubacar Kambel Dieng de la radio Rfm et Karamokho Thioune de West Africa democracy radio (Wadr). Tout comme pour dénoncer les incidents qui se sont survenus dans les rédactions des journaux de « L’As » et de « 24 H Chrono ».

Sour ce: Sud Quotidien

Article Lu 1890 fois

Vendredi 22 Août 2008





1.Posté par lass xelmi dio le 22/08/2008 20:29
la liberté de la presse doit etre respectée dans une démocratie.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State