Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEUX ANS FERME POUR TRAFIC DE DROGUE : L’indicateur subtilise 650 grammes de yamba sous scellé

Article Lu 1486 fois


Aliou Wade ignorait que depuis 2003, les gendarmes de la brigade de Joal-Fadiouth l’avaient dans leur collimateur. Depuis 1987, ce dernier faisait office d’indicateur pour le compte des douaniers de la localité qui n’ont jamais porté des soupçons sur leur pisteur. Il est tombé pour avoir subtilisé un scellé contenant du chanvre indien.

Aliou Wade a fait, selon lui, toutes les grandes sorties visant à faire tomber les grands contrebandiers. Que ça soit en mer ou sur terre, il s’est toujours bien acquitté de sa mission envers la Douane. Mais diantre ! Qu’est-ce qui l’a poussé à subtiliser du chanvre indien mis sous scellé et bien gardé au fond d’un magasin ? En tout cas, le mis en cause a indiqué qu’il ne s’agit pas de 650 grammes comme mentionné dans le procès-verbal des gendarmes, mais bien de... trois kilogrammes. Et de déclarer que cette quantité était destinée pour sa consommation personnelle.

Lorsque les gendarmes avaient pris d’assaut sa maison, il n’y avait que sa femme sur les lieux. Une fois à l’intérieur du domicile d’Aliou, ils découvrirent une quantité de chanvre bien dissimulée dans un sac en plastique. Le bonhomme fut mis aux arrêts quelques heures plus tard avant d’être envoyé au Parquet de Thiès. Lors de sa comparution, le prévenu a usé de tous les artifices pour semer le doute dans l’esprit du juge. Finalement, Aliou Wade changea de disque pour donner trois versions. Pour lui, c’est lors d’une prise effectuée au village de Mballing qu’il a eu à subtiliser trois kilogrammes de chanvre indien. Ensuite, il déclare que c’est pendant une opération d’incinération. Seulement, il oublie que cette opération se fait au chef-lieu de région et en présence du chef de l’Exécutif régional. Ce qui a fait marrer la présidente Hélène Sarr, c’est lorsqu’il a indiqué avoir cessé de fumer depuis la criminalisation de la drogue, avec la loi Latif Guèye. « Depuis lors, j’ai tout plaqué », dit-il. Pour le maître des poursuites, le prévenu a rompu le pacte de confiance qui le liait avec les douaniers et par conséquent, il mérite une sanction très sévère.

Cheikh Diakhoumpa a requis deux ans ferme contre Aliou Wade, malgré le mea culpa de ce dernier. Dans son intervention, Me Ayi de la défense a relaté les nombreux services rendus par le prévenu à la Douane et demandé une application douce de la loi pénale. Le tribunal a décidé de condamner Aliou Wade à deux ans ferme de prison.

Source: Le Soleil

Article Lu 1486 fois

Lundi 24 Décembre 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State