Référence multimedia du sénégal
.
Google

DEUX ANS APRÈS AVOIR ABANDONNE SON BÉBÉ DE 11 MOIS SUR LA PLACE PUBLIQUE: Mariama Thiandoum tombe dans les filets de la gendarmerie

Article Lu 11293 fois

L'affaire avait fait grand bruit. Ce bébé de 11 mois né avec des malformations avait été ramassé par la gendarmerie le 17 novembre 2007 au cours d'une patrouille à Sangalkam. Deux ans plus tard, l'enquête qui avait été déclenchée pour retrouver sa mère a mené les gendarmes à Bambilor sur les traces de Mariama Thiandoum. Elle a été cueillie, avant-hier, et déférée au parquet hier.



17 novembre 2007. Au cours d'une patrouille de nuit, des éléments de la gendarmerie de Sangalkam sont attirés par les pleurs d'un bébé abandonné sur une place publique. Et lorsque les hommes en bleu s'approchent, ils découvrent un bébé âgé de 11 mois, né avec des handicaps. Des handicaps mineurs qui ne justifient nullement son abandon par sa mère. Émus, les gendarmes le ramassent et le confient au centre de santé de Sangalkam où l’enfant est vite pris en charge par un agent communautaire du nom de Marie-Jeanne Sadio. L'affaire relayée dans la presse avait fait le tour du Sénégal et avait ému plus d'une personne.

15 janvier 2009. Marie-Jeanne, l'agent de santé, éprouve des difficultés pour la prise en charge du bébé qui ne sait pas s'asseoir et qu'il faut aider tout le temps, malgré ses trois ans ou presque. Elle s'en ouvre aux autorités, dont le ministre de la Famille. Cette dernière lui rend visite et lui apporte son aide. L'affaire est encore médiatisée, mais cela n'a pas poussé sa mère à se manifester. Elle avait continué à se la couler douce quelques parts au Sénégal.

Cependant, l'enquête se poursuivait pour la retrouver. Et lentement mais sûrement, toutes les pistes sont explorées par les gendarmes. Inlassablement, tous les gendarmes qui ont servi à Sangalkam se sont penchés sur le dossier. Finalement, bénéficiant d'un faisceau de renseignements, les pandores explorent une piste qui les mène à Bambilor. Une localité qu'ils investissent dans l'anonymat, tendant l'oreille à tous les coins de rue et interrogeant au hasard les notables. Et la lumière jaillit.

Une dame du nom de Mariama Thiandoum est dans le collimateur des gendarmes qui, en s'intéressant à elle de près, découvrent qu'elle est bel et bien la mère du bébé abandonné, il y a presque 3 ans. Clouée, Mariama Thiandoum qu'on appelle également Mamy Thiandoum craque, verse des larmes et reconnaît les faits. S'exprimant devant les enquêteurs sur les motivations de son acte, elle a servi la même rengaine : son amant A.B, demeurant à Sangalkam, avait refusé de reconnaître la paternité de l'enfant. Est-ce une raison ?

Mariama Thiandoum ira s'expliquer devant le juge. Elle a été déférée au parquet hier mercredi pour «abandon d'enfant dans un milieu solitaire».

Alassane Hanne
Source L'Observateur

Article Lu 11293 fois

Jeudi 20 Août 2009




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State