Référence multimedia du sénégal
.
Google

DETERREMENT ET VENTE DE RIZ POURRI ''Je gagne entre 3 000 et 4 000 francs Cfa par jour''

Article Lu 1672 fois

B. S. Tels sont les initiales de son nom. Originaire de la région de Fatick, du village de Djilass plus précisément, B. S. a débarqué à Dakar depuis quelques jours pour participer au concours d’entrée à l’Ecole nationale de développement sanitaire et social (Endss -école qui forme, entre autres, les infirmiers et infirmières d’Etat), qui a eu lieu le 7 avril dernier.



Elève en classe de seconde au lycée Coumba Ndoffène Diouf de Fatick, B. S., par l’intermédiaire d’un ami, a été informé de la découverte du riz enfoui dans la zone de Bel-Air. Et, sans réflexion aucune, le jeune s’est intégré aux lots d’équipes d’«orpailleurs» qui, du matin au soir, retournent la terre de cette partie de Bel-Air pour recycler le riz enfoui depuis un an avant de le vendre à des mères de familles déboussolées par la conjoncture. «Je suis venu à Dakar pour participer au concours des infirmiers et infirmières d’Etat. Mais, je suis sans moyens financiers. Ainsi, lorsqu’on m’a informé de cette découverte, j’en ai profitée pour remplir toutes les conditions. Je gagne entre 3 000 et 4 000 francs Cfa par jour. Ce qui me permettra de me présenter au concours», explique le jeune garçon, l’air fatigué. Cependant, précise ce sérère : «Ce n’est qu’un passage. Car, je compte retourner (à Fatick) juste après le concours.» Avant de revendiquer : «J’estime que les autorités ne savent pas ce que vivent les Sénégalais. Cette situation, personne ne vous l’a racontée. Vous l’avez vue de vos propres yeux. Les gens sont fatigués. Le président de la République doit revoir sa copie, avant qu’il ne soit trop tard. Les gens ont besoin d’être aidés. Sinon, ce qui se passe dans les autres pays se passera au Sénégal.» «Trop, c’est trop», râle le garçon en langue sérère. Et de s’étonner : «Des milliards que l’on dépense pour des futilités, alors que des gens meurent de faim à Dakar et à l’intérieur du pays. Si Me Wade et son gouvernement ne savent plus ce qu’ils doivent faire pour sortir le Sénégal des difficultés, ils n’ont qu’à se démettre.»

Source: Le Quotidien

Article Lu 1672 fois

Mercredi 9 Avril 2008





1.Posté par Marieme FALL le 09/04/2008 20:54
PLEASE AIDEZ SES GENS MERCI

2.Posté par Didon le 09/04/2008 22:20
Meme un eleve de Second peut etre aussi pertinent, alors que nos ministres ne peuvent meme pas articuler une phrase correcte. En tout cas les gens sont fatigues. il faut fair quelque chose. en tout ps d'espoir du cote du government. C'est dommage.

3.Posté par ken le 10/04/2008 10:35
Waawe police dou wakh thi ni ....

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State