Référence multimedia du sénégal
.
Google

DETERIORATION DE LEUR CADRE DE VIE:Les habitants des HLM Hann Maristes accusent la SN HLM

Article Lu 11065 fois

Les habitants des HLM Hann Maristes communément appellés immeuble des Lionnes au croisement Cambérène ne savent plus à quel saint se vouer.Réunis en assemblée générale dimanche dernier, ils ont pointé du doigt la SN HLM comme étant à l'origine de leurs problèmes.



DETERIORATION DE LEUR CADRE DE VIE:Les habitants des HLM Hann Maristes accusent la SN HLM
Vétusté des canalisations d'eau, risque d'éffondrement des imeubles, insécurité, manque d'espaces publics. Ce sont entre autres problèmes dont sont confrontés les habitants des Hlm Hann Maristes. Selon M. Cheikh Thiam, président du collectif des associations des maristes, " Les Hlm Maristes regorgent d'énormes problèmes et les constructions ne sont pas faites dans les régles de l'art." Neuf ans aprés avoir pris possession de leurs logements, le siuation ne fait qu'empirer, souligne M. ThIAM. Face à la vétusté du réseau d'eau qui innonde les maisons entraînant l'effondrement des immeubles comme ce fut le cas des immeubles R, S et T, "la SN Hlm n'a jamais réagi. Nous n'avons reçu que des promesses" s'est désolé le président du collectif.
Conscients donc du risque qui les guette, les habitants de cette cité se disent prêts à aller jusqu'au bout de leur combat. En plus des risques d'effondrement, la cité est devenue depuis les travaux d'aménagement du rond- point de la Patte d'Oie, le lieu de passage de tous les véhicules qui sortent de Dakar. "Ce qui nous cause d'énormes désagréments" souligne M. Cheikh THIAM. Mais le comble ajoute M. THIAM, est que tous les espaces d'utilité publique que la SN HLM avait prévus dans son plan initial ont été détournés à d'autres fins.
Il s'agit, selon lui, de l'hôpital, du lycée, du poste de police, de la station de transport, du terrain de football, de l'école primaire et du cinéma entre autres. Dans cette entreprise de dilapidation des terres, la maire a été montré du doigt. Le représentant de la SN HLM à cette assemblée a réitéré toute la volonté de ladite société à satisfaire à tous ces manquements. Mais la décision des locataires reste ferme. " Nous voulons des actions concrètes, pas de constats." Une affaire à suivre

Charles Malick SARR
Source: le Matin

Article Lu 11065 fois

Mardi 2 Octobre 2007





1.Posté par dat le 03/10/2007 14:09
qui des deux sénégalais est plus "silvissé" que l'autre

fatou habite au village : le matin elle balaie sa concession, brûle les ordures et va chercher de l'eau au puit pour ses besoins de la journée

bintou habite à Espace Résidence, déplacée des immeubles des Lionnes, elle a guetté la première qui coulerait de robinet durant toute la nuit sans succés, aujourd'hui serait à l'image de qu'elle vit depuis dix jours. Elle enverra sa bonne (qui a des gros biceps que lui envient bcp de garçons) tirer un seau d'eau au niveau de la très capricieuse pompe manuelle que des maçons ont installé pour leur travail.

a défaut, elle achète des bouteilles d'eau pour la cuisine et les besoins les plus élémentaires. car faire le ménage est exclu bien que la poubelle croule sous les ordures car voir le car de ramassage est un privilège qu'elle ne s'offre que très rarement surtout avec l'hivernage..

donc avec intérieur sale, extérieur sale comment penser un un bon cadre de vie ?



Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State