Référence multimedia du sénégal
.
Google

DESCENTE MUSCLEE ACCOMPAGNEE DE GIFLES: La Dic arrête le dir'pub de « L’Exclusif» Pour avoir écrit sur les escapades nocturnes du Président Wade et de Papa Samba Mboup

Article Lu 12115 fois

La Dic a arrêté hier vers 21 h, le directeur de publication du journal l'Exclusif, Moussa Guéye. Alors qu'il s'attelait à boucler son journal, Moussa Guéye reçoit un coup de fil d'un inconnu qui demande à le rencontrer. L'inconnu dit être sur la route de Sangalkam et qu'il est très pressé. Selon notre source, l'inconnu avait des insertions pour le journal l'Exclusif. II était alors 20 h,30.



DESCENTE MUSCLEE ACCOMPAGNEE DE GIFLES: La Dic arrête le dir'pub de « L’Exclusif» Pour avoir écrit sur les escapades nocturnes du Président Wade et de Papa Samba Mboup
Le directeur de publication de l'Exclusif qui ne se doutait de rien arrête un véhicule et prend la direction de Sangalkam. Après l'hôpital Youssou Mbargane, il s'arrête et fait face à ses interlocuteurs au nombre de cinq. Sans attendre, les cinq hommes se présentent comme étant des policiers de la Dic et déclarent vouloir trouver tous les journalistes du journal l'Exclusif, mais surtout le nommé Justin Ndoye.

Moussa qui leur demande leur mandat d'arrêt reçoit pour toute réponse une gifle puis est menotté et jeté dans un véhicule. La Dic l'emmène alors au quartier Champ de courses Léona, où se trouve la rédaction du journal. Les éléments de la Dic entrent dans la rédaction et somment les journalistes d'arrêter tous travaux. Le monteur qui voulait en savoir plus est giflé puis rôué de coups. Les éléments de la Dic demandent qui se nomme parmi les journalistes Justin Ndoye. Moussa et ses camarades répondent que Justin Ndoye est sorti. Ils appèlent un à un les noms, sans succès.

Puis menottes aux poignets, Moussa est traîné dans le véhicule comme un vulgaire malfrat, puis conduit à la recherche des autres journalistes absents. Avec la Dic, il fera le tour des quartiers de Rufisque jusque tard dans la soirée pour trouver tous les membres de la rédaction du journal, en vain.

Avant de se replier, les policiers ont crevé les roues de tous les véhicules trouvés sur place et emporté tout le matériel de production (ordinateurs et autres) de la rédaction.

Sa disparition inquiète ses autres camarades qui ne comprennent toujours pas l'objet de son interpellation et les raisons de la descente de 1a Dic à la rédaction.

Une chaîne de solidarité est aussitôt tissée autour du journaliste kidnappé et du quotidien l'Exclusif. Des personnes sont venues de toutes parts soutenir les journalistes. À la dernière nouvelle, le directeur de publication du quotidien l'Exclusif serait à Dakar, précisément dans les locaux de la Dic.

Les journalistes de Rufisque regroupés dans le collectif des journalistes et correspondants de presse de la vieille ville, vont trouver des avocats pour défendre leur ami.

Médoune NDOYE
Source: Walf grand place


Article Lu 12115 fois

Mardi 9 Octobre 2007





1.Posté par bob le 09/10/2007 16:30
ce k nous avons au senegal c une police de merde ils n ont aucun respect pour les gens et dire kon nous parlent chaque jour den democratie

2.Posté par ngouri le 09/10/2007 16:49
MANE DAAL SENEGAL DIAKHAL NE ME, WA DIC NIO CON DEUG DEUG

3.Posté par leuz le 09/10/2007 17:08
waayè nak journalistes yi amougnou bènn tègguine.TOUTES VERITè N'EST PAS BONNE A DIRE!

4.Posté par mar le 09/10/2007 17:10
Maggoum dieum kéne douko giflé qui sous donnone sa diamonoy chevalier ya il faut kéna déé. Wa Dic daal

5.Posté par lemzo le 09/10/2007 17:45
Dictature rampante. Comparez ces actes de la Dic avec ce qui se passe en Lybie, au Zimbabwé, en Iran, en Gambie, au Burkina et vous comprendrez où wade ménera ce pays.
Gorgui dolliniou way...

6.Posté par zion train le 09/10/2007 17:50
chers internautes
tout ce que je px vous dire c'est que ses gens de l'exlusif ne sont pas du tout serieux personnelemnt j'ai des preuves sur pas d'article ou ils ont menti je me demande est ce que c'est pas pour cela qu'il ont changé de nom en s'appelant EX clusif.

7.Posté par citoyen le 09/10/2007 17:47
citoyen debout! fais-toi entendre avant qu'il ne soit tard; la leurre n'a que trop durer! tu n'as plus de pain, et tu manque de liberté! élève ta voix avant qu'elle ne soit hélas à son tour écrasée de gré ou de force;
la tyrannie est seulement une forme de folie, il faut la soigner à temps

8.Posté par muller le 09/10/2007 21:08
Il n'a qu'à dire ce que son père fait aussi la nuit je ne gauffe pas la politique de wade mais quoiqu'il puisse faire c'est sa vie privée rien à foutre
Si j'étais wade je ne pardonnerai pas

9.Posté par Madiodio le 10/10/2007 10:30
Ne confondons pas démocratie et atteinte a la vie privée .Même si la politique de Wade ne plait pas il faudra le combattre par les idées et rien d'autres a bon entendeur salut

10.Posté par sokhna le 10/10/2007 11:09
ça m'amuse ces infos, virées nocturnes du président, ce journaliste utilise de gros mots, kidaal mo reuy wakh
Et j'ai pas compris pourquoi le convoquer jusqa Sangalkam pour l'arreter au lieu de descendre directement chez lui, Waa Dic daal todj nagn fii !

11.Posté par diop le 10/10/2007 13:16
c´¨est bien fait pour ces faux journalistes

12.Posté par niokhobaye de milan le 13/10/2007 14:06
Les cafards font partie du dècors dans les familles sènègalaises.Mais nos journa listes prèfèrent fouiner dans le jardin des autres...IL y'a des sujets interressants comme pouquoi les 2 ou 3 koritès...la vie dans les familles maraboutiques les beuque nek et tout ce qui s'y passe...Celui qui voit la lune et attends le ndigueul...Vous avez beaucoup à dire sur ces milieux restreints qui promettent le PARADIS qui est tout proche pour un bon musulman.Vous osez dèfier la DIC que la furie des talibès com me ceux de NDIIT LAYE Thioune... astahfiroulah...

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State