Référence multimedia du sénégal
.
Google

DES POLICIERS ENTRES CHEZ LUI PAR INFRACTION SELON FARBA: «Les policiers ne doivent pas me suivre car je ne suis pas un bandit»

Article Lu 11903 fois

Le ministre Farba Senghor a déploré le silence coupable du Premier ministre, Aguibou Soumaré, avant et après son limogeage. Un comportement qu’il lie à l’annonce de sa candidature au poste de Premier ministre. Ce qui a provoqué une panique générale. Il a aussi abordé ce complot qui se trame contre sa personne. Non sans évoquer cette réorientation de l’enquête.



DES POLICIERS ENTRES CHEZ LUI PAR INFRACTION SELON FARBA: «Les policiers ne doivent pas me suivre car je ne suis pas un bandit»
Le ministre Farba Senghor dérange t-il au point de créer la panique au sommet de l’Etat ? A entendre l’intéressé, on répondrait par l’affirmative. Parce que, depuis qu’il est annoncé à la Primature, c’est le branle-bas de combat partout. « J’ai créé la panique depuis que je suis annoncé au poste de Premier ministre ». Et, il a constaté que le ministre, Aguibou Soumaré n’a pas du tout réagi par rapport à son départ du gouvernement. « Le président de la République, en m’écartant du gouvernement, m’a convoqué dans son lieu de repos. Mais le Premier ministre ne m’a pas appelé ni avant ni après. Le Premier ministre a les moyens de me trouver où je me trouve. Donc, je me dis qu’il pouvait m’appeler avant ou après mon limogeage. Mais, il ne l’a pas fait », a révélé le ministre. A l’en croire, « il y a une main qui veut profiter de la situation pour me liquider. Parce que, depuis qu’on parle de Farba Senghor Premier ministre, une panique générale se fait sentir. Et ce n’est pas mon parti. Parce que le Pds me soutient et je le réaffirme ». Donc à quoi ressemble cette mise en scène ? « C’est un double complot. Parce que, affirme t-il, « cette affaire ne me concerne pas, c’est le premier complot. Le deuxième complot, c’est qu’on veut profiter de la situation pour me liquider définitivement ». D’ailleurs, dans cet ordre d’idées, on avait proposé au ministre Farba Senghor « d’accepter qu’on aménage un rendez-vous discrètement avec les personnes qui ont été arrêtées ». Un piège qu’il a pu déceler vite parce que ne connaissant ni d’Adam ni d’Eve les personnes interpellées dans cette affaire. « Je n’ai rien à avoir dans cette affaire et je ne veux aucun rendez-vous secret avec ces personnes », clame t-il. Et le ministre Farba Senghor ne souhaite qu’une seule chose pour le combat qu’il doit engager : le respect de la procédure de son audition. Un acte très loin de ce qui s’est passé, ce samedi, avec des policiers qui se sont présentés chez lui vers 23 H.

Le secrétaire général chargé de la propagande au Pds a estimé qu’il y a manipulation autour de son limogeage. Selon lui, le dossier remis en catimini au président Wade ne lui est pas du tout favorable. Sur les 10 interpellés, 9 ont accusé Farba comme étant le commanditaire du saccage. Dans cette lancée, poursuit M. Senghor, on est allé dire au président de faire vite pour le sortir du gouvernement avant que les organismes de droits de l’homme n’épinglent le Sénégal. « C’est la raison pour laquelle le président m’a limogé », explique t-il. Argumentant, il a rappelé que l’un de ses gardes du corps a été arrêté puis relâché faute de preuve, après confrontation avec les personnes arrêtées. Maintenant, pense le ministre, « on a voulu faire faire à la police une autre enquête qui épouserait les contours du dossier remis au président Wade ». Ce qui fait dire au ministre qu’il y a une main invisible qui tire les ficelles depuis que le nom de Farba est annoncé à la primature. Il n’a pas manqué de fustiger les méthodes de la police qui, paradoxalement, est en train de chercher des preuves pour fonder ces allégations. Convaincu que la police fera une enquête objective, le ministre Farba Senghor a rappelé son soutien à la police au moment où les hautes autorités de l’Etat avaient observé un mutisme assourdissant.

Dans cette affaire de mise à sac des locaux de L’as et 24 H Chrono, la charrue semble être mise avant les bœufs. Car, nombreux ont été les vices de formes constatés ça et là. Tout d’abord, des policiers qui débarquent à 23 H chez le ministre Farba Senghor a fait tiquer plus d’un. Il a pu en identifier trois et les autres dissimulés aux abords de l’Assemblée nationale. Des policiers entrés chez lui par infraction, nous dit l’intéressé. Une entrée plus ou moins favorisée par les nombreux visiteurs venus lui témoigner leur soutien. S’y ajoute que la maison est gardée par la police. « Si chaque policier pouvait entrer facilement chez moi, cela pourrait créer une insécurité et un danger ». Le ministre n’a pas reçu ses hôtes étranges à cause de l’heure tardive. Et s’enchaîne une série de communications entre Cheikh Tidiane Sy et Madické Niang, respectivement, ministres de l’Intérieur et de la Juste. Le premier a affirmé que l’enquête est diligentée par le second et qu’il n’est pas à l’origine de cette infiltration des policiers chez le ministre Farba Senghor. Madické interpellé, a demandé de plus amples informations au procureur qui confirme la présence des policiers. Et, Farba Senghor de rétorquer que s’il devrait y avoir audition, que cela se fasse conformément à la loi, car ayant été accusé au moment où il exerçait la charge ministérielle. Il faut que le président Wade donne son autorisation. Malgré les injonctions des ministres demandant aux policiers de quitter les lieux, ceux-ci n’ont pas obtempéré. Au contraire, ils ont suivi Farba Senghor dans ses déplacements. Le ministre Farba Senghor de dire ceci à Madické : « les policiers ne doivent pas me suivre car je ne suis pas un bandit, je n’accepterai pas qu’on m’interpelle dans la rue ».

Source: Expressnews

Article Lu 11903 fois

Lundi 1 Septembre 2008





1.Posté par joe sylla le 01/09/2008 16:30
ah senegal mo nekh ... farba il vient de se rendre compte de ce kié un etat ou une raison d etat santal yalla k tu sois tjrs dans les grace de wade sinon mom ....

2.Posté par sénégalaise le 01/09/2008 16:37
thieuye adouna koufi ngour diaye magua foke ni ya mome deuk bi nakh gua sa bop.yala taye dji gneup lafi nékale yala nagnou yalla yoke soutoura

3.Posté par aicha le 01/09/2008 16:45
farba c un minable

4.Posté par chacha le 01/09/2008 16:47
politique mo saleté celui ki pense que dou diékh tu te tro:!pe et c ton ka farba tu pensai que le senegal tappartenai et voila le résulta

5.Posté par jolof le 01/09/2008 16:58
qui seme le vent recolte la tempete. tu vas croupir a reubeuss

6.Posté par MD le 01/09/2008 17:28
Farba, ton cheval de bataille est tombé. La belle vie n'est pas éternelle, tu faisais tout, à tort et à travers, en faisant mal aux gens, sans craindre personne, or que dans la vie il faut toujours penser aux lendemains.

Mes souhaits sur toi, serait que DIEU Tout Puissant nous pardonne tous, que les Sénégalais ne répondent pas à ton coup de pied, qu'ils oublient tes offences, qu'ils te pardonnent aussi, nous sommes tous des musulmans. que la paix soit sur toi, ta famille et ton entourage et que DIEU t'assiste dans ces moments difficiles. et qu'ils sachent que chacun son tour chez le forgeron, c'est le moment des pardons, DIEU est miséricordieux. on oublie tout et la vie continue / de Nouakchott

7.Posté par milk le 01/09/2008 17:31
FARBA yeureume nala dé; wayé do nitou dara touss

8.Posté par cheikhouna le 01/09/2008 17:49
Monsieur le journaliste il faut retirer le mot MINISTRE il nest plus rien il est devenucomme il etait ce bouffon de FARBA maintenant attendons avec les pieds ferme wade a son arrive OUSMANE DIAGNE PROCUREUR lhistoire seras temoin les contribuables vous ecoute avec farba je rappel que WADE faiser les eloges de MAME MADIOR BOYE parceque incorruptible dans ses foctions toi lavenir est devant toi ne craint rien seul la verite cest ce que le BON DIEU veut uniquement la verite si tu crois en DIEU pas croire a lancien SUPERMATHOSOIDES ET FUTUR CADAVRE en bon entendeur salut le senegal vous ecoute avec ses briguants assassins

9.Posté par senegalaise le 01/09/2008 17:58
c'est la meme graine de wade au dernier des ministres tous des voleurs et des incapables

10.Posté par baye le 01/09/2008 17:57
mais farba ne peut pas etre 1 ministre toi tes etudes en italie c'est pas reconnue ,et j'ai jamais entendu moi bok qu'un senegalais est aller en italie pour des etudes pour la 1 fois sur toi.chers amis il faut bien preter attention sur mes commentaires je suis BAYE ,tout ce qui arrive a ce idiot farba c'est God et sa 1 femme akheu djiguenne dafa graw ,man sakh je m'excuse au pres de ma femme si elle a des trucs envers moi .djiguene yi sont nos maman il faut les respecter .il faut ecouter thione l'a dit ndeye ndeyou keneu la baye bayou ngeupeula . farba guissa guoul dara sakh .

11.Posté par TEUSS le 01/09/2008 17:59
FARBA tu nous fous la paix et personne n'a peur de toi kel panik peu tu amener au sein de l'etat toi tu n'est qu'un batard kel con k tu es et en plus wade ne veu plu de toi tu n'a jamai mérité ton grade de ministre car tu ne fais que des bétises

12.Posté par yegori le 01/09/2008 18:41
"the world is a circle" kom disait l'autre...
kan Idrissa seck devait répondre à la convocation de la dic le bonhomme s'agitait kom pa possible.
Est-ce qu'en ce moment-là quelqu'un pouvait le raisonner?
Non!!! Parce qu'il croyait ferme qu'une choz pareille ne pouvait lui arriver.
il a écrit sur tous les murs de Dakar que Idy était un voleur(...) é lui aujourd'hui mérite plus que ça!
Je pense très sincèrement kil faut le mettre à l'ombre le temps kil s'assagisse(2m² dans la citadelle de 100m² lui ferait bcp de bien en attendant kil nous revienne!!!!!!!!!!)

13.Posté par six66 le 01/09/2008 19:06
Maintenant il a peur lui qui croiyait tout permis.

14.Posté par bou lihya le 01/09/2008 19:42
kel commentaire MD !!! ta note demontre une pure aquida ( la croyance correcte ) je m y associe et te dis ABCHIR

15.Posté par mouhamed le 01/09/2008 21:29
"des policiers entres" de pareilles fautes comises par un journaliste ceci est ahurissant...

16.Posté par boucounek le 02/09/2008 03:52
L'aéroport de dakar na jamé eu de probléme depuis son existance;Moustapha Sourang a fé preuve de compétence dans son département de L'EDUCATION NATIONAL mé toi Farba lofidef?DARA!.....Tu é comme une PESTE

17.Posté par ramses le 02/09/2008 13:19
Vraiment j'ai pitié de farba il a été le largon de WADE maintenent il ne lui sert à rein...
Il fût Idy, il fût Maky, il fût Farba, à qui le tour avant que Karim ne monte sur le trône, toutes les personnes qui pouvaient faire face à karime wade sont Effacés..Wade est trop fort et trop trop intéligent....attention au nouveau qui arrive c'est un conseil...

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State