Référence multimedia du sénégal
.
Google

DES ASSOCIATIONS ACCUSENT : L’aide humanitaire est détournée au Sénégal

Article Lu 11237 fois


*Les agents de l’Etat mis à l’index

Jamais les humanitaires n’avaient été aussi sollicités au Sénégal. Mais comme des abeilles autour d’une ruche, les agents de l’Etat en ont fait un fonds de commerce, d’après deux humanitaires sénégalais. Et c’est ainsi que cette aide sert, dans une large mesure, à cimenter des alliances politiques et non à financer le développement.



DES ASSOCIATIONS ACCUSENT : L’aide humanitaire est détournée au Sénégal
L’aide humanitaire n’arrive pas toujours à leurs destinataires au Sénégal. Elle est souvent détournée de son objectif. L’accusation est du président de l’Association africaine de développement (A3d), Mamadou Diop, et d’Oumou Khaïry Sow qui est à la tête du Réseau des associations africaines pour le bien-être communautaire (Rabec). Et ils ont pointé un index accusateur sur les agents de l’Etat, coupables à leurs yeux de ce détournement d’objectif de l’aide humanitaire. Ils l’ont soutenu lors de la remise de dons à l’école de l’Association pour l’entr’aide et le développement communautaire (ex-Franco-arabe de Point E). Une cérémonie au cours de laquelle ils ont révélé que l’aide sert, dans une large mesure, à cimenter des alliances politiques et non à financer le développement.
Ces humanitaires sénégalais réclament plus de liberté et de transparence pour mener à bien leur démarche. Constat de Mamadou Diop : la situation n’a jamais été aussi difficile pour les organisations humanitaires au Sénégal que durant ces trois dernières années. Et les difficultés résident en particulier dans la sécurité et l’acheminement des aides matérielles ou alimentaires vers les personnes démunies. Et les organisations n’ont jamais été aussi ‘incapables’ de se rendre auprès des populations dans le besoin. Les humanitaires sont ainsi toujours confrontés aux ‘taxes douanières’, alors que l’accès des personnes nécessiteuses à cette aide humanitaire n’est toujours pas assuré, sans compter les attaques en règle contre les actions des humanitaires. Selon M. Diop, bien que le gouvernement sénégalais ait promis de faciliter les entrées des produits de l’aide humanitaire au niveau des taxes, de telles promesses ne se sont pas encore matérialisées. Les envois de marchandises par bateau devant payer moins de taxes pour sortir du port, sont encore taxés au prix fort.

‘Le gouvernement sénégalais ne peut pas à lui seul satisfaire les besoins matériels, alimentaires et financiers de sa population. D’où l’intérêt de s’ouvrir et de faciliter aux personnes de bonne volonté, le transport de leurs bagages destinés à la contribution de l’épanouissement de leur peuple’, plaidera Mamadou Diop. Avant de rappeler que, ‘depuis la généralisation de l’aide, les indicateurs de pauvreté ont reculé dans certains pays où l’aide humanitaire entre sans condition, et les indicateurs de santé et d’éducation ont progressé plus rapidement que durant toute autre période de même durée de l’histoire humaine’. C’est le cas dans les régions de Dakar, de Podor, de Ziguinchor. Seulement, dans d’autres régions, la portée de l’aide humanitaire a été réduite ou totalement suspendue en raison d’une mal-gérance.

Paule Kadja TRAORE

Source: Walfadjri

Article Lu 11237 fois

Vendredi 23 Janvier 2009





1.Posté par b le 23/01/2009 15:33
senegal a ses realites . la transparence y est tres difficile. lessentiel est que au moins laide ne soit pas detourne

2.Posté par Eagle IV le 23/01/2009 19:53
Offrir de l'aide humanitaire et payer des taxes de douanes dessus, même allégées me fait tordre de rire.
Le fait de rire dans le malheur est un scandale.
Le Sénégal veut le beurre, l'argent du beurre, la fermière et le c***l de sa fille. aussi?
Mais au fond, tant que ça marche et qu'il y a des c****s pour continuer à fournir gratuitement et à payer en sus des taxes, l'Etat sénégalais aurait tort de se gêner.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State